Turquie

La mosquée Sainte-Sophie

Accueil Turquie La mosquée Sainte-Sophie

Hagia Sophia, le grand lieu de culte d'Istanbul

Visiter Istanbul, c’est faire la découverte d’une ville magnifique à la croisée de l’Europe et l’Asie, qui regorge de monuments et de sites historiques d’exception. Le monument le plus réputé de tous est très certainement Hagia Sophia, également connue sous le nom de mosquée Sainte-Sophie. Cette ancienne basilique de Constantinople située dans le quartier de Sultanahmet est l’un des plus grands symboles de la puissance de Byzance.
Dans ce petit billet, je vous emmène à la découverte d’Hagia Sophia, le plus grand chef-d’œuvre architectural et artistique byzantin.

L’histoire de Sainte-Sophie

mosquee sainte sophie mosaique

C’est en l’an 532 que la construction de cette basilique, à la demande de l’empereur Justinien. La présence d’édifices religieux à cet endroit remonte à encore plus loin dans le passé, puisqu’une basilique non consacrée avait été construite ici sous l’empereur Constantin en l’an 325, et qu’un temple grec s’y tenait déjà bien des siècles auparavant.
Les matériaux les plus précieux venant de nombreux endroits ont servi pour construire Sainte-Sophie, comme notamment 8 colonnes venues du Temple d’Artémis, une des 7 merveilles du monde antique, construite un millénaire plus tôt.
10 000 artistes et ouvriers ont œuvré à la réalisation de cet édifice unique, qui a été terminé en seulement 5 ans et 10 mois. L’inspiration première a été le Panthéon de Rome, chef-d’œuvre de l’architecture occidentale.

Le 29 mai 1453, le jour même de la prise de Constantinople par les troupes de l’Empire ottoman, le sultan Mehmet II ordonna que Sainte-Sophie devienne une mosquée. Elle servira d’ailleurs d’inspirations pour de nombreuses mosquées ottomanes.
Dans les années qui suivirent, plusieurs minarets furent construits et au fil des siècles, Hagia Sophia a été agrandie et sa décoration grandement modifiée, mais au milieu de XIXe siècle, à la demande du sultan Abdülmeçit, lors de la restauration de l’édifice quelques mosaïques byzantines qui avaient été recouvertes ont été à nouveau mises à jour.

Après la chute de l’Empire ottoman, le statut de lieu de culte est abandonné, et Sainte-Sophie est devenue un musée en 1934. Ce musée est depuis l’un des plus fréquentés en Turquie.
En 2020, malgré de nombreuses contestations internationales, le président turc Erdogan a décidé de faire à nouveau de Sainte-Sophie une mosquée, et de lui retirer son statut de musée. Toutefois, cette œuvre architecturale majeure classée au patrimoine mondial de l’UNESCO reste encore accessible au public.

Sainte-Sophie est un édifice à l’histoire unique, c’est un des seuls endroits au monde qui a été un lieu de culte de deux religions pendant des siècles. Sur les murs, des mosaïques représentant des scènes chrétiennes côtoient des inscriptions islamiques.

L’extérieur de la mosquée

mosquee sainte sophie exterieur

Avant même de pénétrer dans les lieux, vous ne pourrez qu’être impressionné par la splendeur de cet édifice architectural, qui rivalise avec n’importe quel autre dans le monde. Sainte-Sophie se trouve sur le point le plus élevé d’Istanbul. Comme elle a été au fil des siècles très souvent victime des tremblements de terre, elle est aujourd’hui entourée par une enceinte antisismique, mais ce qui saute directement aux yeux, c’est cet immense dôme et ses très hauts minarets roses réalisés au XVe siècle.

Dans la cour de Sainte-Sophie, vous pourrez découvrir l’ancien baptistère, qui aujourd’hui accueille les tombeaux de sultans ottomans. Vous y verrez aussi des mausolées et la fontaine aux ablutions.

Où dormir À istanbul ? 🏨

hotel istanbul

Vous partez découvrir la plus grande ville de Turquie et vous ne savez pas encore où dormir à Istanbul ? Dans cette belle ville, vous pourrez trouver tout type d'hébergements, qui vous proposeront pour la plupart de très bonnes commodités : lit grand format, salle de sport, piscine intérieure, spa, bar en rooftop,... Vous y trouverez forcément la pépite que vous cherchez 🙂

L’intérieur de Sainte-Sophie

mosquee sainte sophie interieur

Vu de dehors, Sainte-Sophie parait écrasante, c’est pourquoi les personnes qui pénètrent pour la première fois sont souvent étonnées de l’espace et du sentiment de liberté qui se dégage. Partout sur les murs et sous la coupole, des fenêtres laissent passer la lumière, et vous ne saurez plus où donner de la tête, tant les décorations sont nombreuses et toutes plus belles les unes que les autres.
L’édifice forme au sol un rectangle de 77 m de long et de 72 m de large. Il a une forme de croix grecque, composée de trois grandes nefs et d’une large abside surplombée d’une coupole.
La coupole fait 31 m de diamètre et s’élève à 55 m au-dessus du sol, elle est soutenue par 4 immenses piliers de marbre. De chaque côté de cette coupole, on trouve des demi-coupoles, elles-mêmes bordées d’autres coupoles qui descendent en cascade.

La décoration des lieux est d’une richesse absolument inouïe. Vous pourrez admirer le contraste formé par les immenses médaillons décoratifs et les mosaïques dorées et les marbres colorés. Les mosaïques représentent pour la plupart le Christ ou la Vierge Marie ainsi que certains empereurs.
Une des mosaïques les plus remarquables se trouve sur le tympan de l’entrée sud-ouest. Elle représente la Vierge avec l’Enfant Jésus sur ses genoux. À sa gauche se trouve l’empereur Constantin (fondateur de Constantinople) tenant une maquette de la ville, et à sa droite l’empereur Justinien tenant une maquette de Sainte-Sophie.

J'en parle plus en détail plus bas, mais pendant votre visite et grâce à certains billets, vous pourrez accéder aux étages pour voir certaines décorations de plus près et découvrir l’édifice sous un angle nouveau. Grâce aux fenêtres, vous pourrez aussi accéder à de très beaux points de vue sur la ville.

Au deuxième étage notamment, il est possible d’apprécier une très belle vue sur la Mosquée bleue qui se trouve de l’autre côté de la Place Sultanahmet. C’est également à cet étage que vous pourrez découvrir la tombe d'Enrico Dandolo, doge de Venise mort à Constantinople au début du XIIIe siècle.

Bien préparer votre visite de l'édifice

mosquee sainte sophie exterieur aube

Depuis juillet 2020, Sainte Sophie est redevenue une mosquée. Même si les visites sont toujours possibles quelques changements ont évidemment eu lieu :

  • Le nom officiel de l’édifice est devenu la Grande Mosquée Sainte-Sophie (Ayasofya - i kebir Camii)
  • L’entrée est maintenant gratuite
  • Les visites sont uniquement possibles en dehors des heures de prière
  • Une tenue vestimentaire appropriée est exigée (épaules et jambes couvertes pour tous, port du foulard pour les femmes)
  • Il faut retirer ses chaussures à l’entrée
  • Les hommes et les femmes entrent par des accès différents, et peuvent se retrouver ensuite à l’intérieur

En dehors de ces quelques règles supplémentaires, la beauté des lieux et l’étonnant mariage entre les décorations chrétiennes et musulmanes sont toujours bien présents. Il est toujours possible d’admirer les mosaïques réalisées avec du verre des pierres précieuses, de l’or et de l’argent, les impressionnants dômes et les décorations florales et géométriques.
Des rideaux blancs sont placés sur les fresques chrétiennes pour les 5 prières quotidiennes, mais durant les heures de visite, vous pourrez toujours les contempler.

Faut-il un billet pour visiter Sainte-Sophie ?

Depuis que la visite est gratuite, vous n’aurez plus besoin de billet pour rentrer dans Sainte-Sophie. Pour autant, vous pourrez toujours réserver votre billet en ligne avant votre départ. Plusieurs types de billets sont proposés, et ils proposent tous au moins un avantage : un accès coupe-file
La plupart du temps, ces billets regroupent également plusieurs lieux et donnent accès à des visites guidées. Ils peuvent donc permettre de découvrir Sainte-Sophie et d’autres édifices majeurs d’Istanbul, comme le Palais de Topkapi ou la Citerne Basilique notamment, en compagnie d’un guide expérimenté qui pourra vous donner beaucoup d’informations et d’anecdotes historiques sur ces lieux.

Vous pouvez par exemple trouver des visites guidées proposées à partir de 12 €, qui vous permettront de profiter des commentaires d’un guide pour découvrir en profondeur le plus grand lieu de culte du monde. 

Si vous avez envie de découvrir d’autres sites touristiques majeurs pendant votre séjour à Istanbul, d'autres formules de visites combinées pourront vous intéresser :

  • La visite de Sainte-Sophie et du Palais de Topkapi, pour accéder sans attendre à ces deux sites majeurs grâce à un billet coupe-file. Topkapi est la principale résidence du sultan ottoman, un immense palais construit à l’emplacement de l’acropole de Byzance, qui fait partie des sites incontournables d’Istanbul. Vous retrouverez plus d'informations sur ces billets d'entrée en cliquant ici.

  • La visite de Sainte-Sophie et de la Mosquée bleue en petit groupe, pour découvrir en une fois les deux édifices historiques les plus emblématiques de la capitale turque, et faire une plongée dans les cultures de l’Empire byzantin et de l’Empire ottoman.

Les horaires d’ouverture de la Grande Mosquée Sainte-Sophie

La Grande Mosquée Sainte-Sophie est ouverte tous les jours de l’année. Les heures de visites dépendent des horaires des prières, qui ont lieu 5 fois par jour.

Comment s'y rendre ?

La Grande Mosquée de Sainte-Sophie se trouve en plein cœur du quartier historique de Sultanahmet, sur la place du même nom, connu également sous le nom de Place de l’Hippodrome.
Pour vous y rendre, la solution la plus pratique est de prendre le tramway sur la ligne T1, et de descendre à l’arrêt Sultanahmet.
Vous pouvez aussi prendre le métro sur la ligne M2 et descendre à la station Vezneciler.

Comme dans le centre d’Istanbul, la circulation est assez compliquée et que les places de stationnement sont parfois dures à trouver, même si vous voyagez en voiture, il est plutôt recommandé de vous garer en dehors du centre-ville et de faire vos visites à pied. Vous pouvez tout de même louer un véhicule pour vous déplacer.
Depuis Sainte-Sophie, vous pourrez facilement rejoindre d’autres sites qui se trouvent aussi dans le centre historique d’Istanbul, comme la Mosquée bleue, la Citerne Basilique, le Palais de Topkapi ou encore le Musée d’archéologie.

Et nous voilà à la fin de ce billet. J'espère que cet article vous a plu et vous sera utile pour explorer ce magnifique & emblématique édifice 🙂

Une note pour cet article ?
 0 avis (0/5)
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.