laos-brume

Que faire au Laos ?

Le Laos est situé en plein cœur du Sud-Est asiatique, enfermé entre le Cambodge, la Thaïlande et le Vietnam. Mais ne vous laissez pas intimider par ces remparts. Régime communiste depuis 1975, héritier d’un lourd passé, le « pays au million d’éléphants » s’ouvre progressivement au monde, permettant aux voyageurs d’en découvrir les merveilles. Et elles valent le détour ! Le pays est doté d’un patrimoine royal et bouddhiste complexe, de traditions fascinantes et toujours authentiques qui sauront vous surprendre. Laissez-moi essayer de vous convaincre…

Que vous prévoyiez un circuit au Laos par vous-même ou via une agence, je vous promets que vous allez adorer ce pays !

Quand partir au Laos ?

En jetant un œil à une carte du Laos, vous noterez sa forme allongée assez étrange. En plus de vous faire sourire, ce fait a une réelle importance puisqu’il influencera sans doute votre itinéraire selon le moment de votre voyage et le climat qui va avec. Globalement, l’année se divise en trois.
La période de novembre à fin février est celle de la saison sèche. C’est sans doute la meilleure pour visiter l’ensemble du pays, en raison des faibles pluies. Les températures sont élevées, mais supportables, cependant elles restent assez froides dans le Nord. Entre mars et, mai, il fait très chaud sur l’ensemble du territoire, les températures pouvant atteindre les 40°C. Enfin, de mai à fin octobre, c’est la fameuse saison des pluies. Les précipitations sont violentes, provoquant de fortes crues du fleuve Mékong et une impossibilité fréquente de circuler dans les rues. Combinées aux températures élevées, on aboutit à une atmosphère plutôt étouffante… Mais c’est aussi à ce moment-là que les paysages sont du vert le plus éclatant.
Si vous vous envolez pour le Laos avec le but précis de séjourner en montagne, les mois de mai et juillet sont les plus propices, en raison de leurs températures agréables. Notez aussi que décembre et février sont les plus touristiques, car au coeur de la saison la plus favorable.

laos

De manière générale, vous pouvez consulter la météo du Laos avant de partir et sinon pour cibler les différents mois et périodes de l’année, vous pouvez consulter ce site.

Que voir dans le Nord du Laos ?

VIENTIANE

Commençons par le commencement: la capitale. Sans être historiquement exceptionnelle comme d’autres endroits du pays, Vientiane offre un charme qui lui est bien propre. Entre maisons traditionnelles chinoises et villas de l’époque française, on a du mal à tout comprendre. Mais son atmosphère est à la détente et vaut bien une petite promenade: vos papilles seront ravies par les vendeurs de rues, et vos yeux par les temples étincelants.

LUANG PRABANG

Troisième ville du pays par sa taille, Luang Prabang est sans hésiter première par sa beauté. Posée tranquillement sur les berges du Mékong, elle ressemblerait presque aux cartes postales: temples et bâtiments royaux à tous les coins de rue, moines en robe couleur safran autour des innombrables édifices religieux… Ce n’est pas pour rien que la ville a été classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. N’oubliez pas d’aller faire un tour aux grottes de Pak Ou toutes proches, lieu de pèlerinage envahi par les statuettes de Bouddha. À visiter à pied, à vélo ou à dos d’éléphant.

BOKEO

La réserve de Bokeo, territoire des tigres asiatiques, vous offrira une expérience authentique de la nature façon Laos, c’est-à-dire verte et luxuriante. En plus de passer la nuit dans une cabane perchée en plein coeur d’une forêt tropicale, vous aurez l’occasion de découvrir cette même forêt vue du dessus, grâce aux longues tyroliennes reliant les vallées.

PHONGSALI

Phongsali-laos
Continuons dans la rubrique nature… Si vous êtes amateur de treks, la province de Phongsali est faite pour vous ! Nulle part dans le pays l’expérience ne peut être aussi authentique. Luang Namtha est la ville la plus pratique pour poser ses affaires et pour, une fois les chaussures aux pieds, partir à la rencontre des Akha et de leurs coutumes si particulières, ou pour découvrir la zone nationale protégée de Nam Ha.

GROTTES DE VIENG XAI

C’est là que les dirigeants du Pathet Lao se réfugièrent pour échapper aux bombardements de l’armée américaine entre 1964 et 1973. Alors en plus d’admirer la beauté naturelle des grottes, vous aurez droit à une leçon d’histoire très réaliste, à grand renfort d’effets sonores.

MUANG NGOI ET NONG KHIAW

Derrière ces noms en apparence compliqués se cachent deux villages situés dans un environnement naturel particulièrement beau. Chacun a conservé une partie ancienne, où les chemins de terre sont bordés de maisons en bois enfouies dans des jardins luxuriants, le tout juste à côté de la rivière. Idéal pour se détendre et avoir un aperçu de la campagne lao.

VANG VIENG

vang-vieng-laos
Petite ville tranquille, Vang Vieng vaut le détour, car elle est posée au bord de la rivière Nam Song et au pied d’immenses falaises de calcaire. C’est vrai que la vue est magnifique, et que vous pouvez l’admirer sous plusieurs angles: en montgolfière, en randonnée, en escalade. Mais l’attraction majeure du coin c’est le tubing, autrement dit la descente de rivière en bouée gonflable. Plutôt rigolo…

Que voir dans le Sud du Laos ?

DISTRICT DE SIPHANDONE

À l’extrême sud du Laos, au niveau de la frontière avec le Cambodge, le fleuve Mékong n’est plus navigable. Il se divise en d’innombrables bras, où les rapides vous emporteraient sans problème. Mais des formations naturelles sont là pour compenser. En première position figurent les Chutes de Li Phi, pas très hautes, mais située dans un cadre sauvage à couper le souffle. Les chutes du Niagara auraient presque de quoi être jalouses… En plus, les transformations du Mékong à cet endroit ont créé les « Quatre Mille Îles », bien connues des amateurs de farniente, mais qui sauront aussi satisfaire les hyperactifs. Entre tubing sur la rivière et vélo dans les rizières, n’oubliez pas de faire un petit tour sur les bateaux de pêche des habitants.

PLATEAU DES BOLOVEN

Le plateau est l’une des régions agricoles les plus importantes du pays. Ses routes désertes sont entourées de plantations s’élèvent au-dessus des plaines du Mékong pour vous offrir des paysages incroyables. Entre cascades, bourgades tranquilles, forêt luxuriante et villages des minorités ethniques, tout le monde y trouvera son bonheur.

WAT PHOU

wat-phou-laos
Le site archéologique de Wat Phou est le berceau de la civilisation khmère. Ses ruines sont datées entre le IXe et le XIIe siècle, devançant ainsi la fondation du site cambodgien d’Angkor, et sont bien évidemment classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

THAM KONG LO

Honnêtement, si vous êtes claustrophobe, évitez l’endroit. Le petit bateau en bois sur lequel vous embarquerez ne vous paraîtra déjà pas très sûr, alors vous risquez de paniquer quand il s’engouffrera dans les entrailles de la montagne, dans la galerie calcaire couverte de stalactites. Pour les autres, une expérience inoubliable !

Le Laos est encore un pays trop peu connu. Profitez-en ! Il va sans doute devenir de plus en plus fréquenté des touristes, et ses traditions pourraient perdre de leur authenticité. Ce mot est vraiment la meilleure manière de qualifier le pays, et il serait dommage d’arriver trop tard.

C’est encore un pays authentique qui attire moins de monde que le Cambodge par exemple. C’est un voyage déroutant et vraiment c’est très sympa de sortir des sentiers battus.

Si vous ne savez pas que faire au Laos, j’espère que cet article vous aura envie de visiter ce magnifique pays et de découvrir un peu plus le Laos. Vous pouvez y aller très facilement et en général les vols sont plutôt bon marché. Par contre sur place il faudra soit se débrouiller soit prendre un guide local, car ce n’est pas forcément très facile de se repérer et de découvrir les petits trésors cachés un peu partout dans le pays. Dans tous les cas, vous allez en prendre plein les yeux 😉 On vous souhaite un bon voyage au Laos !

Que faire au Laos ?
4.4 (88.57%) 7 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *