Afrique du Sud

Visiter Robben Island

Accueil Afrique du Sud Visiter Robben Island

Découvrez Robben Island, l'île où Mandela a été emprisonné

Vous partez bientôt en vacances à Cape Town et vous aimeriez visiter Robben Island ? Cette île, rendue tristement célèbre pour avoir abrité une prison haute sécurité pour les opposants politiques au régime de l’apartheid, est une étape incontournable de votre voyage en Afrique du Sud.

Pourquoi Robben Island est célèbre ?

prison haute securite nelson mandela

La visite de Robben Island est marquante à bien des égards : la prison de l'île reflète le passé politique complexe de l’Afrique du Sud. Qui plus est, Robben Island et ses prisonniers ont joué un rôle très important dans le combat de l'Afrique du Sud pour l'égalité raciale et la tolérance. D’ailleurs, l’île est surtout connue aujourd’hui comme étant le lieu où l’ancien président sud-africain Nelson Mandela a été détenu pendant près de 20 ans. Aujourd’hui encore, ce sont d’anciens prisonniers de Robben Island qui font la visite guidée de la prison, ce qui ajoute à l’émotion déjà palpable lorsqu’on débarque sur l’île.

Robben Island a eu plusieurs vocations au cours de son histoire. Mais en 1997, l’île a été convertie en musée et est aujourd’hui reconnue comme un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Visiter Robben Island est l’occasion d’en connaitre plus sur les réalités de l’apartheid et sur l’histoire sud-africaine.

C'est une visite que je vous recommande fortement si vous ne savez pas encore que faire à Cape Town 🙂 !

Comment se rendre à Robben Island ?

Robben Island se situe à une dizaine de kilomètres au large des côtes du continent africain à Table Bay.
Pour visiter Robben Island, le seul moyen de s’y rendre est avec le ferry, qui part du Nelson Mandela Gateway au V & A Waterfront, quatre fois par jour.

Le trajet pour s’y rendre dure environ une demi-heure, ce qui vous donnera le loisir d’admirer les sublimes vues sur Cape Town, Table Mountain et Lion’s Head depuis la mer. Lors de la traversée, vous verrez sûrement des otaries et des manchots sur les rochers. La traversée peut être assez rude pour ceux qui ont le mal de mer, je vous conseille de prendre un comprimé pour être tranquille si vous pensez que vous risquez d’être malade ! Toutefois, lorsque la mer est trop mauvaise, les sorties vers Robben Island sont annulées.

Vous pouvez acheter vos billets pour le ferry et la visite de la prison directement sur ce site :

L’histoire de Robben Island  

histoire de robben island

Si Robben Island est surtout connue aujourd’hui pour avoir été une prison de haute sécurité pour les prisonniers politiques noirs, notamment l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, l’île a eu de nombreuses fonctions à travers les années.  

À l'origine, on retrouvait sur Robben Island de nombreux animaux sauvages, notamment des oiseaux, des pingouins, des tortues et surtout des phoques. D’ailleurs, le nom « robben » est dérivé du néerlandais qui signifie « phoque ». L’île disposait également d'une abondante réserve d'eau douce provenant de plusieurs sources.

C’est un explorateur portugais qui découvre l’île vers la fin du 15e siècle lorsqu’il jette l’ancre à Table Bay. À partir de là, de nombreux navires de passage à Table Bay choisissent d’accoster sur Robben Island plutôt que d’aller sur le continent africain lorsqu’ils doivent se réapprovisionner en eau douce et en viande.

Puis, à l’arrivée des Néerlandais au Cap en 1952, ces derniers commencent à l’utiliser comme port, mais également en tant que zone de pâturage pour le bétail.

Mais très vite, les Néerlandais se rendent compte que l’île peut être utilisée en tant que centre de détention et ils décident d’y envoyer les criminels. Très vite, ils y incarcèrent tous ceux qui ne sont pas favorables à leur règne dans le Cap.  

Lorsque les Britanniques prennent le pouvoir au Cap au début du 19e siècle, ils perpétuent cette tradition puis décident d’y installer une station de chasse à la baleine également sur l’île. Mais ils réalisent très vite que cette station accroit les risques d’évasion des condamnés et celle-ci ferme ses portes quelques années plus tard.

En 1845, la colonie pénitentiaire est transférée sur le continent afin que la main-d'œuvre des détenus puisse être utilisée de manière plus productive, notamment pour des projets gouvernementaux tels que la construction de routes. À la place, on décide d’envoyer sur Robben Island tous les « indésirables » de la société : les lépreux, les sans-abri, les alcooliques, les personnes trop malades ou trop âgées pour travailler et des prostituées atteintes de maladies sexuelles. Ces derniers étaient souvent soumis à un traitement inhumain, même selon les normes de l'époque. Ce n’est qu’en 1931 que les malades restants quittent Robben Island et sont envoyés dans des hôpitaux.

L’île est alors utilisée comme un avant-poste militaire à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale : de l’artillerie y est stockée, des routes et des maisons y sont construites, on fournit l’île en eau et en électricité.

En 1961, l’île reprend ses fonctions de prison de sécurité maximale, cette fois pour les prisonniers politiques du gouvernement de l’apartheid et les criminels condamnés. La prison est réputée dans le monde entier pour ses conditions de vie difficiles. En effet, les prisonniers étaient forcés de travailler dans la carrière de pierre à chaux, à transformer des pierres en gravier, pendant des heures sous le soleil brûlant. Le but était de les épuiser et de briser leur moral.

En 1991, à la fin de l’apartheid, lorsque les prisonniers politiques sont libérés, Robben Island devient le symbole sud-africain de la force de l'esprit humain. Six ans plus tard, la prison de haute sécurité devient un musée et chaque année depuis, des milliers de gens visitent Robben Island pour en apprendre plus sur le passé complexe de l’Afrique du Sud.

À quoi s’attendre lors de la visite de Robben Island ?

ancien prisonnier robben island

Au Nelson Mandela Gateway au V & A Waterfront, là où vous prenez le ferry, vous trouverez un musée qui peut se visiter en 20 minutes. Une fois la traversée en ferry faite, lorsque vous arriverez sur l’île, vous serez dirigés vers un autobus avec un guide à bord. La première partie de la visite de Robben Island se fait dans l’autobus pendant une heure durant laquelle le guide vous donnera des explications et des anecdotes sur les différents sites historiques que vous traverserez. Parmi les sites les plus importants de Robben Island, on retrouve les bâtiments qui ont été construits par les prisonniers eux-mêmes et qui servaient lorsqu’ils recevaient la visite de leurs familles ou leurs avocats.

Vous vous arrêterez ensuite au cimetière où les lépreux étaient enterrés avant de vous diriger vers la carrière de chaux où les prisonniers travaillaient pendant des heures. L’autobus vous mènera aussi à la maison de Robert Sobukwe, l’éminent dissident politique, qui a fondé le Congrès panafricain en opposition au système d'apartheid sud-africain. Ce dernier était incarcéré dans cette maison en isolement, car son influence était considérée comme dangereuse ; tout contact avec les autres prisonniers lui était strictement interdit. Il avait toutefois droit à certains privilèges auxquels les autres prisonniers n’avaient pas droit, notamment des livres, des journaux, des vêtements civils, du pain.

L’autobus vous mènera ensuite à la carrière de Bluestone, aux bunkers de l'armée et de la marine de l’époque où l’île était utilisée comme avant-poste militaire pour ensuite finir par la visite de la prison de sécurité maximale. Cette visite est faite par les anciens prisonniers de l’île et vous mènera notamment à la cellule de Nelson Mandela dans laquelle il a passé dix-huit ans de sa vie.

Informations pratiques

Horaires : 9h, 11h, 13h, 15h

Vous pouvez vous y rendre tout au long de l'année ! Vous n'avez pas besoin de regarder quand partir en Afrique du Sud pour ce critère (mais plutôt pour le temps ou bien pour trouver le meilleur moment pour faire un safari en Afrique du Sud et aller voir les BIG 5 !)

Départ : Nelson Mandela Gateway au V & A Waterfront

Durée de la sortie : environ 3h30 (incluant l’aller-retour en ferry)

Tarifs : Adultes - 35 euros, Enfants (moins de 18 ans) – 18 euros

Langue de la visite : Anglais

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *