Conseils voyages

Découvrir Cracovie durant un week-end

Accueil Conseils voyages Découvrir Cracovie durant un week-end

Découvrir Cracovie durant un week-end

Ancienne ville royale dont le château se dresse encore fièrement sur la colline, Cracovie serait née du mariage de la fille du roi Krakus et du courageux cordonnier qui avait débarrassé la cité d’un terrible dragon. Lequel a tout de même eu droit à sa statue qui, le soir venu, crache quelques flammes sur les rives de la paisible Vistule.

Ville d’histoire, de musées mais aussi de rues piétonnes très animées, de rires qui s’échappent des ses nombreux bars et forte d’un intéressant patrimoine industrielle, Cracovie est la destination idéale pour un week-end, surtout si celui-ci peut se prolonger d’une ou deux petites journées !

Balades dans la ville

que faire a cracovie

L’un des multiples attraits de Cracovie est qu’elle se visite à pied. Et tant mieux car c’est bien en arpentant ses rues que l’on en découvre l’âme. Et que l’on soit ou non féru d’histoire ou d’architecture, il est absolument impossible de ne pas tomber sous le charme de ses façades colorées, ses hôtels particuliers Renaissance, ses immeubles baroques, de ses clochers de briques et ses arcades sculptées.

  • C’est sur la place du Marché (Rynek Główny)que commencent généralement les visites : attention, elle est éblouissante ! Carrée, 200 mètres de chaque côté, c’est la plus vaste place médiévale d’Europe. Au centre s’étire le beau bâtiment de l’ancienne halle aux draps (aujourd’hui, les tasses I love Kraków y voisinent de jolis objets et bijoux artisanaux), à ses côtés, la basilique Notre-Dame aux murs polychromes abrite un admirable retable du bas-Moyen-Âge. Il faut emprunter la très commerçante rue Floriańska qui mène à l’ancienne porte de la ville, s’échapper vers le secteur très animé de l’Université où Nicolas Copernic lui-même fut étudiant (de même que le futur pape Jean-Paul II), reprendre la “voix royale” par la rue Grodzka​ puis la très médiévale rue Kanonicza, rythmées d’églises, de théâtres, et d’accueillants troquets.
  • Kazimierz, l’ancien quartier Juif aujourd’hui haut lieu de branchitude, est irrésistible : petites maisons, ruelles pavées, balcons ouvragés, arcades se dévoilent au visiteur au fur et à mesure de son périple. Le soir, tout se passe sur la place Nowy où les bars rivalisent d’attraits avec les restaurants. Et le dimanche, c’est brocante !

Un petit saut au château​​

Sur la colline Wawel donc se dresse le château, siège du pouvoir durant cinq siècles avant le transfert de la capitale en 1596 à Varsovie. Flanqué de belles grosses tours de briques, une cour intérieure semblable à celle d’un palais italien, protégé par des remparts en étoile dominant la Vistule, il abrite de plus durant les travaux de réfection du musée un véritable chef-d’œuvre : La Dame à l’hermine, de Léonard de Vinci… Rien que cela ! Egalement enserrée dans les  fortifications se trouve la cathédrale qui, comme le château, mérite une longue visite.

Quelques musées

  • Le musée de la peinture polonaise (Galeria w Sukiennicach), sur la place du Marché, présente des œuvres des plus grands noms de la peinture du 19ème siècle.
  • Le musée de la Gestapo (Dom Śląski​) est installé dans les locaux même de la police politique qui comptait salles d’interrogatoires et cellules dont peu sont sortis vivants.
  • Le très intéressant musée Schindler, situé dans l’ancienne usine de céramique, complète magistralement cette plongée dans les années d’occupation : reconstitutions de boutiques, de prisons, objets, documents : une visite incontournable.

Boire, rire et manger

manger a cracovie

Voilà de bien agréables activités auxquelles il est facile de s’adonner à Cracovie. Car en Pologne, on mange bien. Pierogi, soupes en tout genre (impossible de quitter le pays sans goûter au żurek​), côtes de porc panées, carpe (très présente dans la cuisine juive dont on se régale à Cracovie), le tout accompagné de choux, betteraves, pommes de terres aux milles saveurs. Sur la place du Marché, à la terrasse d’un bar de Kazimierz, il sera temps de goûter au charme de la vodka à la noisette, au coing, aux fruits rouges. Et si la température fraîchit, place au krupnik (vodka au miel et aux épices que l’on peut boire chaude) ! Les amateurs de bon chocolat iront derechef chez Wedel, sur la place du Marché, guidés par la délicieuse odeur !

De la nature et des escapades

autour de cracovie

Les bords de la Vistule et les planty (les jardins qui entourent la vieille ville) sont particulièrement agréables à parcourir à pas tranquilles. Si vous avez le temps, vous pourrez aussi sortir (un peu) de Cracovie.  La cité ouvrière Nowa Huta, bâtie dans les années 1959, se voulait la “ville modèle” du communisme. N’hésitez pas à y faire halte avant de rejoindre les mines de sel de Wieliczka : 30 kilomètres de long, 300 mètres de profondeur… Passionnant et vertigineux ! Afin de profiter de cette ville abritant tant de richesses, vous pouvez vous y rendre en bus ou en train mais en avion également.
Vous trouverez des tarifs vraiment intéressants sur Omio.fr qui permet de comparer un nombre impressionnant d’offres avec plus de 800 entreprises partenaires afin de trouver le meilleur prix !

Quand partir aux États-Unis ? Découvrez tous nos conseils !

En savoir plus

Réservez votre montée pour l'Empire State Building

Réserver votre visite
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *