Que faire en Indonésie ?

Avec ses paysages à couper le souffle, l’Indonésie est une destination qui offre le sentiment d’être au bout du monde. Cet archipel, situé entre l’Asie et l’Océan Pacifique, est en effet l’un des plus fascinants au monde, Et si Bali reste une des îles les plus visitées, sachez que la région propose bien plus à voir.

Et les merveilles et les découvertes sont si nombreuses que vous aurez du mal à faire un tri parmi les différentes excursions possibles. C’est pourquoi nous vous proposons ici un petit listing des activités que vous ne devez surtout pas rater.

Faire du surf

faire du surf en Indonésie

L’Indonésie est le paradis du surf. Les plages sont étourdissantes avec un potentiel tubulaire incroyable. D’ailleurs, les surfeurs sont probablement bien plus nombreux encore que les touristes. Alors comme l’été est la haute saison, préférez un séjour en hiver ou au printemps. Vous pouvez choisir un voyage sur mesure axé uniquement sur le surf également !

Parmi les meilleurs spots, optez pour Bali avec Ulu Watu, Bingin ou Nusa Lembongan. Les écoles de surf de Kuta feront le bonheur des débutants. Il y en a même une avec des moniteurs français.

À Sumba, c’est à Baing que vous devez aller alors qu’à Lombok, optez pour une virée à Desert Point.

À Sumatra, les surfeurs adorent les vagues de l’île de Nias car les plus aguerris savent que la vague parfaite s’y trouve, ou celles de Mentawai. Ces dernières sont plutôt destinées aux surfeurs expérimentés car, étant donné qu’il y a beaucoup de corail, la vigilance et de mise.

Mais si vous êtes débutants, privilégiez celles de Batu Karas sur l’île de Java ou encore la plage de Sunset Beach (à Java Ouest) qui offre de grands espaces. Vous ne gênerez ainsi personne.

N’hésitez pas à louer un scooter pour dénicher votre propre spot. Dans ce cas-là, ne prenez pas la route et privilégiez les petits chemins.

Plonger dans les récifs de coraux

quoi faire en Indonésie

L’archipel indonésien compte plus de 17 000 îles. Impossible donc d’y aller sans aller découvrir la vie marine qui grouille dans ses jardins coralliens. Ils sont en effet, un immense terrain de jeu pour les plongeurs, désireux d’y faire de belles rencontres ou de la macro photographie.

Parmi les destinations vedettes, Long Angen, à Sumatra près de l’île de Weh, propose 20 sites de plongée où vous pourrez rencontrer des raies manta, des murènes ou encore des rascasses volantes. Mais les fonds sous-marins regorgent aussi de canyons où les énormes poissons sont rois.

Dans les grottes et falaises des fonds de l’île de Bunaken à Sulawesi, ce sont des requins et des dauphins que vous pourrez apercevoir parmi les coraux et les plus de 300 espèces de poissons vivant sur place.

Pour voir les tortues, vous aurez plus de chance du côté de Kalimantan, notamment à Pulau Derawan.

Et au nord de l’île de Sulawesi, vous aurez peut-être la chance de croiser des hippocampes nains, des nudibranches ou des poissons crapauds.

Il y a également de nombreuses épaves en Indonésie. La plus connue reste celle du Liberty Ship situé dans les fonds de Tulamen à Bali. N’hésitez pas à aller y jeter un coup d’œil.

Faire du trekking dans la forêt vierge

que faire en Indonésie

L’Indonésie est une destination de rêve pour les randonneurs. Ses reliefs accidentés, ses paysages sublimes, sa faune variée sont autant de raison de réserver un jour ou deux de votre séjour à faire de la marche. Alors, prenez le temps pour vivre un dépaysement total !

Il faut savoir que, comme elle est à la convergence de trois plaques tectoniques, l’Indonésie est une zone à l’activité volcanique intense. Et le trekking est le meilleur moyen d’approcher les volcans dont certains sont encore actifs (pas moins de 400 sont répertoriés dans tout l’archipel) et permettent de fertiliser les plantations luxuriantes et les jolies rizières.

Par exemple, partez à la découverte du plateau d’Ijen au sud-est de l’île de Java. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, vous pourrez y admirer de nombreux cônes volcaniques et vous rendre jusqu’à un joli lac. Sur la même île, le volcan Bromo et le Semeru offrent eux aussi un joli panorama.

Les plus expérimentés se rendront, eux, dans la vallée du Baliem en Papouasie ou iront gravir le Pic de Puncak Jaya à 5030 mètres d’altitude.

Les rizières sont un autre des spectacles merveilleux à ne pas rater en Indonésie notamment celles de Sulawesi qui sont disposées en terrasses.

Aller à la rencontre des ethnies

Il n’y a pas que la nature qui est extraordinaire en Indonésie, les gens aussi. Votre séjour doit donc aussi vous permettre d’aller à la rencontre des locaux. Sachez que l’on compte plus de 1000 groupes ethniques et pas moins de 700 langues et dialectes.

Parmi les plus connus, à Sumatra, dans le pays Minang, les Minangkabaus sont le plus grand groupe ethnique matrilinéaire au monde. Là, ce sont les femmes qui ont le pouvoir. Elles lèguent à leurs filles, de génération en génération, leurs terres et leurs biens. Le père, quant à lui, ne s’occupe que de politique ou de religion et il laboure les champs.

Sur la même île, les Nias, ont un mode de vie intemporel : ils chassent, pêchent et cueillent depuis des années.

Parmi les autres ethnies, rencontrez les Sakkudeis, les « hommes fleurs » aux multiples tatouages, les Torajas sur l’île de Sulawesi, connus pour leurs rites funéraires uniques (les tombes sont creusées à flanc de falaises) ou encore les Papous qui vivent dans la jungle de l’île d’Irian Jaya. Sans oublier les Orangs Lats qui vivent dans des maison-bateaux ou sur des maisons en pilotis et que les Indonésiens considèrent comme des « nomades de la mer ».

Isolées ou non, ces tribus vous feront découvrir leurs traditions et leur culture séculaire et grâce à eux, vous vivrez des moments dont vous vous souviendrez très longtemps.

Visiter les temples

visiter temples Indonésie

Rien de mieux pour découvrir la culture d’un pays que de visiter ses lieux sacrés. Et en Indonésie, ce sont les temples qui témoignent de l’histoire de l’archipel.

La plupart des temples se trouvent à Bali et sur l’île de Java. Ils ont été construits en mémoire d’une divinité, d’un défunt voire même du fondateur d’un village.

Parmi ceux qui valent le détour, le gigantesque temple bouddhique de Candi Borobudur, dans le Java Central. Il avait été abandonné et s’était recouvert de végétation mais un ingénieur néerlandais l’avait retrouvé et remis en l’état.

Non loin de là, le parc Prambanan est un vrai trésor culturel. Il comprend 4 sanctuaires hindous et 240 temples, dédiés aux divinités Shiva, Vishnu et Brahma.

Pour observer les coutumes des Balinais, direction le temple hindouiste de Pura Besakih. C’est le plus grand et le plus vénéré de Bali. Sa particularité ? Ses couleurs et sa superbe vue sur les environs.

Et si vous voulez faire un peu de sport, Pura Kehen est l’endroit parfait. Il vous faudra en effet emprunter 3 grands escaliers pour accéder à ce temple et admirer ses jolies statues et ses jardins.

Mais le plus paisible et le plus dépaysant reste certainement le temple Pura Tanah Lot. Il est situé sur un rocher de la côte ouest de Bali et n’est accessible qu’à marée basse.

Aller à la rencontre des orangs outangs

voir les orangs outangs

Bien évidemment, les parcs nationaux sont les meilleurs endroits pour apercevoir ces magnifiques animaux. À Tanjung Puting à Kalimatan, à Bukit Lawang à Sumatra ou encore à Kutai, les orangs outangs sont de vraies stars. Mais vous aurez aussi la possibilité de voir des gibbons ou des macaques.

Cependant la faune reste variée en Indonésie et parmi les nombreuses espèces animales, vous pourrez approcher des singes, des oiseaux, des félins comme des panthères nébuleuses ou encore des dragons de Komodo.

Découvrir Jakarta : entre farniente, shopping et fiesta

Si vous avez fait le voyage pour faire vous amuser, la capitale indonésienne sera votre lieu de villégiature. Entre modernité et tradition, la ville vous offre quantités d’activités à faire de jour comme de nuit.

Dirigez-vous vers le centre-ville, Jakarta Pusat, pour visiter les musées ou découvrir les grands centres commerciaux. Les boutiques de luxe se trouvent au sud à Jakarta Selatan. Mais vous pourrez aussi faire des achats à l’ouest à Jakarta Barat. C’est aussi là que vous avez des bars et les restaurants et donc là où vous pourrez faire la fête toute la nuit.

Pour le farniente, direction la station balnéaire de Pangandaran, vous pourrez y profiter du calme la journée mais également vous y distraire la nuit.

Goûter aux plats typiques indonésiens

La nourriture sur l’archipel est à l’image de sa culture : variée, surprenante et  très colorée. Le riz est bien évidemment l’aliment principal de l’alimentation indonésienne, vous le retrouverez donc dans la plupart des plats que vous consommerez sur place. Heureusement, il sera accompagné de quantités d’autres ingrédients qui feront saliver vos papilles.

La spécialité indonésienne est le Nasi Goreng. Il s’agit de riz, servi avec des petits légumes (comme du choux ou du soja) et des morceaux de poulet ou des crevettes. Ce plat s’accompagne également d’un œuf au plat ou brouillé et d’oignons frits. À la place du riz, vous pouvez avoir des nouilles, vous aurez alors un Bakmi Goreng.

Envie d’un plat un peu plus épicé ? Laissez-vous tenter par le Gado Gado : des légumes cuits avec de la sauce cacahuète. Cette dernière accompagne également le Sate, des brochettes de viande.

Le potage est aussi un plat très récurrent. La Bakso est à base de nouilles, de légumes et de boulettes de viande tandis que le Soto se compose de pousses de soja et de viande émincée.

Le porc fait aussi partie de la gastronomie indonésienne. Vous pouvez le retrouver dans le Babi Kecap où il est servi en filet arrosé de sauce ketchup.

Bref que des découvertes en perspective…..

Que faire en Indonésie ?
4 (80%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *