visiter corse

Que faire en Corse ?

Pas besoin de faire des milliers de kilomètres pour vous retrouver sur une île ensoleillée… Vous avez la Corse à portée de main. Avec ses montagnes, ses maquis, ses criques, ses falaises à couper le souffle et son eau turquoise, vous aurez le sentiment d’être ailleurs.

L’île de Beauté vous promet un voyage plein de charme, de caractère et d’authenticité. Que vous partiez en couple, en solitaire ou entre amis, vous serez curieux de découvrir l’une des plus belles régions de France.

Et ne vous cantonnez pas à rester dans un coin tranquille ! L’île recèle de nombreux trésors et chaque localité a son identité, chaque site son intérêt.

Alors, pour vous aider à organiser au mieux votre voyage, nous vous avons préparé une liste des lieux à ne surtout pas manquer et des activités à faire en priorité.

Faire un tour dans la capitale, Ajaccio

Pas de voyage en Corse sans passer par sa capitale, Ajaccio. La ville la plus peuplée (65 000 habitants) de l’île mérite bien une petite journée découverte. Et puis, les habitants sont accueillants et l’atmosphère très conviviale.

Vous vous en rendrez vite compte au marché de la ville et sur le front de mer. Avec sa vue sur le golfe, c’est l’un des principaux atouts de la ville. Laissez-vous tenter par une longue promenade et n’hésitez pas à prendre un pastis dans un des nombreux cafés du coin.

Et comme Ajaccio est le berceau de Napoléon Bonaparte, vous devez absolument aller admirer sa maison natale ainsi que le musée Fesch que l’oncle de l’empereur a fondé. Allez aussi jeter un petit coup d’œil du côté de la Cathédrale de Notre-Dame-de-l’Assomption (fin du XVIème siècle), un vrai petit joyau.

Louer un voilier et faire le tour des plus beaux sites

visiter la corse en voilier

La meilleure façon pour vous de profiter des paysages côtiers de l’île reste la location de voilier en Corse. Un voilier de préférence, car vous aurez droit à un peu plus d’intimité et d’espace. Sans compter que vous ne serez pas bousculés par le flot des touristes, que vous n’aurez pas de problèmes de logement et que vous pourrez bronzer quand bon vous semble. Bref, une lune de miel parfaite !

De nombreuses compagnies proposent ce type de sorties avec des voyages à faire en amoureux, en famille ou entre amis. À vous de décider si vous voulez jouer les capitaines ou si vous prenez un skipper.

Hormis les calanques de Piana qui sont un passage obligé de votre séjour en Corse, vous avez quantité d’autres sites à voir. L’île de Beauté vous prépare en effet de nombreuses surprises.

Cependant, à moins que vous ne preniez deux semaines pour faire le tour de toute la Corse, il y a certaines excursions qui doivent absolument faire partie de votre programme comme :

  • faire escale dans les plus beaux ports de l’île comme celui de Porto Vecchio ou encore d’Ajaccio ;
  • vous amarrez près des plus belles criques comme celle de Canuseddu;
  • vous rendre dans la station balnéaire de l’Ile Rousse, au nord-ouest de l’île ;
  • atteindre les chemins escarpés et les plages sauvages du Désert des Agriates (plage du Lodo, plage de la Saleccia) ;
  • faire du farniente et de la plongée dans les îles Lavezzi à la pointe sud de la Corse ;
  • voir le coucher de soleil dans l’archipel des îles Sanguinaires, à l’entrée du golfe d’Ajaccio…

Découvrir Bastia, l’historique

quoi faire en corse

Porte d’entrée de la Corse, Bastia est encore plus authentique qu’Ajaccio. Vous ne vous lasserez pas de l’ambiance de cette petite ville (40 000 habitants) bâtie sur le flanc d’une montagne de 900 mètres de haut.

Tout d’abord, baladez-vous dans les quartiers historiques de Terra Vecchia et de Terra Nova, ils vous raconteront la véritable histoire de la ville. La visite de la citadelle est bien sûr à faire absolument. Arrêtez-vous un instant Place Saint-Nicolas, en cœur de ville. Ensuite, visitez le Palais des Gouverneurs, là où les dirigeants de Gênes demeuraient et allez plus loin découvrir la chapelle de la Scala Santa dont l’escalier a été reconnu comme « saint » par le Pape Pie VII.

Enfin, allez prendre un café au vieux port, il est d’une beauté incroyable. Et si vous avez le temps, optez pour une visite guidée de l’étang de Biguglia. Dans cette réserve naturelle de 1 450 hectares située au sud de Bastia, vous pourrez voir plus de 240 espèces d’oiseaux.

Visiter l’ancienne capitale de la Corse, Corte

Jugée sur un piton rocheux, Corte était autrefois la capitale de l’île, au moment de son indépendance (1755-1769). Elle est donc chargée d’histoire.

Cette jolie cité située dans le centre de la Corse a tout pour vous séduire : de nombreuses ruelles dans le centre historique, de jolies maisons aux toits en terre cuite ainsi qu’une végétation luxuriante où vous prendrez un grand plaisir à vous balader.

Comme bon nombre d’autres localités corses, une citadelle domine la ville. Vous y trouverez le Musée régional d’anthropologie de la Corse. Dans cet établissement qui retrace l’histoire de l’île de Beauté, vous verrez de jolies collections d’art et vous pourrez assister à des conférences et des ateliers.

Allez aussi voir le Palazzu Naziunale. C’était l’ancienne résidence du gouverneur génois. Elle a également abrité de 1755 à 1769 le siège du gouvernement de Pascal Paoli ainsi que la première université de Corse. À noter : Corte a toujours une université (ouverte en 1981) ; elle compte quelque 4 000 étudiants.

Mais vous devez surtout rejoindre le Belvédère, un promontoire à partir duquel vous aurez une vue panoramique sur Corte, la citadelle, les vallées de la Restonica et celles du Tavignanu.

D’ailleurs, laissez-vous tenter par une randonnée dans les environs de Corte et partez à la découverte des lacs, des torrents, des piscines naturelles et des forêts de pins et de hêtres.

Goûter à la gastronomie corse

Grâce à son climat doux (beaucoup de soleil, peu de pluie et des vents forts), la Corse peut se vanter d’avoir de bons produits du terroir. Durant votre séjour, vous devrez vraiment goûter à la charcuterie comme au prisuttu, un jambon cru aux notes de noisette qui a séché 6 mois et a été affiné pendant 4 mois, aux salaisons la coppa et le lonzu, et à la saucisse sèche figatellu, que vous pourrez déguster crue ou grillée.

Les fromages corses sont aussi omniprésents dans la cuisine de l’île. Riches en saveur, vous pourrez les manger frais sur du pain ou en beignet, dans des tartes ou des tourtes. Parmi les plus connus, le brocciu est à ne surtout pas manquer. Mais le calinzana ou encore le bastilicacciu doivent aussi faire partie de vos menus.

Côté soupe, laissez-vous tenter par l’azziminu, une bouillabaisse de poissons parfumée au fenouil.

Et pour le dessert, l’incontournable restera la fiadone, une tarte à base de brocciu et de citron. Mais vous ne serez pas non plus déçus par les frappes (des beignets) ou les canistrelli (des petits gâteaux secs) nature, à l’anis, à l’amande ou aux raisins secs.

Mais la gastronomie corse ne se résume pas qu’à ça. Vous devez également partir à la découverte des différents cépages, notamment du côté de Patrimonio, là où l’on trouve le plus vieux vignoble de l’île de beauté et goûter à au moins une des 6 variétés de miel corse.

Assister au festival des chants polyphoniques de Calvi

Comme de nombreuses autres localités corses, Calvi a été construite à flanc de colline et en bordure d’eau. Elle possède aussi une jolie citadelle avec une église (Église Saint-Jean-Baptiste qui date du XIIIème siècle) surplombant la baie, une vieille ville où il fait bon flâner et d’agréables terrasses de cafés où vous adorerez prendre le soleil.

Vous aimerez aussi vous balader dans son port et notamment dans la marina où d’imposants yachts viennent accoster tout au long de l’année. Ce sera l’occasion pour vous de vous diriger vers la jolie plage de la Pinède (une des plus belles de Corse) où vous pourrez pratiquer moult activités nautiques comme de la plongée ou du snorkeling.

N’oubliez pas de faire un tour au marché couvert de Calvi et jusqu’aux ruines de la maison de Christophe Colomb (ce ne serait qu’une légende selon certaines personnes).

Mais, si Calvi reste une ville touristique, elle est surtout connue pour son festival des chants polyphoniques qui a lieu chaque année au mois de septembre. Pour les habitants de l’île, ces chants sont un vrai mode d’expression, hérité des générations précédentes et ils resteront pour toujours l’âme de la Corse. Lors de cet évènement, vous serez forcément pris par l’émotion que dégage la puissance des voix des chanteurs et vous en garderez un souvenir mémorable.

Admirer la splendeur des falaises de Bonifacio

découvrir Bonifacio

Bonifacio est une étape incontournable de votre voyage en Corse. Cette petite ville est d’ailleurs une des plus touristiques, car une des plus belles de l’île.

Ce qui fait sa beauté ? Sa situation géographique et son charme. La ville a été construite sur une étroite parcelle de terre avec à son flanc d’immenses falaises de calcaire blanc (60 mètres de haut). N’oubliez pas votre appareil photo, car avec ses plages de rêve, ses jolies criques et ses calanques, vous aurez l’impression d’être à l’autre bout du monde.

Mais ce n’est pas le seul atout de la ville ! Allez vous perdre dans les ruelles de la vieille ville (elle est si authentique), puis prenez la direction du cimetière marin avec ses magnifiques tombeaux blancs. À l’intérieur, vous aurez l’impression de vous retrouver en Grèce antique.

Ensuite, c’est l’Escalier du Roi d’Aragon taillé dans la roche au Moyen-Age qui vous éblouira. Au bout de ces 189 marches (à descendre et à remonter), vous aurez droit à une incroyable vue à 180° sur la mer, les falaises et la Sardaigne. Le rocher du Grain de sable, tombé de la falaise il y a huit siècles, est aussi une des curiosités du coin.

Et enfin, laissez-vous impressionner par l’intérieur de la Grotte du Dragon (ou du Sdragonatu), accessible seulement par bateau.

Faire une randonnée dans la réserve naturelle de Scandola

La réserve naturelle de Scandola est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce parc préservé de 920 hectares de terre et 1 000 hectares d’espace maritime situé au nord de Porto est un vrai sanctuaire pour la faune et la flore.

Accessible uniquement par la mer, cette réserve est le paradis des ornithologues. Parmi les nombreuses espèces d’oiseaux qu’ils peuvent étudier, il y a des goélands ou encore des faucons pèlerins. C’est aussi le lieu idéal pour faire de la plongée : vous croiserez peut-être alors des thons, des espadons et même des dauphins si vous avez de la chance. La flore vous prévoit aussi quelques agréables surprises avec des espèces parfois très rares.

Mais vous serez surtout subjugués par la beauté des lieux. Entre le bleu de la mer, le vert des forêts, le rose des falaises et les rochers tailladés orangés, vous serez éblouis par ce lieu extraordinaire.

que faire en corse

… Ou dans les calanques de Piana

Piana est un charmant petit village (un peu plus de 400 habitants) situé entre Calvi et Ajaccio. À quelques kilomètres de la localité, un site d’une rare beauté a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983 : les Calanques de Piana.

Dans cette petite chaine de pics rocheux (du granit) à la couleur rouge s’élevant au-dessus de la mer, vous pourrez parcourir de nombreux chemins de randonnée. Là, dans une nature préservée, parmi les cavités et les grottes, vous trouverez des promontoires qui vous offriront des panoramas de toute beauté, notamment sur la Réserve de Scandola et sur le golfe de Porto.

Vous pourrez aussi vous baigner dans des criques ainsi que dans la piscine naturelle de Capo Rosso.

La découverte des calanques peut aussi se faire en voiture en suivant la départementale D81. Mais vous aurez la plus belle des vues depuis la mer. Prenez donc un kayak pour évoluer à votre rythme ou encore mieux louer un petit bateau, vous pourrez alors évoluer dans une eau turquoise et profiter des lieux comme bon vous semble. Et pourquoi ne pas vivre une expérience unique et louer carrément un voilier ?

Bref il y a tellement de choses à voir et à faire que vous ne saurez par où commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *