Kenya

Visiter le Masai Mara au Kenya

Accueil Kenya Visiter le Masai Mara au Kenya

Que faire dans la réserve nationale du Masaï Mara au Kenya ?

Le Masai Mara est situé dans le sud-ouest du Kenya, à environ 250 km de la capitale Nairobi, directement dans le prolongement du Serengeti. C’est LA destination pour faire un safari au Kenya & l'une des activités incontournables au Kenya. Cet endroit où vivent tous les animaux emblématiques de l’Afrique et où chaque année, il est possible d'observer la grande migration des herbivores, laisse toujours un souvenir impérissable à ses visiteurs. Dans ce billet, je vous propose d'aller à la découverte de l’un des plus beaux parcs nationaux de tout le continent africain : la réserve nationale de Masai Mara.

Le Masai Mara : un écosystème unique

reserve masai mara ecosysteme

Le nom de cette réserve vient de « Mara », la rivière qui traverse entièrement la réserve, et de « Masai » le nom du peuple de bergers et de guerriers qui peuplent ces terres. Cette réserve nationale de plus de 1 500 km² se trouve géographiquement juste à l’extrémité nord du parc national du Serengeti, une immense réserve naturelle de 25 000 km² qui s’étend principalement sur le territoire de la Tanzanie.
Contrairement aux autres parcs de cette région d’Afrique, et notamment grâce à la chaine de montagnes qui forme la frontière nord de Masai Mara, le climat du parc est plus humide tout au long de l’année. Les pluies sont plus fréquentes, et la végétation est donc également plus verdoyante. Le Masai Mara offre donc un environnement idéal pour de nombreuses espèces, qui y vivent toute l’année ou s’y réfugient pendant la saison sèche.
Rivières, collines, savanes vertes, acacias… les plaines du Masai Mara sont particulièrement fertiles et permettent aux gnous, aux zèbres, aux gazelles et à beaucoup d’autres espèces herbivores de trouver de quoi se nourrir.

Quels animaux peut-on observer dans la réserve nationale du Masaï Mara ?

Les vallées vertes de ce parc abritent donc beaucoup de mammifères herbivores :

  • Gnous
  • Gazelles
  • Éléphants
  • Rhinocéros noir
  • Hippopotames
  • Elands
  • Zèbres
  • Girafes
  • Phacochères
  • Impalas
  • Antilopes
  • Buffles…

Ces animaux attirent beaucoup de prédateurs et de carnivores :

  • Lions
  • Guépards
  • Léopards
  • Chacals
  • Hyènes
  • Servals
  • Caracals…

Le parc abrite également beaucoup d’espèces d’oiseaux et de reptiles, qui vivent notamment à proximité des lacs et rivières :

  • Crocodiles du Nil
  • Varans
  • Pythons
  • Autruches
  • Vautours
  • Grues…

Au total, ce sont près de 100 espèces de mammifères (dont les Big Five), des dizaines d’espèces de reptiles et près de 500 espèces d’oiseaux qui vivent à Masai Mara.

La grande migration des gnous dans le Masai Mara

migration gnous reserve nationale masai mara

La grande migration fait partie des phénomènes naturels les plus impressionnants du monde. Tous les ans, les gnous, les zèbres, les gazelles et des millions d’herbivores font un grand voyage vers le nord pour trouver des terres plus vertes et des points d’eau. Ce sont plus de 2 millions de gnous et 300 000 zèbres qui entament ce périple, rassemblés en troupeaux de dizaines de milliers d’animaux. Bien sûr, énormément de prédateurs sont également attirés par la plus grande migration animale de la planète.
Entre décembre et mars, à la sortie de la saison des pluies, les troupeaux se rassemblent dans les plaines du Serengeti, avant de partir vers l’ouest entre avril et mai. Le voyage vers le nord débute ensuite à la fin du mois de mai, et les animaux arrivent au niveau de la rivière Mara en juillet. Après avoir traversé cette rivière profonde et infestée de crocodiles, les troupeaux restent dans le Masai Mara du mois de juillet au mois d’octobre. Pendant toute cette période, le spectacle continue, puisque les troupeaux sont sans cesse en déplacement pour suivre les averses. À partir d’octobre, plus ou moins tôt selon les pluies, les animaux repartent vers les plaines situées au sud de l’autre côté de la frontière avec le Serengeti.

Faire un safari au Masai Mara

Évidemment, l’activité principale que vous pourrez faire est un safari dans la réserve du Masai Mara. Vous pourrez voir les herbivores se déplacer en larges troupeaux, et les prédateurs chasser dans un environnement naturel sauvage et superbe. Le plus souvent, les visiteurs choisissent de faire un safari en 4x4 ou un safari en minibus.
Dans ce parc, vous pourrez faire un safari « self-drive », c’est-à-dire que vous n’aurez pas forcément besoin de louer les services d’un guide, et que vous pourrez vous-même prendre le volant de votre jeep de location et partir à l’aventure. La sensation de liberté est totale, mais partir sur les pistes du Masai Mara n’est pas un voyage de tout repos, et il faudra respecter scrupuleusement les règles.
Il faudra par exemple rester à une distance d’au moins 25 mètres des animaux, ne jamais sortir du véhicule, ne rien jeter par les fenêtres, faire le moins de bruit possible…
Un tel périple nécessite beaucoup d’organisation, et bien souvent partir pour un safari organisé ou faire un safari individuel avec un guide sera plus simple, et plus sage.

Les autres activités dans la réserve nationale

peuple masai kenya

En plus de faire un safari au Masai Mara, vous pourrez également aller dans un authentique village Maasaï. Vous pourrez découvrir le mode de vie et la culture d’une richesse insoupçonnée du peuple Maasaï. Plusieurs villages sont situés sur le territoire de la réserve, et leurs habitants sont habitués à recevoir la visite de touristes.
Il est également possible de faire un survol du Masai Mara en montgolfière. Depuis le ciel, vous pourrez découvrir un spectacle impressionnant, et voir ces immenses troupeaux se déplacer dans ces plaines immenses vous laissera forcément un souvenir inoubliable.

Comment y accéder ?

Comme c’est souvent le cas, la réserve naturelle du Masai Mara n’est pas très facilement accessible. Il n’existe pas de route goudronnée pour y accéder, et pour faire le trajet par la route depuis Nairobi, il vous faudra bien 6 heures pour atteindre une des entrées du parc.
L’autre solution est de prendre l’avion avec un vol intérieur. De Nairobi, vous pourrez rejoindre le parc en moins d’une heure de vol, et en deux heures si vous partez de Mombasa, située au sud du pays sur le littoral de l’océan Indien.

Les frais d’entrée pour visiter la réserve

Comme pour toutes les réserves naturelles, vous devrez payer un droit d’entrée pour pouvoir visiter le parc du Masai Mara. Le prix de l’hébergement et de la location du véhicule n’est pas inclus dans ces frais d’entrée :

  • 70 $ pour un adulte et 40 $ pour un enfant, pour une entrée d’une journée, avec la nuit passée dans le parc
  • 80 $ pour un adulte et 45 $ pour un enfant, pour une entrée d’une journée, avec la nuit passée en dehors du parc

Dormir dans la réserve du Masai Mara

hebergement reserve masai mara

Si vous voulez passer la nuit à l’intérieur du parc national, vous aurez le choix entre 3 possibilités d’hébergement :

  • Les campings, pour dormir sous une tente en pleine nature (dans des aires aménagées). C’est la formule la plus accessible, elle permet de vivre une expérience unique, mais sans profiter d’un confort optimal.
  • Les lodges, pour profiter de plus de confort. Ces hébergements disposent d’une salle de bain, d’une salle à manger et de chambres.
  • Les tentes safari (camps de toile), qui sont des versions plus luxueuses et confortables des campings, mais qui sont souvent les formules les plus chères. Dans ces grandes tentes, on trouve de vrais lits et il est possible sans problème de se tenir debout.

Une autre option consiste à dormir à l’extérieur du parc. Tout près des entrées, vous trouverez surtout des hôtels luxueux et très chers, mais en vous éloignant un peu, il est possible de trouver des établissements plus abordables.

Pour avoir un aperçu des différents hébergements qui se trouvent à l'intérieur et à l'extérieur de la réserve, vous pouvez suivre cette page

Le climat dans la réserve du Masai Mara

La réserve nationale du Masai Mara se trouve juste en dessous de l’équateur, mais à une altitude située entre 1 500 et 2 000 mètres environ. Toute l’année, le climat est donc chaud sans être étouffant pendant la journée, et les nuits sont même fraiches. Les températures ne varient que très peu au fil des mois, avec des moyennes proches de 20 degrés en journée, et de 12 degrés pendant la nuit. La durée d’ensoleillement ne varie pas beaucoup non plus, avec une moyenne de 8 à 9 heures par jour de soleil, tout au long de l’année.

Il y a deux saisons des pluies, une première d’environ 6 semaines entre mars et mai (avril étant le mois le plus pluvieux de l’année), et une autre qui ne dure qu’une quinzaine de jours et qui survient généralement pendant le mois de novembre. Mais contrairement au Serengeti qui s’étend au sud, le Masai Mara reste plus pluvieux même en dehors de ces saisons, ce qui attire un grand nombre d’animaux.

Quand partir pour faire un safari dans le Masai Mara ?

meilleure periode safari

Quand partir au Kenya, plus précisément dans la réserve du Maisa Mara ? Les herbivores et les prédateurs sont présents tout au long de l’année dans le parc, et vous pourrez y faire un safari intéressant à n’importe quelle période. Cependant, pendant les saisons humides, les conditions météo sont souvent moins agréables, et les pistes en moins bon état, particulièrement pendant le mois d’avril et le mois de mai. D’ailleurs, c’est pendant la saison sèche que toutes les pistes sont accessibles en voiture.

La fréquentation de la réserve nationale de Masai Mara est importante, et tout particulièrement pendant cette période. En évitant la haute saison et en partant pendant les périodes où les visiteurs sont beaucoup moins nombreux (notamment entre janvier et mars), il est possible de faire un safari bien plus tranquille, mais la végétation très abondante, même si elle rend les paysages encore plus beaux, peut aussi gêner la visibilité pour l’observation des animaux.

Bien sûr, même si vous pourrez faire un safari toute l’année au Masai Mara, la période la plus propice est celle de la grande migration des gnous et des autres herbivores. Cette période s’étend de juillet à octobre, les dates peuvent varier d’une année à l’autre selon les précipitations, mais généralement, c’est en août et en septembre qu’il est possible de voir le plus grand nombre d’animaux.

Nous arrivons au terme de cet article sur la réserve nationale du Masai Mara. J'ose supposer que le contenu vous a conforté dans l'idée de faire un safari 🙂
Si vous souhaitez avoir plus d'informations sur le budget nécessaire pour réaliser un safari au Kenya, n'hésitez pas à vous référer à mon article dédié à ce sujet.
À très bientôt pour un nouvel article !

Une note pour cet article ?
 1 avis (4/5)

Où partir en Décembre ? Découvrez tous nos conseils !

En savoir plus
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *