Afrique du Sud, le voyage peut commencer!

Ça y est ! Nous sommes arrivés à Johannesburg.

La météo est plutôt clémente pour ce mois d’octobre. Un ciel très légèrement nuageux, 30° et un peu de vent.

Cet automne nous n’avions pas envie de voir la grisaille s’installer en France. Alors nous voici à nouveau sur les routes pour un périple en Afrique du Sud pour 2 mois et demi !

Pour ce voyage, nous avons décidé de ne pas préparer chaque instant de notre séjour. Nous avons uniquement loué une voiture ainsi que réservé nos 3 premières nuits dans un Airbnb à Johannesburg afin de préparer tranquillement la suite du voyage.

On vous raconte nos premiers pas à Johannesburg dans cet article. 🙂

Que faire à Johannesburg ?

Si vous passez par là et que vous ne savez pas que faire à Johannesburg, cet article vous aidera certainement.

Gold reef city

Gold reef city est une ville qui abrite une ancienne mine d’or. Celle-ci a cessé d’être exploitée en 1977, mais la ville ne s’est pas laissé mourir.

Dans un premier temps, nous avons visité le musée de l’Appartheid. Comme son nom l’indique, il retrace l’histoire de l’apartheid. Nous ne sommes pas des grands fans de musée, mais il nous a semblé important de visiter celui-ci. L’histoire est retracée sans grandes explications, car cela n’est pas nécessaire. Les photos, films, cordes de militants pendus, témoignages divers suffisent amplement à nous montrer l’atrocité de la discrimination raciale. Nous, visiteurs, sommes immédiatement immergés dans l’histoire par une entrée séparant les noirs des blancs. Les Européens que nous sommes sont un peu surpris, pourtant cette époque n’est pas si vieille que ça, car ne l’oublions pas, l’abolition de l’apartheid ne date que d’il y a 25 ans…

 

Dans un second temps, nous sommes retourné à Gold reef city pour un autre aspect historique de la région : les mines d’or ! Le gold reef city theme park a d’ailleurs été construit autour de l’ancienne mine d’or.

Un vrai paradis pour les petits, ou grands enfants, ce parc d’attractions attire de nombreux visiteurs chaque jour. Les manèges à sensation sont vraiment sympathiques et il est possible de se faire quelques sueurs froides. Le parc propose également une descente dans la mine.

La visite est intéressante, l’histoire des mines est riche, mais comparée à d’autres mines que nous avons déjà visitées, il manquait un peu d’illustrations ou d’exemples sur la façon de travailler des mineurs. Nous y avons tout de même passé un moment agréable et rafraichissant (descendre à 70 mètres sous terre ça rafraichit ;)).

Musée de l'Apartheid
Musée de l’Apartheid

Soweto

Dans tous les guides que nous avons eus entre les mains, nous avons lu qu’il fallait à tout prix aller à Soweto. Alors nous y sommes allés (logique non ? 🙂 )

Soweto on y va pour l’histoire et la culture. Ce Township a connu des années très difficiles ou la corruption et la violence faisaient la loi. Aucun sud africain blanc n’y a vécu, c’était le fief des noirs. Des évènements comme la manifestation du 16 juin 1976, qui s’est transformé en massacre y ont eu lieu. Mais selon certains, c’est aussi grâce à Soweto que la lutte contre l’apartheid a fini par payer. N’oublions pas que Soweto abrite deux prix Nobel de la paix dans la même rue ! La maison de Nelson Mandela a été transformée en un musée, petit, mais instructif. Celle de Desmond Tutu est cependant fermée au public.

Et si déjà nous sommes à Soweto, on en profite pour manger nos premières spécialités africaines au Wandie’s Place, qui est le plus ancien shebeen « bar clandestin » connu. Il paraitrait que depuis 1981 rien n’a changé. Le restaurant en soi n’a rien d’exceptionnel, mais nous a permis de découvrir les plats traditionnels sous forme de buffet dans un lieu historique.

Maison de Nelson Mandela
Maison de Nelson Mandela

 

The Craddle of Humankind (le berceau de l’humanité)

Pour finir, nous avons pris la route et sommes allés au berceau de l’humanité. Sur ce site plusieurs choses à voir. Nous avons commencé par la visite de la grotte où ont été trouvés Little Foot et Mrs Ples. La visite est intéressante, le guide nous explique plein de choses sur les découvertes qui y ont eu lieu, mais aussi sur l’évolution de l’humanité et sur la structure des grottes.

Pour cette cave il est précisé que les visiteurs doivent être en bonne santé. Cela nous a un peu surpris, mais nous avons compris pourquoi. Il nous a fallu évoluer à moitié à quatre pattes sur une petite partie du trajet.

Nous sommes ensuite allés au musée. Dès l’accueil on nous a informés que si nous avions visité les grottes il n’était pas nécessaire de faire ne visite guidée. Nous sommes donc allés tout seuls comme des grands affronter les éléments… On nous a gentiment installés dans une petite embarcation qui nous a fait naviguer au cœur des éléments. Suite à cela nous avons été très surpris de trouver un musée très éducatif et adapté aussi bien aux grands qu’aux enfants. L’espace est très interactif et on s’est amusé comme des enfants !

Le berceau de l'humanité
Le berceau de l’humanité

 

Voilà pour nos premiers jours en Afrique. Après la ville et les musés nous avons eu envie de voir les animaux alors on a pris la route direction le Pilanesberg National Park. Je peux déjà vous dire que nous avons été émerveillés. Mais pour le récit de notre première réserve naturelle, il faudra encore attendre un peu ! Alors à très bientôt! BLANDINE

Afrique du Sud, le voyage peut commencer!
5 (100%) 1 vote[s]

4 commentaires

  • Salut vous 2,

    Très intéressant cet article de mise en bouche sur l’Afrique du Sud. Pour parler de l’Apartheid, j’ai vu il y a quelques temps le film « the bang bang club » : l’histoire vraie d’un groupe de photos reporters, durant l’Apartheid dont 2 obtiendront le prix Pulitzer. C’est parfois dur à regarder, mais c’est finalement si récent tout ça (et si mal connu en Europe).
    Bon voyage et profitez bien. 🙂

    • Salut Charlotte,

      Merci pour ton message 🙂 Je ne connaissais pas du tout le film « The bang bang club », je viens de le mettre dans ma liste des films à regarder.
      Merci pour ton partage ! je te dirais ce que j’ai pensé du film.

      À bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *