Petite pause à Katherine

Après notre découverte des billes du Diable, les fameuses « Devils Marbles » nous poursuivons notre route, lentement mais surement nous nous rapprochons du Top End. Mais on ne veut pas aller trop vite et prendre le risque de passer à côté de quelque chose de sympa.

Nous nous arrêtons quelques jours à Katherine. Cette ville se situe à 320 km au sud de Darwin, et à 1185 km au nord de Alice Springs. On commence à en avoir des kilomètres aux compteurs ! Première chose à faire en arrivant : l’office du tourisme.

Que faire à Katherine ?

Tout d’abord il faut savoir que la ville est traversée par la « Katherine river ». Qui dit rivière dit baignade. Mais attention, nous nous approchons du nord ce qui signifie aussi crocodiles !
Pour se baigner, on se rend tout d’abord dans le parc de Nitmiluk qui abrite les Katherine Gorge. Plusieurs activités sont possibles. Un ponton mis à disposition, nous offre une baignade rafraichissante. Une ballade en bateau vous emmènera le long de la rivière pour découvrir les 13 gorges taillées dans du grès rouge vieux de 1 650 millions d’années.

Les sportifs pourront choisir de naviguer en canoës pour découvrir eux-mêmes ce spectacle. Et les personnes préférant garder les pieds sur terre pourront choisir entre plusieurs randonnées, car le parc compte 100 km de sentiers balisés, avec des randonnées pour tous les niveaux. Les plus courageux pourront même marcher durant 5 jours pour rejoindre directement les Edith Falls.

Nous avons préféré la deuxième option pour nous baigner : les « Hot Springs » . La communauté a eu la bonne idée d’aménager un espace de baignade dans la rivière. L’environnement est respecté et les aménagements sont uniquement pensés pour la sécurité des baigneurs.

Nous arrivons là un matin avant 8h, pas une âme ne se baigne et on savoure ce bain dans une eau turquoise et tiède.

VoyageAvecNous hot springs Katherine
Un petit plouf à 8h du mat, ça réveille !

Un vrai petit bonheur au réveil ! Allez y tôt franchement c’est un régal 😉

Blandine hot springs katherine
Comme un poisson dans l’eau la petite Blandine

Notre escale à Katherine nous a aussi permis de profiter des connexions internet gratuites de la ville. L’office du tourisme offre un accès WiFi gratuit ainsi que le Coffee club et le Macdonald. Mais vous vous doutez bien que Chouchou n’a pas été au MacDo juste pour internet…

Les Edith Falls

Kangourou près des Edith Falls
Igloo le kangourou curieux…

Après s’être un peu reposé, on reprend la route, mais seulement pour faire les 60 kms qui nous séparent des Edith Falls.
Juste avant d’arriver sur le site, on repère au loin notre ami Igloo, un kangourou très curieux qui nous observe attentivement. On en fera de même et finalement c’est lui qui a gagné au jeu du regard : nous avons cligné des yeux avant lui !

Les Edith Falls invitent une fois encore à la baignade et aux randonnées. Les marches permettent d’atteindre des cascades et bassins supérieurs créés par la Edith river. Pour les plus fainéants, le bassin inférieur offre une baignade déjà très agréable.

Edith Falls - Katherine
Bassin inférieur des Edith Falls

Pour la petite anecdote, les baignades sont autorisées entre 7h et 19h. En dehors de ces heures, il y a des risques pour qu’il y ait des crocodiles. Nous savons donc maintenant que les crocos sont des animaux très ponctuels qui respectent les horaires de baignades… Je dois avouer qu’on a quand même beaucoup regardé le bassin avant de s’y aventurer !
Voilà pour nos quelques jours à Katherine et ses environs ! On en ressort rafraichi et aucun crocodile ne s’est attaqué à nous.
Et vous ? Auriez-vous osé vous baigner ?

 

Une note pour notre article ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *