Corse

Camping car en Corse

Accueil Corse Camping car en Corse

Le guide complet pour préparer votre road trip en camping car en Corse

Si vous avez toujours rêvé de découvrir la Corse, celle que l’on appelle l'Île de Beauté, alors cap sur cette destination à visiter en camping-car. Cette région française est connue pour proposer des paysages aux contrastes surprenants entre montagnes et bord de mer. 

Ses criques, les piscines naturelles de Cavu en Corse du Sud, ses villages typiques et ses spots ont de quoi séduire de plus en plus de vacanciers ! La meilleure manière de visiter la Corse est par le biais d’un road trip. Pour simplifier votre voyage, surtout côté hébergement, optez pour le camping-car ou le van aménagé ! Le cadre paradisiaque corse vous donnera envie d’explorer davantage de petits coins bien cachés. 

Grâce à ce guide, découvrez comment parcourir la Corse en camping-car en reprenant tous les points essentiels à ne pas oublier. Les aires de stationnement où dormir, les règles de conduite et le code de la route sont notamment des aspects incontournables. Bien entendu, je vous propose également quelques idées d’itinéraires à suivre selon la durée de votre voyage, êtes-vous prêt ?! 🙂

Pourquoi visiter la Corse en camping-car ?

visiter la corse en camping car

Le paysage corse ne manque pas de spots et de paysages incroyables à découvrir. Il s’agit d’une des destinations les plus populaires à faire au moins une fois dans sa vie. L’île est dotée d’un patrimoine immense et sur tous les plans qu’ils soient historiques, culturels, architecturaux et naturels.

C’est en ce sens que je vous conseille d’explorer cette île au cours d’un road trip. C’est clairement le genre de destination qui mérite que l’on s’y attarde un minimum ! En plus de cela, posséder un véhicule garantit une autonomie complète pour se déplacer en toute liberté. Cette garantie est indéniablement véridique si vous choisissez un camping-car, un fourgon, ou un van aménagé. 

D’une part, vous disposez d’un endroit où dormir paisiblement. C’est un sérieux gain financier si vous ne voulez pas vous casser la tête avec les hôtels ou la location de maison. Mais pas que, vous aurez la chance de voir un maximum de choses, notamment des villes telles que Bonifacio, Ajaccio, Bastia, Porto Vecchio et des villages typiques comme Propriano, Sartène ou encore Lecci !

Enfin, vous pouvez aisément découvrir la Corse en famille avec un camping-car, selon la capacité d’accueil du véhicule, c’est une fabuleuse expérience. Elle l’est également si vous effectuez le voyage avec un groupe d’amis ou en couple, tout est permis ! Du coup, êtes-vous convaincu ?

Préparez la visite de la Corse en camping-car !

Pour mener à bien ce genre de voyage road-trip, tout commence par la location d’un camping-car, l’élément indispensable pour se déplacer. Trois options majeures sont disponibles : investir dans un camping-car personnel, ou réserver un véhicule de location en France ou sur place en Corse. 

Investir dans un camping-car pour voyager

Cette possibilité est à prendre avec des pincettes ! Je n’incite pas tous les voyageurs à acheter un camping-car car il est question d’une décision personnelle. En règle générale, un tel investissement concerne les personnes ayant de nombreux projets de voyage sur le long terme. On peut évidemment citer l’envie de faire un tour du monde ou un gros road trip à travers un pays. 

road trip en camping car en corse

Toutefois, si vous voulez acheter un camping-car, ayez une épargne solide. Il faut compter environ 10 000 euros pour un petit camping-car et 15 000 pour un modèle Capucine. Pour des véhicules plus grands, du genre camping-car intégral, le budget s’élève autour de 30 000 euros minimum. Pour un bon camping-car d’occasion, prévoyez au moins 20 000 euros, ce sont plus ou moins les prix. 

Ou bien, tournez-vous vers le van ou le fourgon aménagé. Contrairement à ce que l’on peut penser, c’est aussi un sacré budget ! Le véhicule en lui-même peut être une bonne affaire, mais l’équipement indispensable ajouté fait clairement grimper la facture. Pour vous donner une fourchette de prix, un van d’occasion vous coûtera entre 4 000 et 60 000 euros à l’achat. Oui, c’est un investissement ! 

Pour des projets ponctuels ou si vous n’avez pas les moyens d’investir dans un camping-car personnel, optez pour la location. Il est clair que ce n’est pas rentable si vous envisagez beaucoup de voyages, mais au moins, cela peut vous faire une ou deux expériences. 

Location d’un camping-car en France

Solution 1 : réservez un camping-car de location en France. Cela fonctionne sur le même système qu’une location de voiture donc pas de stress. Pour ce faire, trouvez des loueurs proches de chez vous et prenez le temps de comparer les prix, les inclusions, le kilométrage et les assurances. Une solution très avantageuse est de louer votre camping car directement au propriétaire particulier de ce dernier, vous profiterez ainsi de tarifs plus avantageux voire même des bons conseils du propriétaire pour un road trip en toute sérénité. Vous pouvez vous rendre sur le site Goboony pour comparer les offres et voir les véhicules disponibles pour vos dates de séjour.

En cas de doute, n’hésitez pas à organiser une première rencontre avec le loueur. Il n’y a aucun mal à vouloir découvrir le camping-car pour se faire une idée. C’est même un indispensable pour effectuer un premier état des lieux, prendre des photos et vous assurer que tout est fonctionnel. 

Le seul point dérangeant est que vous devrez vous acquitter de frais supplémentaires pour transporter le camping-car et prendre le ferry pour aller en Corse. Les prix varient selon les dimensions du véhicule ajoutées au nombre de passagers à bord du bateau. 

Location d’un camping-car en Corse

Solution 2 : réservez un camping-car de location en Corse. Pour s'exonérer des frais de transport sur le ferry, vous pouvez réserver le véhicule directement sur place. Bien entendu, je vous recommande de prendre vos précautions et de vous y prendre plusieurs semaines ou mois en avance ! C'est une bonne solution si vous ne voulez pas vous attarder sur la question comment aller en Corse avec votre véhicule.

Encore une fois, le principe est simple. Parcourez les offres sur internet et prenez soin d’étudier toutes les possibilités. Il existe énormément de plateformes dédiées à la location de camping-car ou de van aménagé en ligne, il suffit de bien chercher et de faire preuve de discernement. 

En procédant ainsi, vous partirez en Corse en toute sérénité ! C’est une solution plus ou moins économique si vous trouvez des billets d’avion pas chers pour l’île de beauté. Idem pour le ferry, les prix ne sont pas si exorbitants en dépit de ce que l’on peut penser, tout n’est qu’organisation !

Louer un camping-car France / Corse : quels prix ?

location camping car en corse

Comme vous le savez, les prix varient suivant la période de l’année. D’autres facteurs tels que le nombre de couchages, de places, les équipements et la motorisation comptent. Dès lors, il est difficile de fournir un prix exact car il existe autant de paramètres que de futurs voyageurs ! 

Toutefois, prévoyez entre 600 et 900 euros de location par semaine. Il faut également compter les options selon vos besoins spécifiques, ainsi que le prix alloué au carburant. Indispensable, la souscription à une assurance peut vous sauver et couvrir les incidents. 

3 idées d'itinéraires en camping-car en Corse

Avant de partir en Corse pour votre road trip avec un camping-car, penchez-vous sur l’itinéraire, au moins un minimum. L’idée n’est pas de planifier un voyage manu-militari, mais d’établir des points de passage pour avoir une idée de la durée de l’expérience et des frais à prévoir en chemin.

Si vous manquez d’inspiration dans l’organisation du voyage, alors voici quelques idées d’itinéraires à suivre. Je vous propose clairement les grandes lignes, le reste est encore à faire. Vous êtes libre d’agrémenter le voyage d’autres lieux et spots, et même d’allonger l’itinéraire à votre convenance !

Explorer le Sud de la Corse

La Corse du Sud est reliée par un certain nombre de villes populaires et de spots très prisés par les vacanciers. C’est plus ou moins un coin de paradis très valorisé puisque le sud de l’île est connu pour proposer des paysages carte postale avec ses eaux limpides et ses belles piscines naturelles, vous pourrez en profiter pour faire du canyoning en Corse !

Idéalement, il est conseillé de démarrer le voyage depuis Ajaccio et de longer la côte corse pour profiter du bord de mer. Sur votre chemin, vous découvrirez un large éventail de lieux comme les îles Sanguinaires, le Capo di Feno, le Golfe de Sagone, la vallée de la Gravona, le village de Sartène, les belles plages de Campomoro, les îles Lavezzi, Propriano, Sartène, Bonifacio et Porto Vecchio. 

Sur la route, vous pouvez effectuer des arrêts d’une journée ou de quelques jours pour explorer les terres, faire de la randonnée, visiter les villages et profiter du cadre. Idéalement, vous traverserez la Corse du Sud en une semaine afin de bien prendre le temps d'en profiter.

Découvrir la Corse du Nord

Ou bien, privilégiez la découverte de la Haute-Corse ! Il y a autant de choses à voir et cette partie de l’île, avec rien n’à envier aux falaises de calcaire du sud. Selon moi, la région nord de la Corse est beaucoup plus authentique et sauvage, avec des paysages variés moins touchés par le tourisme !

Dès lors, entreprenez le road trip en partant de Bastia puis vers le Cap Corse. Longez la côte en direction de Saint-Florent et Nebbio pour voir les plages Saleccia et Ostriconi. Profitez de la beauté de l’île Rousse et laissez-vous séduire par l’authenticité de la vieille ville de Calvi. 

Dans cet itinéraire, je vous recommande vivement d’aller voir les Calanques de Piana et de faire une pause randonnée à l’intérieur de la réserve naturelle de Scandola non loin du Golfe de Girolata. 

L’intérieur de la Corse en camping-car : bonne idée ?

visiter arriere pays camping car en corse

Pour celles et ceux qui planifient au moins 3 semaines de road trip en Corse, profitez du camping-car pour explorer les terres intérieures de l'île de Beauté. Outre les deux itinéraires que j’ai cité, et qui sont très populaires, vous ne pouvez pas passer à côté de la beauté de l’arrière-pays. 

Mais attention, les routes peuvent être difficiles et sinueuses. Certains passages ne sont pas compatibles avec un camping-car, surtout du côté de Corte et son piton rocheux. Les Gorges de la Restonica ne sont pas adaptées, donc faites preuve de prudence. Avant de vous lancer dans l’exploration des terres, préparez bien votre itinéraire pour votre sécurité et celle des autres. Je vous conseille de prévoir des excursions afin d'en découvrir un maximum, vous pouvez consulter l'article les meilleures activités à faire en Corse pour trouver quelques idées 🙂

Si des territoires sont inaccessibles en camping-car, louez une voiture pour une journée. Oui, cela invoque une dépense supplémentaire mais cela reste une option intéressante. Idem, préparez bien l’itinéraire pour rentabiliser la location et voir un maximum de lieux le temps de 24 ou 48 heures ! 

Où stationner un camping-car pour dormir en Corse ?

Le territoire corse compte pas moins de 57 aires de camping-car et 177 campings pour profiter de nuits douces et paisibles durant le voyage. Ce sont des emplacements réglementaires à privilégier pour stationner tout au long du road trip, mais attention à la saison estivale, il y a du monde !

Les aires de stationnement et les campings

Ces lieux réglementés vous permettront de trouver du repos durant le voyage. Ils sont intéressants pour s’accorder un break lors du voyage ou pour passer la nuit. Toutefois, il est fortement recommandé de payer une place au sein d’un camping si vous ne savez pas où dormir en Corse. Ce n’est pas excessivement cher, et c’est l’occasion parfaite pour faire de belles rencontres et divertir vos enfants si vous partez avec eux !

Faire du camping sauvage

Strictement interdit, le camping sauvage est réprimandé par les autorités. Le camping-car est un véhicule assez massif qui ne passe pas inaperçu, donc faites preuve de prudence. 

Souvent, les endroits et spots les plus isolés sont difficiles d’accès ! Il s’agit de routes assez étroites et sinueuses, donc si j’étais vous, je ne prendrais aucun risque. De plus, c’est un conseil à suivre durant la saison estivale, les autorités partent à la chasse aux campeurs sauvages ! Dès lors, oubliez les spots à proximité des réserves naturelles ou des bords de plage pour éviter une amende salée !

Conduite et règles de circulation en Corse 

regles de conduite en corse

Bien que cet article soit propice aux vacances au soleil, conservez les pieds sur terre car on ne peut pas tout faire à notre guise. Découvrir la Corse en camping-car implique la pleine conscience des règles de conduite, de circulation et du code de la route. Voici quelques informations et indications utiles pour éviter toute confrontation avec les gendarmes et garantir votre sécurité :

Le code de la route en Corse

La Corse est une région française, donc les règles sont les mêmes que sur le continent. Pour votre sécurité et celle des autres, respectez les limitations de vitesse et les panneaux, les marquages au sol, sans oublier les règles de politesse au volant. 

Toutefois, conservez à l’esprit que les routes corses, notamment en montagne ou à l’intérieur des terres, sont particulièrement sinueuses et étroites. Dès lors, faire preuve de vigilance et d’attention est plus que nécessaire, surtout à bord d’un camping-car. Par exemple, klaxonnez aux abords d’un virage et restez calme sur la route. Patientez courtoisement et surtout, ne cherchez pas les conflits !

L’état des routes et la circulation

L’un des avantages de la Corse est qu’il n’y a pas d'autoroute. De ce fait, aucun frais lié au péage n’est à prévoir durant votre voyage. De manière générale, les routes sont en bon état, sauf si vous vous rendez dans les zones montagneuses, proches des falaises et de l’intérieur des terres.

Quant à la circulation, méfiez-vous de la saison estivale. Les bouchons, les accidents, les parkings pleins à craquer et les ralentissements sont monnaie courante. Dans toute son authenticité, vous croiserez de nombreux troupeaux de chèvres, de cochons sauvages et de vaches. C’est un paramètres à prendre en compte, donc ayez un recul sur le temps annoncé par le GPS. 

Règles de dépassement et priorités

Lors d’une montée en côte, les véhicules dont le gabarit est égal ou supérieur à celui du camping-car ont la priorité de passage. Les voitures et autres automobilistes doivent se ranger sur la droite pour faciliter l’accès. En revanche, faites preuve de courtoisie pour le dépassement. Les corses connaissent mieux les routes que vous donc ne prenez pas de risques inutiles et patientez ! 🙂

Pour terminer, sachez que les camping-caristes “sont mal vus” en Corse. Cette mauvaise réputation a été engendrée par le manque de bienséance et de savoir-vivre de certains congénères. Pour redorer le blason des voyageurs en camping-car, respectez les lieux et leur propreté. Prévoyez des sacs poubelles pour vos déchets et jetez tout dans une benne à ordures. Mais cela va de soi !

Une note pour cet article ?
 4 avis (4.5/5)

Où partir en Décembre ? Découvrez tous nos conseils !

En savoir plus
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *