Pays-Bas

Le quartier rouge à Amsterdam

Accueil Pays-Bas Le quartier rouge à Amsterdam

Quartier rouge Amsterdam : vitrines, sexes et coffee shops

Le quartier rouge d’Amsterdam est aussi connu sous le nom de Red Light District ou De Wallen.
Il s’agit d’un des secteurs les plus anciens d’Amsterdam, qui est aussi le quartier chaud de la ville.

Ce quartier très animé fait aujourd’hui partie des grandes attractions touristiques d’Amsterdam.
Dans ce petit guide, je vous propose d’en découvrir plus sur cet endroit étonnant qui ne laissera personne indifférent.

L’histoire du Quartier Rouge

visiter quartier rouge

De Wallen est l’un des plus vieux quartiers d’Amsterdam, situé le long de la rivière Amstel. Dès le XIIIe siècle, cette partie de la ville s’est développée pour devenir un port important. L’activité autour de ce port a rapidement fait de cette zone le quartier des prostituées. Selon les époques, la prostitution a été légale ou illégale aux Pays-Bas, mais les autorités ont toujours été relativement tolérantes en ce qui concerne les activités qui avaient lieu dans le quartier rouge.
Dans les années 1960, le racolage dans les rues fut interdit. Depuis cette période, la présence de lumières rouges est devenue le signe que des prostituées étaient libres dans un établissement. Aujourd’hui, le quartier rouge est devenu un quartier qui fait la part belle aux divertissements pour adultes de toutes sortes. Dans le monde entier, le Red Light District est connu pour ses vitrines rouges.
Il y a encore 15 ou 20 ans, le quartier rouge n’était pas une zone très sûre, surtout pendant la nuit. Depuis, la municipalité d’Amsterdam a fait de très gros efforts pour améliorer la qualité de vie dans ce quartier, ce qui profite à tout le monde. La police est bien plus présente dans les rues du quartier rouge, à toute heure du jour et de la nuit, et des caméras de sécurité surveillent toutes les rues. Le quartier rouge d’Amsterdam est probablement un des « quartiers chauds » les plus sûrs au monde.
Même si le quartier rouge est surtout connu pour la prostitution, il est bien plus que cela. Il est également connu pour ses coffee shops, ses boutiques, ses magasins et son ambiance étonnante. Il abrite également quelques édifices et monuments historiques qui font partie des plus impressionnants de la ville. Il s’agit donc d’un quartier à part dans la capitale néerlandaise, qui fait véritablement figure de curiosité culturelle.

Les principales attractions du Quartier Rouge

Dans le quartier rouge, vous pourrez tranquillement vous promener dans les ruelles et le long des canaux, et vous aurez même l’occasion de faire plusieurs visites guidées à pied pour découvrir les endroits les plus emblématiques. Ces visites durent généralement deux heures, et vous ne devriez pas avoir de mal à trouver un guide qui parle français. Si vous venez visiter Amsterdam pendant quelques jours, vous passerez forcément faire un tour dans le quartier rouge à Amsterdam.

Le soir venu, même si les rues restent encore sûres, ce quartier de divertissement devient vraiment le quartier chaud de la ville.

Les attractions liées au sexe dans le quartier rouge

femme vitrine amsterdam

Autant commencer directement par ce qui a donné son nom à ce quartier, et qui, il faut bien l’avouer, reste encore aujourd’hui l’un des attraits principaux du quartier rouge. La première chose importante à préciser, même si cela vous sera rappelé sur place, c’est que les photographies sont interdites dans le quartier rouge. À priori, personne ne vous en voudra de photographier la Vieille Église, mais je vous conseille vraiment de ne pas vous risquer à photographier une des jeunes femmes en vitrine, si vous ne voulez pas avoir affaire à un service de sécurité mécontent. Ensuite, si le rideau est tiré derrière une vitrine, c’est pour une bonne raison, inutile donc de frapper à la vitre.
Un peu partout dans ce quartier, vous pourrez voir des filles dénudées derrière des vitrines illuminées de rouge. Je pense qu’il est inutile de vous faire un dessin concernant les services que ces jeunes femmes proposent contre rémunération. Certains théâtres comme le Moulin rouge et Casa Rosso proposent également des spectacles sexuels et des spectacles de striptease tous les soirs.
Toujours sur le thème du sexe, dans le quartier rouge, vous pourrez également visiter le musée de l’érotisme (Erotic Museum). Ce musée assez kitsch regroupe une collection d’objets d’art érotiques venus du monde entier avec des peintures, des sculptures et des dessins.
De nombreux sex-shops sont également présents dans le quartier, et une visite dans certains de ceux-ci pourrait bien mériter un petit détour, même si vous ne prévoyez pas d’acheter quoi que ce soit. La plus célèbre (et peut être la plus loufoque) de ces boutiques est sans doute la Condomerie. À mi-chemin entre boutique de préservatifs et musée, ce lieu propose des préservatifs de toutes formes et de toutes tailles, dont beaucoup ne sont absolument pas faits pour être utilisés… La condomerie pourra être un bon endroit pour trouver un souvenir original et drôle à ramener de votre visite du quartier rouge.
Le Red Light Secrets, le musée de la prostitution, est un autre musée insolite présent dans le quartier rouge. De nombreux documents et témoignages y sont regroupés, pour permettre de découvrir un peu plus en détail l’histoire de la prostitution à Amsterdam, et la vie des travailleuses du sexe lors des différentes époques.

Les bars et les Coffee Shops au quartier Rouge

coffee shops amsterdam

Qui dit Amsterdam et quartier du divertissement pour adulte, dit bars et coffee shops. Dans le quartier rouge, vous aurez l’embarras du choix pour passer une soirée entre amis et faire la tournée des bars. Toutefois ce ne sera pas dans ce quartier que vous trouverez les coffee shops les plus accueillants, ou ceux qui proposent le meilleur rapport qualité-prix.
Au contraire, c’est même probablement le quartier à éviter dans ce domaine. Même si énormément de coffee shops sont accessibles dans le quartier rouge, et que quelques-uns comme le Greenhouse semblent tirer leur épingle du jeu, le mieux sera souvent de vous éloigner un peu pour rejoindre d’autres secteurs de la ville. Les quartiers les plus réputés pour les coffee shops sont plutôt De Pijp et Jordaan. Il est important de rappeler que le cannabis n’est pas légal aux Pays-Bas, et que la possession d’une petite quantité (5 grammes au maximum) est simplement tolérée.
Pendant votre visite du quartier rouge, vous pourrez également découvrir le Musée du Haschich, de la Marijuana et du Chanvre. Cet autre musée original retrace l’histoire de l’utilisation du chanvre sous toutes ses formes, de son utilisation dans l’antiquité, jusqu'à la façon dont il est utilisé et consommé dans nos sociétés modernes.

L’Oude Kerk

oude kerk amsterdam

Si vous voulez visiter un lieu plus traditionnel lors de votre découverte du quartier rouge, vous ne pouvez pas passer à côté de l’Oude Kerk. Cet édifice magnifique dont le nom signifie la « vieille église » est particulièrement bien nommé, puisqu’il s’agit de la plus ancienne église de la ville. Elle a été construite aux environs de l’an 1300, quelques années seulement après la fondation d’Amsterdam (1270).
Elle est située en plein centre du quartier rouge, entre le barrage et le port. Cette église consacrée à Saint-Nicolas, le saint patron des marins, se distingue notamment par sa grande voute entièrement réalisée en bois. L’église est également connue pour abriter les sépultures de personnages historiques de la ville comme Kiliaen van Rensselaer, le fondateur de la Nouvelle-Amsterdam, et Saskia, l’épouse de Rembrandt.
L’Oude Kerk abrite également un magnifique grand orgue baroque, et plusieurs fois par semaine, des concerts d’orgue ont lieu pendant l’après-midi. Les weekends, vous aurez également l’occasion de visiter la tour de l’église, pour accéder à une très belle vue panoramique sur le quartier rouge.

L’Amstelkring

À quelques pas de l’Oude Kerk se trouve l’autre église emblématique du quartier, aujourd’hui devenue un musée. L’Amstelkring était en fait d’un lieu de culte clandestin, où les catholiques venaient célébrer leur foi pendant la guerre de religion, période durant laquelle toutes les églises de la ville étaient devenues protestantes.
Vu de l’extérieur, ce bâtiment n’a donc rien d’une église. Et c’est en fait sur les 3 derniers étages d’une grande maison bourgeoise située sur la rive du canal qu’a été fondée ce lieu de culte. Vous ne pourrez qu’être surpris par la taille et la beauté de cette église de 150 places, qui n’a absolument rien à envier aux autres édifices religieux de la ville. Le bâtiment abrite également aujourd’hui le musée Amstelkring, qui revient sur toute l’histoire de la communauté catholique dans la capitale néerlandaise.

Comment se rendre dans le Quartier Rouge ?

quartier rouge

Le quartier rouge est situé en plein centre d’Amsterdam, le long des canaux Oudezijds Voorburgwal et Oudezijds Achterburgwal. Il ne vous faudra qu’une dizaine de minutes à pied pour rejoindre ce quartier depuis la gare Centrale d’Amsterdam. Pour aller dans cette partie de la ville en métro, vous pourrez emprunter les lignes 5153 et 54, et descendre à Nieuwmarkt. Vous pourrez aussi prendre le métro sur la ligne 52, et vous arrêter à la station Rokin.
Avec le Tramway, sur les lignes 4 et 14, vous aurez le choix de descendre à l’arrêt Rokin, qui se trouve au sud du quartier rouge, ou à l’arrêt Dam, en plein centre et à proximité de l’Oude kerk.

Pensez également à regarder du côté des pass Amsterdam, certains incluent des visites guidées ou des locations de vélo pour découvrir le quartier rouge d'Amsterdam en journée (avec les petites anecdotes du guide !).

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *