Italie

Parking à Rome

Accueil Italie Parking à Rome

Où se garer à Rome ? Tout ce que vous devez savoir sur les parkings de la ville

Vous allez bientôt partir à Rome avec votre propre véhicule ? Ou peut-être que vous envisagez plutôt de louer une voiture dans la capitale de l’Italie ? Dans tous les cas, vous êtes probablement à la recherche d’informations sur les parkings à Rome. Dans ce billet, je vais vous donner quelques conseils pour vous aider à vous garer au meilleur prix pendant votre séjour à Rome.

Si vous cherchez également quelles activités faire pour visiter Rome en 4 jours, vous trouverez des idées dans l'article à ce sujet 🙂

Méfiez-vous des ZTL !

Avoir une voiture à votre disposition à Rome sera un excellent moyen pour explorer la ville avec plus de liberté, mais aussi pour vous éloigner un peu et découvrir la campagne et le littoral de la mer Tyrrhénienne car vous n'y aurez pas accès avec le métro à Rome.

Mais Rome est aussi une ville où la circulation est parfois assez difficile, et où trouver un emplacement de stationnement n’est pas toujours évident. Le conseil le plus important que je peux vous donner, c’est de faire attention aux zones à trafic limité.
Dans les ZTL (Zona a Traffico Limitato), la circulation (et donc bien sûr le stationnement) y est uniquement réservée aux résidents la majeure partie du temps. Ces ZTL sont souvent les pires ennemies des voyageurs qui conduisent à Rome. Elles sont signalées par des panneaux à cercle rouge sur fond blanc.

L’accès aux ZTL est restreint pour les non-résidents entre :

  • 6 h 30 et 18 h en semaine (du lundi au vendredi)
  • De 17 h à 18 h le samedi
  • De 23 h à 3 h du matin le vendredi soir et le samedi soir

Parfois, à proximité du panneau d’indication, vous pourrez voir un affichage lumineux indiquant « Varco attivo » pour confirmer qu’une zone est bien limitée, ou « Varco non attivo » pendant que celle-ci est accessible à tous.
Avec ces limitations, si vous trouvez une place de stationnement libre à Rome, vous devrez toujours vérifier qu’elle n’est pas à l’intérieur d’une ZTL. Et dans le cas où cette place serait dans une ZTL, mais en dehors des horaires des limitations, vous devrez quand même bien vous assurer que vous serez reparti avant la fin de la période de circulation libre.

Très souvent, des caméras de surveillance sont disposées à l’entrée et à la sortie des ZTL, et je vous déconseille vraiment de ne pas respecter ces zones de limitation. Beaucoup de voyageurs ont eu de TRÈS mauvaises surprises après leur retour en France. Non seulement l’amende coûte environ 100 €, mais vous pourrez être verbalisé deux fois pour une seule circulation dans une zone : une fois à l’entrée et une autre à la sortie. Autant dire que la facture peut grimper très vite, au point de gâcher un voyage à Rome !
Petite précision tout de même, si votre hôtel se trouve dans une ZTL, vous êtes considéré en tant que résident, et vous avez donc le droit de circuler et de vous garer.

Se garer à Rome : dans la rue ou dans un parking ?

Dans ce billet, je vous parle des meilleurs parkings de Rome, mais si par chance vous trouvez une place libre dans la rue, cela pourra être la meilleure option. Toutefois, dans le centre-ville de Rome, les places ne restent libres qu’une poignée de secondes, et vous pourrez tourner très longtemps sans trouver d’emplacement.
La couleur des lignes permet d’identifier le type de stationnement :

  • Les lignes jaunes indiquent des emplacements réservés aux livraisons et aux personnes handicapées.
  • Les lignes bleues indiquent des places payantes en journée. Sur le panneau ou sur l’horodateur, vous pourrez voir les horaires (généralement jusqu'à 20 h le soir).
  • Les lignes blanches indiquent des places de stationnement gratuit, mais elles sont vraiment rares au centre de Rome. De plus, vous devrez utiliser un disque de stationnement, et vous ne pourrez rester que 3 heures au maximum.

À mon avis, le principal souci avec les places de stationnement en pleine rue à Rome, comme un peu partout ailleurs, c’est que vous ne pourrez jamais être sûr d’en trouver une rapidement… Et tourner indéfiniment, surtout dans une ville qu’on connait peu, n’est jamais agréable.
C’est pourquoi la meilleure solution pour moi est de se garer dans un parking à Rome, et mieux encore, de réserver votre place de parking avant même d’être sur place, pour être sûr de ne pas perdre de temps.

OÙ DORMIR À Rome ? 🛌🏻

dormir a rome

Vous partez visiter la capitale de l'Italie et vous ne savez pas encore où dormir à Rome ? Dans cette ville où le coût de la vie est un peu moins élevé qu'en France, il est tout de même intéressant de connaître les bons plans pour se loger. Je vous partage dans mon article les meilleures adresses dans les plus beaux quartiers de Rome !
Si vous voulez réduire au maximum vos dépenses liées au logement, vous pouvez aussi vous tourner vers les auberges de jeunesse à Rome. Dans les deux cas, vous devriez trouver à coup sûr le logement qui saura répondre à tous vos critères & attentes pour un séjour mémorable 🙂

Pour voir les hébergements disponibles à Rome, cliquez ici

Trouver un parking à Rome

Pour trouver le meilleur parking à Rome, il faut avant tout prendre 2 choses en considération. Premièrement, les prix des parkings sont souvent dégressifs, c’est-à-dire que sur le plan économique, vous garer dans un parking sera rarement intéressant pour quelques heures, et beaucoup plus pour des stationnements plus longs.
Ensuite, les prix sont souvent directement liés à l’emplacement des parkings. Les 22 districts du centre historique de Rome représentent la première division toponymique. Dans cette partie touristique, les parkings sont plus rares, et plus chers. Ces parkings sont très pratiques puisque vous serez parfaitement situé, mais cet avantage a un coût.
Les autres quartiers de Rome font partie de la deuxième division toponymique. Les parkings y sont plus nombreux, mais aussi plus abordables. Un bon moyen de faire des économies sur votre stationnement sera donc de vous garer à Rome dans un parking à l’écart du centre historique, mais tout près d’une station de métro ou de tram.

Il est possible d'avoir un aperçu global des différentes places disponibles dans les parkings à Rome et ses alentours. Pour cela, il vous suffit de renseigner vos dates de séjour et vous aurez les parkings disponibles qui s'afficheront. Il sera donc facile pour vous comparer les distances, les prix,...

Exemple de tarifs pour un stationnement de 3 jours à Rome :

parking a rome parclick
Cliquez ici pour voir les disponibilités et les prix des parkings pour vos dates

Réserver votre place de parking à Rome

Le meilleur moyen pour trouver rapidement un parking à Rome est d’utiliser un comparateur comme Parclick.fr. Sur cette plateforme, vous n’avez qu’à choisir une destination précise et une date, et vous découvrirez directement une liste de parkings à proximité, avec toutes les informations utiles comme leur distance, leur tarif, et une carte pour vérifier leur emplacement.

Par exemple, si je souhaite me garer pour aller visiter le Colisée, en quelques instants Parclick me propose des dizaines de parkings, comme le Park Colosseo, le plus proche, situé à 350 m et qui coûte 4 € de l’heure. La carte indique également les stations de tram, de métro et de bus, ce qui permet de repérer rapidement des parkings plus éloignés et moins chers, mais qui restent bien situés.

Voir les tarifs & disponibilités des différents parkings de Rome en cliquant ici

Les bons plans pour se garer au centre de Rome

Le Parking Villa Borghese SABA

Le parking Villa Borghese SABA fait partie des meilleurs choix si vous avez choisi de stationner votre véhicule dans le centre de Rome, à proximité des plus grandes attractions. Il se trouve au cœur du célèbre parc de la Villa Borghèse. En plus, il est très bien desservi par les transports en commun.
Il est ouvert 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il n’est pas possible de réserver un emplacement seulement pour quelques heures, mais c’est le parking le plus abordable pour stationner toute une journée dans le centre-ville. Il propose un accès multipass, ce qui vous permettra de sortir et de revenir autant de fois que vous le souhaitez pendant la durée de votre forfait. Vous pourrez y garer votre voiture pendant 24 heures pour 19 €.

Le parking Tuscolana

Cet autre parking ouvert à toute heure est très bien situé sur la Via Tuscolana, aux abords du centre-ville, au cœur d’un centre commercial et à quelques pas d’une station de métro de la ligne A. Le parking Tuscolana est en plus très abordable, et vous pourrez choisir de rester 1, 2, 4, 8, 12 heures, une journée, plusieurs journées et même plusieurs semaines.

L’accès est également multipass. Les premières heures de stationnement coûtent 2 €, et le tarif est dégressif :

Durée

Tarif

1 heure

2 €

2 heures

4 €

4 heures

7 €

8h - 24h

12 €

2 jours

24 €

3 jours

36 €

7 jours

75  €

2 semaines à 30 jours

100 €

Le parking Autorimessa — Ostiense

Le parking Autorimessa — Ostiense se trouve à environ 2 km du Colisée, dans le quartier de Garbatella, un des meilleurs endroits pour stationner pas cher à Rome. La station de métro Garbatella est toute proche, et ce parking propose également un service d’entretien du véhicule (lavage, pression…).
Ici aussi, l’accès est multipass et le tarif est dégressif. Les tarifs de bases sont abordables, et ce parking fait partie des plus intéressants pour stationner quelques heures ou quelques jours :

Durée

Tarif

1 heure

2,50 €

2 heures

4 €

4 heures

6 €

12 heures

14 €

1 jour

15 €

3 jours

45 €

7 jours

90 €

2 semaines à 30 jours

140 €

Mondial Parking

Le Mondial Parking se trouve tout près de la gare de Tuscolana, à côté de la Piazza Re. Plusieurs lignes de bus passent directement à côté de ce parking, et la station de métro de la ligne A Furio Camillo est également toute proche. Ce parking propose des tarifs quasiment imbattables, mais attention ! Il est situé dans la ZTL Roma Fascia Verde.
Du lundi au vendredi, vous aurez peut-être un accès limité à cette zone selon la norme Euro de votre voiture. Les véhicules diesel Euro 0, 1 et 2, ainsi que les véhicules essence Euro 0 et 1 ne sont pas autorisés à circuler en semaine. Cette norme dépend de l’âge de votre voiture, et elle est indiquée sur votre carte grise. Si vous avez un diesel dont la première immatriculation date d’après le 1er janvier 2001, ou un véhicule essence dont la première immatriculation date d’après le 1er janvier 2006, vous pourrez circuler normalement dans cette zone.

Une de fois de plus, ce parking est ouvert tous les jours et à toute heure, et il propose un accès multipass :

Durée

Tarif

1 heure

2 €

2 heures

3 €

4 heures

5 €

8 heures

9 €

12 heures

13 €

1 jour

15 €

3 jours

45 €

7 jours

70 €

2 semaines à 30 jours

140 €

J'espère que cet article vous aura aidé ! Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les poser dans les commentaires 🙂

Une note pour cet article ?
 0 avis (0/5)
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *