Japon

Que faire à Tokyo ?

Accueil Japon Que faire à Tokyo ?

Visiter Tokyo : top 20 des activités incontournables

Vous partez bientôt en voyage au Japon et vous ne savez pas que faire à Tokyo ? Cette mégalopole qui abrite pratiquement 15 millions d’habitants est si vaste qu’il est tout simplement impossible de tout découvrir en un seul voyage. C’est pourquoi pour vous aider à y voir un peu plus clair, je vous propose de partir ensemble pour une visite des quartiers emblématiques de la capitale du Japon, à la découverte des meilleures choses à voir et à faire à Tokyo ! 🙂

Visiter Tokyo : les principaux quartiers

Shibuya

Commençons directement par le quartier le plus célèbre de Tokyo : Shibuya. Vivant, coloré, bruyant, imposant… c’est un endroit absolument incontournable que tous les voyageurs s’empressent de découvrir pendant une visite de Tokyo.

shibuya tokyo

Le Shibuya Crossing, le grand carrefour situé juste à la sortie de la gare de Shibuya, où des centaines de personnes traversent dès que les feux passent au rouge, est un endroit iconique de la capitale, et l’un des plus photographiés de tout le Japon. Plusieurs cafés, restaurants et boutiques situés autour du carrefour vous offriront des points de vues superbes sur l’endroit.

Il y a énormément d’autres choses à faire et à voir à Shibuya, notamment dans le quartier d’Harakuju que je vous présenterai un peu plus bas. Vous pourrez notamment découvrir :

  • Le Shibuya Sky, le superbe observatoire situé dans la tour Scramble Square, juste à la sortie de la gare de Shibuya.

  • Shibuya Parco, un centre commercial qui abrite notamment le premier magasin Nintendo officiel du Japon, mais aussi le Pokémon Center.

  • Meguro Sky Garden, un étonnant jardin suspendu de forme circulaire.

  • Ebisu, un petit quartier très chic et surtout très calme, qui abrite des petits sanctuaires, des échoppes et des restaurants typiques. Un vrai havre de paix en plein cœur de Tokyo.
informations

L’autre emblème de ce quartier est la statue d’Hachiko, le chien de race Akita qui, pendant les 10 ans qui ont suivi le décès de son maitre, a continué de venir l’attendre chaque soir à la gare de Shibuya. Pour la petite anecdote, Hachiko lui-même était présent pour l’inauguration de sa statue en 1934.

Shinjuku

Shinjuku est le grand arrondissement central de Tokyo. Il est axé autour de la gare la plus importante du monde, fréquentée par plus de 3,5 millions de personnes par jour, rien que ça. C’est un secteur de Tokyo aux multiples attraits, qui abrite à la fois un quartier d’affaires, des zones commerciales très réputées et certains des meilleurs endroits pour se divertir dans la capitale japonaise.
Mais quand on parle du quartier de Shinjuku, on se limite la plupart du temps aux abords de la gare, en faisant la distinction avec tous les autres quartiers de l’arrondissement comme Kabukichô, Shin-Okubo (le quartier coréen), Kagurazaka (le quartier français), ou encore Takadanobaba.

mairie de tokyo

Si ce quartier est un incontournable, c’est parce qu’il rassemble un peu tout ce que l’on peut avoir envie de découvrir pendant un séjour à Tokyo. C’est ici que se trouve une partie des buildings les plus impressionnants de la ville, à commencer par la Mairie de Tokyo, qui abrite un observatoire gratuit depuis lequel la vue à 360 degrés est vraiment saisissante.
N’hésitez pas à vous perdre un peu dans les petites ruelles de ce quartier, vous y ferez de très jolies découvertes et vous pourrez également y trouver des izakaya, les bars japonais typiques à l’ambiance décontractée, équivalents des bistros français ou des bars à tapas d’Espagne, et qui proposent beaucoup de spécialités locales à manger (yakitori, sashimi, gyoza, sushi, yakisoba…), mais aussi à boire (saké, bière japonaise, umeshu…). Deux petites rues sont particulièrement réputées : Omoide Yokocho et Golden Gai.

avez-vous réservé vos activités à Tokyo ? 🗼

activité mont fuji

Si vous avez prévu un voyage au Japon, vous pourrez difficilement passer à côté de l'immense ville qu'est Tokyo. La mégalopole qui rassemble près de 15 millions d’habitants ne pourra que vous en mettre plein les yeux ! Entre visite guidée des temples et sanctuaires, excursion sur le Mont Fuji, sortie nocturne dans le quartier de Akihabara ou encore visites des musées de la ville, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer 🙂
Pensez toutefois à réserver vos activités à l'avance pour ne pas risquer d'être déçus !

Pour avoir un aperçu des activités à faire à Tokyo, cliquez ici

Asakusa

Asakusa se trouve le long de la rivière Sumida dans le nord-est de la capitale, dans l’arrondissement Taito. C’est un endroit très touristique, connu pour abriter plusieurs grandes attractions comme notamment le temple Senso-ji, le plus ancien de la ville, ainsi que le parc Sumida, très apprécié pendant la période de floraison des cerisiers, et la fameuse tour Skytree. Je vous reparle plus en détail de ces trois attractions dans la suite de ce billet.

Tout autour de la Nakamise-dori se trouvent beaucoup de rues commerçantes comme Orange Street et la Shin-Nakamise, qui regorgent de boutiques à destination des touristes. Il y a bien d’autres activités à faire à Asakusa, vous pourrez notamment découvrir le temple des chats Imado Jinja, le centre d’artisanat traditionnel Edo Taito, le Musée des tambours traditionnel ou encore le Asakusa Engei Hall.

Découvrir Tokyo la nuit

Roppongi

Situé dans l’arrondissement de Minato en plein cœur de Tokyo, Roppongi est un quartier branché, réputé pour sa vie nocturne et qui a bien moins mauvaise réputation que Kabukichô (même si ici aussi il faudra éviter les rabatteurs). Il s’agit probablement de l’endroit le plus cosmopolite de la capitale nippone, et cela tient sans doute au fait que ce quartier a longtemps été un lieu de vie pour les soldats américains postés au Japon après la Seconde Guerre mondiale.
Dès la nuit tombée, Roppongi devient le temple de la fête. Les restaurants, les bars, les clubs et les boites de nuit sont pratiquement innombrables, et l’ambiance ne redescend pas avant le matin. Les japonais ont parfois la réputation d’être trop sérieux, mais à Roppongi, vous pourrez facilement constater qu’ils savent également lâcher prise en dehors des heures de bureau !

tour mori que faire tokyo

Pendant la journée, l’ambiance est toute autre, mais ce n’est pas pour autant que Roppongi perd tout son intérêt. Vous pourrez notamment découvrir Roppongi Hills et sa fameuse Tour Mori, de nombreux commerces, des cinémas, des musées comme le Musée d’art Mori et bien d’autres attractions.

Kabukichō

Kabukichō est connu comme étant le « quartier chaud » de Tokyo. C’est une partie bien à part de l’arrondissement de Shinjuku, où l’ambiance est assez classique en pleine journée, mais change radicalement le soir venu. Dans les rues piétonnes de ce quartier, les bars à hôtesses, les Love Hotels et les Soap Lands se multiplient (plus de 3 000 établissements de ce type ont été recensés ici).

Mais Kabukichō est un quartier unique qui occupe une place importante dans la culture populaire, c’est pourquoi l’envie de le découvrir peut être forte. Le quartier peut presque être considéré comme un personnage à part entière dans des œuvres très connues, notamment dans la série de jeux vidéo Yakuza (Ruy ga Gotoku) ou dans le manga City Hunter (Nicky Larson).

Découvrir l’ambiance des rues ne présente finalement pas vraiment de risques et d’ailleurs nombreux sont les touristes à arpenter les rues de Kabukichō chaque soir. Tout se passera bien si vous respectez une règle très simple : ne jamais céder aux rabatteurs. Même si leurs invitations sont très insistantes, poursuivez simplement votre chemin sans vous arrêter en refusant poliment. Les seuls établissements que je pourrais vous conseiller ici, ce sont les karaokés, mais vous en trouverez aussi dans bien d’autres quartiers de Tokyo.

informations

Il n’est pas vraiment conseillé pour des étrangers de se promener dans le quartier de Kabukichō. Beaucoup d’établissements sont tenus par les yakuzas. Ils n’acceptent d’ailleurs souvent que les clients japonais, et ceux qui tentent d’appâter les « gaijins » sont ceux dont vous devrez le plus vous méfier !

Akihabara

Akihabara (Akiba pour les intimes) est le grand quartier des geeks et des otaku à Tokyo. C’est l’endroit de prédilection pour les amateurs de mangas, d’animes, de jeux-vidéo, de produits high-tech, de J-Pop et plus généralement de tout ce qui est lié à la culture populaire nippone.

quartier akihabara

Dès la sortie de la gare d’Akihabara, on comprend pourquoi ce grand quartier est surnommé « la ville électrique » en voyant les innombrables enseignes lumineuses sur les façades des buildings. C’est un quartier ultramoderne, que l’on visite surtout pour son ambiance unique et pour le shopping. Les boutiques se multiplient et il est possible de vraiment trouver tout et n’importe quoi.

Si vous recherchez un appareil électronique en particulier ou un accessoire, vous trouverez surement votre bonheur au Yodobashi Camera, un immense magasin qui propose des milliers et des milliers de références. Mais les meilleures affaires se font rarement dans les endroits les plus évidents, et je vous recommande de ne pas hésiter à aller faire un tour dans des boutiques bien plus confidentielles pour dénicher quelques trésors.

game center akihabara
game center tokyo

Akihabara fait parfois penser à une grande fête foraine permanente. Le quartier abrite notamment de grandes salles d’arcades (Game Center), parfois rétro et parfois très modernes, mais aussi des stands de nourriture un peu partout, ainsi que des UFO Catchers et des gachapons. Ces jeux (d’adresse ou de hasard, il est parfois difficile de vraiment savoir !) permettent de gagner des lots comme des peluches, des figurines, des porte-clés et bien d’autres souvenirs.
Il y a également certaines particularités qu’on trouve surtout à Akihabara, comme les Maid Cafés. Ces cafés qui fleurissent un peu partout sont typiquement japonais. Dans ces établissements, les serveuses sont habillées en soubrette et jouent vraiment le jeu de la servante pour divertir les clients.

Autre concept original, le Cat Café, comme le MoCHA Akihabara. Le concept est tout simple et existe d’ailleurs déjà en France sous l’appellation de bars à chats, mais les établissements de Tokyo sont les originaux. Il s’agit de petits cafés où vivent beaucoup de chats avec lesquels les clients peuvent interagir tout en buvant leur boisson.

Les quartiers huppés de Tokyo

Ginza

Ginza fait partie des quartiers les plus chics et huppés de Tokyo. C’est d’ailleurs l’un des endroits les plus prisés au monde pour le shopping de luxe. On y trouve de très grands magasins entièrement dédiés à de grandes marques de mode comme Dior et Gucci, mais aussi à des marques de produits high-tech (Sony, Apple…) et même d’automobiles. En cherchant bien, vous pourrez même trouver des magasins accessibles au commun des mortels, mais il faut bien avouer que le shopping à Ginza est surtout réservé aux plus fortunés !

que faire a tokyo ginza

Heureusement, vous n’aurez pas forcément besoin de vous ruiner pour passer un très agréable moment dans ce quartier. L’ambiance est unique, les vitrines sont somptueuses et les bâtiments en eux-mêmes sont souvent magnifiques.
Vous pourrez aussi vous faire plaisir pour un tarif raisonnable dans un restaurant de sushis, dans une pâtisserie ou dans un salon de thé comme celui situé dans le jardin Hama-Rikyû, un grand parc du centre-ville.

Harajuku

omotesando hills
tokyu plaza mall

Harajuku est le quartier de la mode à Tokyo, situé entre Shibuya et Shinjiku près du parc Yoyogi. C’est un endroit renommé pour ses magasins de mode et ses boutiques de créateurs, qu’on trouve principalement du côté de la rue Takeshita Dori. Cette rue piétonne assez étroite est l’une des plus fréquentées de Tokyo. Tout au long de ses 400 m, des boutiques, magasins, fast-food et bars se succèdent, et ils sont également très nombreux dans toutes les rues aux alentours.
Vous pourrez aussi faire les boutiques sur l’avenue Omotesando, qu’on compare souvent aux Champs-Élysées. Ici, tout comme à Ginza, on trouve surtout des boutiques de luxe. Omotesando Hills, le grand centre commercial de 6 étages, regroupe plus d’une centaine des boutiques, de salons de beauté et de restaurants. Vous pourrez aussi apercevoir le bâtiment au design très moderne du Tokyu Plaza Mall, connu pour son entrée très originale, conçue avec plusieurs dizaines de miroirs.
Harajuku abrite également un autre centre commercial, LaForet Harajuku, ainsi que le Daiso Harajuku, un « magasin à 100 yens » situé à deux pas de la gare près de Takeshita Dori, où il est possible de trouver énormément de produits à bas prix.

La gastronomie à Tokyo

street food tokyo

La France est le pays de la gastronomie, et pourtant on trouve plus de 10 fois plus de restaurants à Tokyo qu’à Paris. C’est la ville qui en compte le plus au monde, et c'est aussi ici qu'on trouve le plus grand nombre d’établissements étoilés. Dans la capitale japonaise, on ne plaisante pas du tout avec la cuisine, qui est considérée comme l’un des arts les plus nobles qui soient. Pour manger dans certains les restaurants les plus réputés de la ville, il faut d’ailleurs parfois réserver plus d’un an à l’avance.
Ces grands restaurants ne sont pas accessibles à tous, mais vous n’aurez aucun mal à trouver d'autres restaurants plus abordables, et tout aussi excellents, pour goûter à toutes les spécialités nipponnes : sushis et sashimis bien sûr, mais aussi ramen, udon, soba, yakitoris, sukiyaki et bien d’autres délices 🙂

informations

Attention, ne donnez jamais de pourboire au serveur du restaurant (ni à l’hôtel ou au chauffeur de taxi d’ailleurs), cela ne fait pas partie de la culture japonaise et pourra même être mal pris par votre hôte (même si son éducation l’empêchera de vous le faire savoir).

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la nourriture est assez abordable à Tokyo. Vous pourrez bien manger dans beaucoup d’endroits pour moins d’une dizaine d’euros (et même pour 5 € si vous optez pour un établissement de street food). Il n’y a pas vraiment un quartier que je pourrais vous conseiller plus qu’un autre pour manger à Tokyo. La ville abrite environ 160 000 restaurants, le choix est donc vraiment énorme. Si vous voulez déguster les sushis les plus frais de Tokyo, rendez-vous au marché Toyosu ou au marché de Tsukiji. Vous pourrez d'ailleurs faire une visite à pied du marché extérieur de Tsukiji accompagné d'un guide local qui vous fera découvrir les plats typiques de la ville. Vous pourrez aussi faire une visite gastronomique dans le quartier de Shibuya ou encore effectuer une visite nocturne et dégustation à Shinjuku.

mon activitÉ coup de cŒur à tokyo 🥢

cours de cuisine japonaise

Vous cherchez une activité à faire à Tokyo ? Cela tombe bien car cette ville très dynamique regorge d'activités en tout genre ! Pourquoi ne pas tenter un cours privé de cuisine japonaise en compagnie d'un chef local ? 🙂 Vous apprendrez ainsi à cuisiner de véritables sushis japonais, le tout dans un joli petit appartement à Shinjuku. Pour environ 120 € par personne, ce cours de cuisine de 2 h 30 vous permettra de découvrir la cuisine locale, et par la même occasion, d'en apprendre un peu plus sur la culture japonaise. Selon le jour de la semaine, vous aurez le choix du menu que vous allez élaborer 🙂 Pensez toutefois à réserver cette activité en avance pour être certain d'avoir une place !

Pour réserver un cours privé de cuisine japonaise, cliquez ici

Les bâtiments emblématiques de la ville

Lorsque l'on pense à Tokyo, on pense souvent aux jardins fleuris ou aux rues noires de monde aux heures de pointe. Mais la capitale japonaise compte parmi ses sites touristiques plusieurs bâtiments architecturaux qui valent le détour !

La tour de Tokyo

tokyo tower
observatoire tokyo tower

La tour de Tokyo n’est pas aussi emblématique que notre tour Eiffel dont elle est inspirée, mais elle reste tout de même un des édifices les plus célèbres du Japon. Avec ses 333 mètres de haut, elle dépasse d’ailleurs notre emblème national de 11 mètres, et c’est sans l’ombre d’un doute l’un des meilleurs endroits pour observer Tokyo depuis les hauteurs (avec la Tokyo Skytree dont je vous reparlerai un peu plus bas). L’observatoire est situé à environ 150 mètres au-dessus du sol, et permet d’accéder à des panoramas vraiment superbes. N’hésitez à pas à réserver votre billet pour la Tokyo Tower, pour gagner du temps et être sûr de pouvoir faire la visite quand vous le voudrez.

Cliquez ici pour réserver votre billet d'entrée pour la Tokyo Tower

Au pied de la Tokyo Tower se trouve un grand centre commercial avec de nombreux magasins et boutiques de grandes marques, mais aussi un grand nombre de restaurants, un aquarium et même One Piece Tower, un parc d’attractions consacré au célèbre manga.

Le Tokyo Dome

tokyo dome

Le Tokyo Dome est le stade emblématique de la ville de Tokyo. Cette grande enceinte qui peut accueillir environ 55 000 personnes est le temple du baseball à Tokyo. C’est l’endroit où jouent les Yomiuri Giants, la plus ancienne équipe de baseball professionnelle du Japon, mais de nombreux autres évènements sportifs et concerts y sont également organisés, ainsi que des combats d’arts martiaux dans le hall Korakuen.

Située au nord de Tokyo dans l’arrondissement de Bunkyo, le Tokyo Dome est entouré par beaucoup de bâtiments et l’ensemble forme un grand village entièrement consacré aux divertissements : Tokyo Dome City. On y trouve notamment un centre commercial et un parc d’attractions (LaQua) avec une grande roue, des montagnes russes et l’un des plus grands onsens de Tokyo.

La Tokyo Skytree

vue du tokyo skytree
tokyo skytree

Depuis la fin de sa construction en 2012, la Tokyo Skytree a pris la place de la Tokyo Tower en devenant la plus haute structure de tout le Japon. Elle s’élève à 634 mètres de haut dans le ciel tokyoïte, on peut la voir de presque partout dans la capitale japonaise.
Deux plateformes d’observation sont accessibles au public, une à 350 mètres d’altitude (Tembo Deck) et l’autre à 450 mètres (Tembo Galleria). La plateforme la plus haute dispose d’un plancher de verre qui offre aux plus courageux une sensation vraiment grisante. Vous pouvez réserver votre billet d’entrée au Tokyo Skytree dès aujourd’hui.

À la base de la tour et dans ses premiers étages se trouve Tokyo Skytree Town, un grand complexe avec une gare, plus de 300 boutiques et restaurants et d’autres attractions comme le musée de la poste, l’aquarium de Sumida et le planétarium de Tenku.

Réservez votre billet d'entrée au Tokyo Skytree en cliquant ici

Les activités incontournables à faire à Tokyo et dans les environs

Lors de votre séjour dans la capitale japonaise, vous aurez sûrement l'occasion de faire quelques activités en plus de la visite de la ville. Vous trouverez dans le tableau ci-dessous une petite liste des attractions et activités les plus populaires à Tokyo et dans la région de Kantō :

Activités

Tarifs

 

Excursion au Mont Fuji et au lac Kawaguchi

58 €

RÉSERVER 

Journée au Tokyo Disneyland ou DisneySea (billet + transfert)

139 €

RÉSERVER 

Croisière avec dîner dans la baie de Tokyo

90 €

RÉSERVER 

Visite guidée à vélo d'une journée dans la ville de Tokyo

87 €

RÉSERVER 

Sortie aux sources chaudes Thermae-Yu de Shinjuku

15 €

RÉSERVER 

Les lieux de culte de Tokyo

Au Japon, c’est plutôt la vile de Kyoto qui est la destination phare pour aller visiter des temples, des sanctuaires et plus généralement des bâtiments traditionnels. Mais pendant votre séjour à Tokyo, vous aurez tout de même bien des occasions de découvrir de très beaux sanctuaires shinto et temples bouddhistes :

sanctuaire meiji jingu
  • Meiji-jingu est un grand complexe qui se trouve dans le prolongement du parc Yoyogi à Harajuku. Cet ensemble de temples shintoïstes a été bâti au début du XXe siècle en l’honneur de l’empereur Meiji. Il est accessible en passant par le jardin impérial Meiji Jingû Gyôen. C’est l’un des sanctuaires les plus visités de la capitale, chaque année plusieurs millions de visiteurs s’y pressent pour le Nouvel An.

  • Yasukuni-jinja est un autre sanctuaire shinto de l’arrondissement de Chiyoda, à proximité du palais impérial. C’est ici que se trouve le cerisier qui chaque année sert à déterminer la date de floraison. Dès le tout début du printemps, les allées de ce sanctuaire se bordent également de petits stands de boissons et de nourriture.
que faire a tokyo sanctuaire nezu-jinja
jardin nezu-jinja
  • Nezu-jinja se trouve au nord de la capitale dans l’arrondissement de Bunkyo. C’est un sanctuaire shinto construit durant l’époque d’Edo. Il est connu notamment pour ses petits tori rouges qui s’étendent sur la colline et son parc agréable avec un étang peuplé de carpes koï. Tous les ans, entre avril et mai, le festival traditionnel Tsusuji Matsuri (le festival des 3 000 azalées) se déroule ici.
  • Senso-ji est le plus ancien temple bouddhiste de la capitale japonaise, il se trouve sur les rives de la rivière Sumida à Asakusa. C’est une des attractions les plus populaires à Tokyo, plus de 30 millions de visiteurs franchissent chaque année la porte Kaminarimon. Reconstruit après la Seconde Guerre mondiale, ce complexe en parfait état abrite de superbes pagodes et des bâtiments aux couleurs vives. Nakamise-dori, la longue allée qui mène au bâtiment principal de ce temple, est une rue marchande où se trouvent près de 100 petites boutiques de souvenirs et de nourriture.
chat maneki-neko
  • Gotoku-ji est un temple bouddhiste qui se trouve dans l’arrondissement de Setagya, dont la particularité est son grand autel consacré au Maneki-neko, le chat japonais porte-bonheur. Sur cet autel se trouvent des centaines de statues de chats qui saluent de la patte, de toutes tailles. C’est un très joli complexe de temples qui abrite notamment une grande et belle pagode, ainsi qu’un jardin très calme. Comme le parc abrite beaucoup d’érables, il est particulièrement beau en automne.

vous cherchez où dormir À tokyo ? 🛏️

mitsui garden hotel

Le Mitsui Garden Hotel Roppongi Tokyo Premier est situé en plein cœur de Tokyo, à moins de 400 mètres du musée Sony Music Roppongi, et à 500 mètres du sanctuaire d’Asahi. L'établissement permet d'accéder facilement à plusieurs lieux touristiques de la ville tels que le musée d'art Mori ou le sanctuaire Juban Inari. À partir d'environ 110 € la nuit, vous pourrez profiter d'une chambre spacieuse et moderne avec tout le confort nécessaire. Vous séjournerez également à proximité du musée Sen-oku Hakukokan, du sanctuaire d’Izumo de Tokyo Bunshi et des collines de Roppongi.

Pensez à réserver votre logement en avance pour être certain de bénéficier du meilleur prix 🙂

Pour vérifier les disponibilités de l'établissement, cliquez ici

Les musées de la capitale

Si vous avez des envies de visites culturelles et que vous ne savez pas que faire à Tokyo quand il pleut par exemple, une fois de plus, vous risquez bien de ne pas savoir où donner de la tête ! La ville abrite notamment un grand nombre de musées qui abordent des thématiques particulièrement variées. Voici quelques musées passionnants que vous pourrez visiter pendant votre voyage à Tokyo :

tokyo national museum
  • Le Tokyo National Museum est un grand complexe situé dans le quartier de Ueno. Il regroupe plusieurs bâtiments et abrite la plus importante collection d'œuvres d'art de tout le Japon, dont plusieurs œuvres sont considérées comme des trésors nationaux. Les collections sont réparties dans 5 grands espaces et vous pourrez y voir des découvertes archéologiques et des trésors de l’antiquité, mais aussi des armes et armures, des poteries, des calligraphies, des kimonos, des porcelaines et de nombreuses pièces d’artisanat venues du Japon, de Chine, de Corée et d’Asie Centrale.

  • Le Mori Art Museum se trouve à Roppongi, au dernier étage de la tour Mori, un gratte-ciel qui abrite également deux plateformes d’observation. C’est une des plus importantes galeries d’art contemporain de la capitale japonaise, où il est possible de voir des sculptures, des peintures, mais aussi des reconstitutions et des projections de courts-métrages.
teamlab borderless musee tokyo
musee teamlab borderless japon
  • TeamLab Borderless est une galerie d’art ultramoderne située sur l’île artificielle d'Odaiba, qui emmène le visiteur à la découverte de créations numériques lors d’une expérience interactive fascinante. Ce musée récent est rapidement devenu une des plus grandes attractions de tout le Japon, et un des musées les plus visités au monde. Des centaines d’ordinateurs et de projecteurs plongent les visiteurs dans un monde d’illusions grandioses, avec une grande variété de mises en scène. Ce musée d’art digital plaira aussi bien aux petits et aux grands.

  • Le Musée Edo-Tokyo, à l’est de la capitale dans le quartier de Ryogoku, est consacré à la culture des habitants de la région et à leur mode de vie durant l’époque d’Edo, également appelée période Tokugawa (1600 à 1868). Edo était d’ailleurs le nom de Tokyo durant cette époque. En plus d’une grande collection d’objets d’époque, ce musée propose également des reproductions historiques de maisons, d’ateliers et d’édifices architecturaux de cette période de l’histoire. 
musee miraikan tokyo
  • Le Miraikan se trouve sur l’île d'Odaiba, île artificielle de la baie de Tokyo accessible via le métro aérien Yurikamome ou le Rainbow Bridge. C’est un musée consacré au futur, aux sciences, à l'innovation et aux nouvelles technologies. Vous pourrez y découvrir d’impressionnantes expositions qui abordent les thèmes de l’espace, la robotique et la high-tech.

  • Le Musée d’art Ghibli se consacre au célèbre studio d’animation connu dans le monde entier. Il se trouve dans la banlieue ouest de Tokyo à Mitaka et permet de découvrir les coulisses de la réalisation de grands classiques de l’animation japonaise comme Princesse Mononoke, Mon voisin Totoro, Le Voyage de Chihiro et Le Château ambulant. La visite débute dès les abords du musée, dans le très joli parc Inokashira.
musee nezu tokyo
musee nezu jardin
  • Le Musée Nezu se trouve dans le quartier d'Aoyama au centre de Tokyo. Cette galerie d’art abrite les œuvres qui appartiennent à l’un des plus importants collectionneurs du Japon : Nezu Kaichiro. En tout, ce sont 7 500 œuvres qui sont exposées ici, originaires en majorité d’Asie orientale et du Japon. Ce musée dispose également d’un superbe jardin japonais à la végétation luxuriante.

Les parcs et jardins à visiter

Tokyo est une grande mégalopole moderne, voire parfois futuriste, où dans certains quartiers les immenses buildings laissent peu de place à la nature. Mais à certains endroits, elle abrite également de superbes espaces verts :

parc ueno tokyo
  • Le parc Ueno est un grand jardin public du nord-est de la ville, dans l’arrondissement de Taito. C’est un très grand parc, particulièrement agréable, qui abrite une belle diversité d’attractions comme des temples et sanctuaires, un grand zoo, des musées et l’étang de Shinobazu. Au printemps pour hanami (la floraison des cerisiers japonais), ce parc devient l’un des sites les plus populaires de la ville.

  • Le parc Shinjuku Koen se trouve à l’ouest de Tokyo, entre les imposants bâtiments de Shinjuku. C’est un des parcs les plus appréciés par les visiteurs et par les locaux, il abrite trois jardins, un japonais (avec un champ de chrysanthèmes), un français (avec une roseraie) et un anglais (avec de larges pelouses). Ce grand parc de près de 60 hectares est l’un des meilleurs endroits à Tokyo pour voir des cerisiers en fleur, on y trouve plus de 1 500 sakura (les cerisiers japonais) de 3 sortes différentes.
parc yoyogi
  • Yoyogi se situe dans le quartier de Harajuku à proximité du sanctuaire Meiji et des quartiers de Shinjuku et Shibuya. Facilement accessible et située dans l’un des secteurs les plus animés de la ville, c’est l’endroit idéal pour faire une promenade à pied ou à vélo, ou pour organiser un pique-nique.

  • Le Koishikawa Korakuen est le jardin situé juste à côté du Tokyo Dôme. Créé durant la période d’Edo, c’est l’un des plus jolis parcs de la ville, tout particulièrement pendant l’automne à la saison des momiji (lorsque les feuilles des érables japonais prennent une couleur rouge intense). Il est parcouru par beaucoup de petits sentiers qui serpentent autour de l’étang central et qui permettent de faire de très agréables promenades.
parc mukojima hyakkaen
mukojima hyakkaen japon
  • Mukojima Hyakkaen est un grand parc très fleuri qui se trouve dans l’arrondissement de Sumida dans la partie nord-est de Tokyo. Fondé au XIXe siècle par un riche propriétaire, il est ouvert au public depuis 1939 et abrite une grande variété d’arbres et de fleurs. Ce sont au total plus de 600 espèces florales qui fleurissent ici selon les saisons. Le parc est très populaire entre février et mars à la période de floraison des ume, les abricotiers japonais.

  • Le parc Sumida, situé en bordure du fleuve du même nom, se trouve dans le centre de la capitale, dans les arrondissements de Taito et Sumida. C’est également l’un des meilleurs spots de Tokyo pour voir la floraison des cerisiers. Le parc Sumida est un endroit agréable pour faire une jolie balade au bord de l’eau.

Voilà pour cet article sur que faire à Tokyo. J'espère qu'il vous a plu et qu'il a pu vous aider à organiser votre prochain séjour dans la capitale japonaise ! Et si vous ne savez pas encore où dormir à Tokyo, n'hésitez pas à consulter l'article pour trouver les meilleurs adresses au meilleur prix 🙂

Une note pour cet article ?
 2 avis (4.5/5)
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *