Les Devils Marbles, les billes du diable

Alors que nous quittons Alice Springs où nous sommes restés quelques jours, la route est encore longue jusqu’à Darwin, destination finale de notre périple dans le centre australien. À quelques kilomètres au nord d’Alice Springs, nous franchissons le tropique du capricorne, l’un des cinq parallèles principaux de nos cartes terrestres. Aucune sensation bizarre à déclarer pour le moment, la traversée s’est faite sans problème 🙂

La route qui mène à Darwin, la Stuart Highway est longue et pourtant il n’y a pas âme qui vive ! On retrouve cependant encore quelques bizarreries de la nature au milieu du désert australien, on vous emmène cette fois-ci découvrir les Devils Marbles.

Les Devils Marbles

Le long de la Stuart Highway, on a eu l’occasion de s’arrêter sur une sorte d’aire d’autoroute un peu spéciale. Autour de nous, le désert, mais pas uniquement, il y a aussi des billes… Eh oui des billes au milieu de nulle part !

Devils Marbles Conservation Reserve
On joue aux billes ? Bienvenue aux Devils Marbles

Ces gigantesques rochers de granit en forme arrondie nous offrent un paysage magnifique et surtout incroyable. Les rochers ont été façonnés par le temps et l’eau. L’endroit est appelé « Karlu Karlu » par les aborigènes traditionnels ce qui signifie littéralement « blocs rocheux arrondis ». Les Occidentaux les appellent les « Devils Marbles ».

L’histoire raconte que ce sont les oeufs fossilisés du Serpent Arc-en-ciel qui a façonné la Terre, il serait passé par le désert australien avant de retourner non loin des Kimberley, au nord-ouest de l’Australie dans un endroit où le ciel et la Terre se rencontrent. Ainsi les oeufs du serpent sont là encore aujourd’hui pour conter l’histoire de la création de la terre par le « Rainbow Snake » et l’histoire se transmet encore de génération en génération.

Les Devils Marbles
Bruce a lui aussi envie de jouer aux billes

Les Devils Marbles sont un emblème de l’Outback australien, le site est très important pour les aborigènes. La réserve est d’ailleurs protégée par la loi des sites sacrés aborigènes. Les visiteurs peuvent toutefois s’y promener tranquillement et marcher sur ces énormes rochers ! Nous en avons profité bien sûr 😉

Rochers Devils Marbles
Petite bagarre entre enfants aux Devils Marbles

D’un point de vue plus scientifique, ce sont des rochers volcaniques érodés au fil du temps. Le vent et l’eau ont donc façonné ces gigantesques boules.
Leurs diamètres varient de 50 cm à plus de 6m, mais ce n’est pas seulement la taille de ces blocs qui impressionne, mais leur empilement les uns sur les autres pour former un paysage de billes incroyables. Ces billes tiennent en équilibre précaire les unes sur les autres semblant ainsi défier les lois de la gravité. De nos jours, l’érosion de ces blocs de granit continue, ce qui modifie constamment le paysage.

Profitez-en pour y aller au coucher ou lever du soleil en vous baladant au milieu des Devils Marbles. Nous en tout cas on en a profité pour jouer un peu comme des enfants !

Devils Marbles - Australie
Tombera ou ne tombera pas ? Devils Marbles – Australie

Nous n’avons pas réussi à faire bouger le bloc d’un micron vous vous en doutez 😉

Mais en tout cas nous on adore les histoires ancestrales qui rendent ces lieux magiques.
Et vous ?

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *