Le Pilanesberg National Park

Après Johannesburg et ses environs nous avons repris la route direction le Pilanesberg National Park. Cette réserve privée artificielle a vu le jour en 1979. Située à l’ouest de Johannesburg vous y trouverez plus de 8000 animaux.
Les big five (lion, rhino, léopard, buffle, éléphant) sont au rendez-vous, mais aussi une multitude de gazelles, zèbres, girafes, oiseaux, gnous…

Pourquoi aller au Pilanesberg National Park ?

Beaucoup de gens pensent instinctivement au Krüger National Park lorsque l’on évoque les réserves d’Afrique du Sud.
Pourtant, bien que notre avis soit subjectif, nous avons préféré le Pilanesberg National Park au Krüger…

Nous y sommes restés 4 jours et nous avons été gâtés.

Pour beaucoup de monde rencontré, le Pilanesberg n’est pas une étape incontournable. Mais nous, on va la conseille 🙂
Nous avons bien aimé le Krüger également, mais la réserve est beaucoup plus grande et les animaux un peu moins visibles. Pas pratique si vous n’êtes que quelques jours sur place…

Définitivement, si vous n’avez qu’un jour ou deux à passer dans une réserve en Afrique du Sud, nous vous conseillons vivement d’aller au Pilanesberg National Park (qui est beaucoup plus proche de Johannesburg d’ailleurs que le Krüger).

Voici quelques clichés rien que pour vous 🙂

Lion

Pilanesberg National Park : on y fait quoi ?

Que faire au Pilanesberg ? Comme dans toutes les réserves, on y roule tranquillement avec son véhicule et on cherche les animaux. Au tout début nous roulions entre 10 et 20km/h. Les premiers animaux que nous avons vus étaient des springboks, des zèbres, et des girafes. Mais vraiment loin alors merci les gros objectifs ! Puis tout doucement on s’est rendu compte qu’il fallait être patient. À la fin de la première journée nous avions réussi à voir des rhinocéros, éléphants, girafes, koudou… Et tellement proche que mon objectif était superflu.

Nous nous sommes pris au jeu de la recherche et avons finalement passé 4 jours complets à rouler dans la réserve à la recherche de scènes inoubliables. Il n’est pas nécessaire de suivre des itinéraires bien précis. On se rend vite compte que les animaux se dirigent souvent vers les points d’eau. Les bêtes sont habituées aux voitures et ne fuient pas trop rapidement. Nous avons réussi à voir des lions durant une chasse, des éléphants (très nombreux) qui ont décidé de traverser la piste juste devant nous… Et pour notre plus grand bonheur, nous étions au bon moment pour voir les bébés (octobre-novembre) !

Et niveau bébés, nous avons été vraiment gâté, bébé rhino, bébé zèbre, girafon, éléphanteau, mini gazelle… Tous plus mignons les uns que les autres 😉 !

Elephants

Les points positifs

On a vraiment apprécié ce parc, car il est relativement « naturel ». Certes on y trouve des routes bitumées, mais la faible fréquentation de cette réserve au mois d’octobre rend le Safari très agréable. Lorsque l’on croise d’autres touristes, on n’hésite pas à échanger sur les animaux que l’on a croisés et à échanger nos petits coins secrets.
On a trouvé l’ambiance générale du Pilanesberg National Park très conviviale.

Nous avons pu planter notre tente juste à côté de l’entrée de Manyane, au Golden Léopard Resort qui était abordable (150 rands par personne le week-end, 90 rands la semaine) et les prestations sont correctes. Les sanitaires étaient propres et nous avons même pu profiter un peu de la piscine aux heures les plus chaudes de la journée.

zebres-pilanesberg-park

Et le top du top : le prix de l’entrée de la réserve… 150 rands ( 65 rands par personne et 20 rands pour la voiture), que l’on paie une seule fois et qui est valable plusieurs jours si vous dormez dans les hébergements de la réserve (camping compris) !

Comparé au parc Krüger dont le tarif est de 264 rands par jour et par personne… vous comprendrez que nous avons été surpris du tarif au Pilanesberg parc !

Les points négatifs

À vrai dire, nous n’en avons pas trouvé. Cependant nous y avons vécu notre première mésaventure et cela totalement par notre faute. Alors j’en profite pour vous dire qu’il ne faut surtout pas, au grand jamais, sous aucun prétexte, arriver en retard à la fermeture de grilles… Vous l’avez donc compris, nous l’avons fait 😉 Yes we dit it… Et ce dès le premier jour.

Cela arrive très facilement et sans que l’on s’en rende compte ! On ne roule pas trop vite de peur de renverser des animaux, on s’arrête deux minutes pour prendre une dernière photo de girafe… Et nous voilà à la porte à 18h34 alors qu’elle ferme à 18h30. Nous avons dû attendre jusqu’à 20h30 qu’un safari nocturne sorte du parc et accepte (non sans mal) de nous laisser sortir. Les gardiens n’ont pas les clés ! Mais dans notre malheur nous avons eu de la chance. Le garde a préféré nous laisser attendre plutôt que d’appeler les rangers. Si les rangers avaient dû intervenir, nous risquions une belle amende…

Sunset

Si vous cherchez plus d’informations sur les safaris en Afrique du sud, je vous conseille le site de mon ami Julien, un vrai passionné du sujet !

À deux pas du Pilanesberg

Si déjà on est dans le Pilanesberg, autant en profiter pour aller à Sun City après quelques jours dans le parc. Cette ville a été construite de toute pièce dans le seul but de se divertir. Casino, cinéma, golf, labyrinthe, parc aquatique… On y trouve un peu de tout. C’est le Las Vegas de l’Afrique du Sud !

Pour nous c’était Sun City sans le Sun. On y a connu notre première journée de pluie, mais on ne s’est pas laissé abattre. On a quand même fait le parc aquatique sous la pluie 🙂 Un bon moment d’amusement 😉 !

sun-city-jeux-aquatiques
Les jeux aquatiques ? C’est trop de la bombe 🙂

Nous avons aussi tenté le casino, mais avec moins d’entrain. On y trouve surtout des machines à sous. Les tables de poker et roulettes n’étaient pas ouvertes. Résultat on s’est rabattu sur des jeux pour enfants bien plus amusants…

Le Pilanesberg National Park
5 (100%) 2 votes

9 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *