Japon

Que faire à Kyoto ?

Accueil Japon Que faire à Kyoto ?

Visiter Kyoto : top 15 des activités incontournables

Kyoto, dans la région du Kansai, fait partie des plus grandes villes japonaises. Cette ville historique qui a été la capitale de l’empire du soleil levant entre la fin du VIIIe siècle et le XIXe siècle bénéficie d’un patrimoine tout bonnement exceptionnel. De nos jours encore, Kyoto est la capitale culturelle et religieuse du Japon, elle est connue pour ses châteaux et palais impériaux, ses magnifiques jardins et ses très nombreux sanctuaires et temples, dont 17 sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Kyoto regorge tellement de choses à découvrir qu’il serait littéralement impossible de toutes les énumérer. Et c’est justement pour cette raison que si vous prévoyez de visiter Kyoto, vous pourriez bien avoir un peu de mal à faire le tri et à choisir vos visites. Bonne nouvelle, dans ce petit billet, je vais vous présenter les sites incontournables de la ville, pour vous aider à choisir tout ce que vous pourrez faire et voir à Kyoto. Vous pouvez également consulter mon article où dormir à Kyoto pour plus d'informations.

Les temples et sanctuaires de Kyoto

À Kyoto, il y a en tout plus de 1 600 temples et 400 sanctuaires. Vous pourrez trouver de nombreux temples un peu partout et faire de très belles découvertes en vous promenant dans les différents quartiers de la ville. Certains de ces temples et sanctuaires font tout de même figure d’incontournables, et une visite de Kyoto ne serait pas vraiment complète sans aller les découvrir.

faites une visite culturelle de kyoto 🙏

visite culturelle kyoto

Si vous voulez découvrir la culture japonaise, je vous conseille vivement de faire une visite guidée culturelle de la ville afin de découvrir les temples, sanctuaires et jardins qui font de Kyoto la capitale culturelle du Japon. Lors de cette visite dvous vous imprègnerez du caractère magique de la ville, à travers des explorations culturelles et expériences locales. Vous visiterez le temple Tōfuku-ji, le sanctuaire de Fushimi Inari, vous découvrirez des quartiers locaux et la culture unique des geishas dans le quartier historique de Gion. Pour cette visite, comptez environ 50 €.

Pour voir plus de photos & les disponibilités, cliquez ici

Kinkakuji, le Temple du Pavillon d’Or

pavillon d or kyoto

Le temple Kinkakuji est une attraction majeure de Kyoto, et même de tout le Japon. Cette ancienne résidence du Shogun est en grande partie recouverte de feuilles d’or, ce à quoi il doit son surnom de Pavillon d’Or.
La beauté des lieux est à couper le souffle. Ce magnifique temple qui se reflète sur l’eau calme avec ce très beau jardin en toile de fond vous laissera forcément un souvenir impérissable. Comme c’est un des sites les plus visités du pays, n’hésitez pas à vous y rendre assez tôt le matin pour le découvrir plus sereinement.

Ginkakuji, le Temple du Pavillon d’Argent

pavillon d argent

Voici un temple qui a été construit par Ashikaga Yoshimasa, Shogun et petit-fils de Ashikaga Yoshimitsu, le fondateur du Temple du Pavillon d’Or. Son idée était de recouvrir ce temple d’argent, pour tenter de rivaliser avec son grand-père, mais la guerre l’a empêché de réaliser son ambition. Ginkakuji est quand même surnommé le Pavillon d’Argent, même si son style est bien plus sobre et classique que l’aurait voulu son créateur.

Et c’est justement ce style plus discret qui le rend unique et en fait également un des temples de Kyoto à découvrir pendant votre séjour. Ici aussi, vous pourrez faire une promenade particulièrement agréable dans le jardin, surtout pendant la période de floraison des cerisiers, et vous aurez surement l’occasion de profiter de plus de calme qu’à Kinkakuji.

Le Temple Kiyomizu-dera

temple kiyomizu dera

Kiyomizu-Dera est aussi un des lieux de pèlerinage les plus visités de la ville. Il pourrait même être encore plus populaire que Kinkakuji. Une chose est sûre, c’est un endroit absolument incontournable et l’un des plus beaux temples de la ville. D’ailleurs, ce temple historique faisait partie des finalistes lors de la sélection des Sept nouvelles merveilles du monde.

Situé sur une colline qui surplombe la ville, il offre un panorama magnifique, et les jardins et la forêt qui entourent ce temple sont particulièrement agréables. En franchissant la grande porte rouge, vous découvrirez tout d’abord l’impressionnante pagode à 4 étages, et le complexe abrite à la fois un sanctuaire shinto et un temple bouddhique.
En descendant quelques marches, vous pourrez également atteindre la cascade Otowa, dont l’eau sacrée est réputée pour ses bienfaits sur la santé et sur la chance.

Le sanctuaire Fushimi Inari-taisha

sanctuaire fushimi inari taisha

Fushimi Inari-taisha est un lieu de pèlerinage connu dans le monde entier. Vous avez surement déjà vu en photo cet endroit unique, ou une allée se compose de milliers de toriis rouges qui forment un chemin vers le temple.
Partout sur la montagne Inari, un grand nombre de petits sanctuaires sont éparpillés, dont certains datent de plus de 1300 ans. L’endroit est principalement consacré à Inari, le dieu shinto de la fertilité, du riz, du thé et du saké. Plus vous poursuivrez votre ascension dans la montagne, plus vous pourrez profiter de calme pour faire cette découverte.

Sanjusangen-do, le temple aux milles statues

Sanjusangen-do est un temple bouddhiste qui se trouve dans l’arrondissement de Higashiyama, qui est surtout connu parce que dans son bâtiment principal se trouvent 1001 statues. Ces statues représentent Kannon, la déesse la compassion. Malheureusement, les photos sont interdites dans ce lieu, mais la découverte de cette pièce incroyable vaut largement le détour.
Au centre trône une immense statue de la déesse aux mille bras et aux onze têtes, et de chaque côté sont placées 10 rangées de 100 statues à taille humaine.

informations

Comme expliqué plus tôt, il y a de nombreuses choses à visiter à Kyoto. C'est pourquoi je vous conseille d'utiliser les bus touristiques : ils vous emmèneront dans les endroits clés de la ville, dont plusieurs conseillés dans cet article. Avec un billet 24h vous pourrez prendre le temps de visiter la ville à votre rythme et voir les endroits qui vous plaisent. Il peut donc être intéressant pour vous de penser à cette option.

Les palais et châteaux de Kyoto

Kyoto a été la capitale de l’empire pendant plus d’un millénaire, et beaucoup de châteaux et de grands palais sont encore là pour témoigner de la puissance de la ville et de sa grande importante tout au long de l’histoire japonaise.

Le Palais Impérial Kyoto Gosho

jardin palais imperial tokyo

Bien sûr, l’ancien Palais impérial fait partie des plus intéressants à visiter pendant un séjour à Kyoto. Avant même d’y pénétrer, vous pourrez faire une belle balade autour, pour découvrir de beaux jardins et de très belles villas.
Ce palais a servi de résidence impériale jusqu’au début de l’ère meiji en 1868, lorsque Tokyo est devenue la nouvelle capitale impériale du Japon. Aujourd’hui, l’accès au parc du palais et accessible aux visiteurs, et certains bâtiments peuvent aussi être découverts à l’occasion de visites guidées.

Le Château Nijo

Beaucoup de châteaux sont construits sur des collines, mais celui-ci. Le Château Nijo, qui fait partie des sites classés de Kyoto, a été bâti sur une plaine et entouré de solides fortifications et de profondes douves.
Deux palais sont regroupés à l’intérieur de cette forteresse, le Palais Ninomaru, particulièrement bien conservé, et le Palais Honmaru, dont il ne subsiste que des ruines. En visitant ce château, vous pourrez également profiter de son agréable jardin. Je vous recommande également de prendre un audioguide pendant votre visite, pour découvrir l’histoire vraiment fascinante des lieux.

La villa impériale Shugaku-in

Si la visite de cette villa est si populaire à Kyoto, c’est avant tout pour les magnifiques jardins que vous pourrez y découvrir. Autour de la villa impériale Shugaku-in se trouvent 3 jardins, le Jardin Bas, le Jardin du Milieu et le Jardin Haut. Même les différents bâtiments de ce palais, comme notamment les maisons de thé, sont plus petites et discrets, pour laisser une plus grande place à la nature. Si vous voulez vous ressourcer et faire une promenade particulièrement agréable dans des jardins au raffinement fou, c’est l’endroit idéal.

La villa impériale Katsura

villa impériale katsura

Cette villa, qui est également connue sous le nom de Palais Séparé Katsura, a été bâtie au XVIIe siècle et a été une résidence princière. La villa impériale Katsura est l’un des plus beaux palais que vous pourrait découvrir à Kyoto, avec des jardins tout simplement magnifiques, des étangs que vous pourrez traverser grâce à de petits ponts de bois, et des bâtiments à l’architecture traditionnelle s’inspirant souvent des sanctuaires Shinto.

Le quartier Gion

quartier de gion

En plein centre de Kyoto à quelques minutes à pied de la gare se trouve un quartier historique et traditionnel particulièrement apprécié des visiteurs, de jour comme de nuit : Gion. On le surnomme le quartier des Geishas.
Trois rues principales composent ce quartier : Hanamikoji, Shirakawa et Pontocho. La plus célèbre est Hanamikoji, où vous pourrez découvrir beaucoup de bâtiments à l’architecture traditionnelle, ainsi que des restaurants et des boutiques souvent assez luxueuses.
Le soir venu, cette rue est le lieu de rendez-vous des geishas et des maikos, les apprenties geishas. Les geishas sont des artistes qui pratiquent les arts traditionnels japonais, dont le chant, la musique et la danse, et dans la région de Kyoto, de manière traditionnelle on les nommait les geikos.

le bon plan du quartier de gion 🍵

geisha kyoto

Quand vous visiterez Gion, je vous conseille de vous plonger dans le quartier des Geishas à la tombée de la nuit. Pensez à réserver une visite nocturne du quartier, vous serez parfaitement plongés dans l'atmosphère traditionnelle du quartier dans lequel vous aurez plus de chance de croiser des geishas. En partant du musée Omoide, vous pourrez vous promener dans les lieux qui ont servi à tourner des films tels que "Mémoires d'une Geisha". Cette activité est l'occasion de découvrir les lieux les plus typiques du quartier et d'en apprendre plus sur la tradition geisha. Pour une soirée, il faut compter environ 11 par personne.

Pour réserver et connaître les disponibilités, cliquez ici

La Tour de Kyoto

La tour de Kyoto est une tour d’observation de plus de 130 mètres de haut, qui est bâtie sur le toit d’un grand hôtel. C’est le bâtiment le plus haut de la ville, qui se trouve juste en face de la gare de Kyoto. Elle a été bâtie entre 1963 et 1964 à l’occasion des Jeux olympiques de Tokyo.
Lors de sa construction, beaucoup d’habitants de la ville ont regretté son aspect trop moderne, très différent des bâtiments bien plus traditionnels de Kyoto. Et il est vrai que la tour dénote un peu, au milieu de tous ces temples, d’autant plus qu’avec la gare, c’est le seul haut bâtiment de la ville.

tour de kyoto

Si vous non plus vous n’aimez pas trop le style de cette tour, le meilleur moyen pour observer la ville sans la voir… c’est d’y grimper ! Sa plateforme d’observation située à 100 m du sol permet de contempler la ville depuis un point de vue unique. Sur cette plateforme panoramique, des écrans permettent d’identifier les différents monuments et d’obtenir beaucoup d’information sur eux, et des télescopes gratuits permettent de les observer de plus près.

Cliquez ici pour vous réserver un accès à la tour de Kyoto

Le chemin des philosophes

Au nord-est de Kyoto, vous pourrez rejoindre un sentier d’environ 2 km de long, connu sous le nom de chemin de la philosophie (ou promenade des philosophes). Le suivre vous permettra notamment d’aller à pied jusqu’au temple Ginkaku-ji. Si ce chemin est connu sous ces appellations, c’est parce que c’était l’endroit préféré du philosophe japonais zen Kitaro Nishida, fondateur de l’école philosophique.

chemin des philosophes

C’est au printemps, et tout particulièrement pendant la saison des cerisiers (sakura), que cette balade est la plus mémorable, puisque de très nombreux cerisiers bordent le chemin.

Le marché Nishiki

Voici un endroit qui est plus qu’un simple marché culinaire où vous pourrez faire des achats de produits locaux. Visiter le marché Nishiki, c’est faire une véritable plongée dans les traditions et dans l’histoire de Kyoto. C’est l’un des endroits les plus authentiques de la ville, et pour cause, ici beaucoup de vendeurs le sont de génération en génération depuis très longtemps, et même parfois depuis les origines de ce marché (officiellement, il a fêté ses 400 ans en 2015).

Le marché de Nishiki est une des attractions touristiques incontournables, et si vous aimez la cuisine japonaise, vous ne serez probablement pas très loin du paradis. Épicerie artisanale, produits saisonniers, sushis, épices, fruits de mer, poissons, brochettes, glaces, thé… Vous trouverez absolument tous ce dont vous pouvez rêver sur les étals de ce marché, et très souvent vous pourrez même gouter des échantillons.
Plus d’une centaine d’échoppes se rassemblent sur ce marché long d’environ 400 mètres et qui se trouve au cœur de Kyoto. Vous y trouverez presque uniquement de la nourriture, mais aussi quelques commerces de souvenirs.

mon activité coup de ❤️ à kyoto

ceremonie the japonais

Si vous voulez en apprendre plus sur la vie traditionnelle japonaise, je vous conseille de réserver une place pour participer à une cérémonie du thé, un moment clé de la vie japonaise. Il est possible de vous rendre au temple Jotokuji pour assister et participer à cette cérémonie. Vous pourrez goûter les thés et matchas que vous aurez préparés. A chaque étape, un instructeur vous guidera et vous expliquera  les traditions et rituels de cette cérémonie. Cette activité est l’occasion pour vous de profiter d’une expérience unique et instructive dans un cadre idéal. Vous pouvez compter environ 20 € par personne.

Pour réserver et avoir plus d'informations, cliquez ici

Le Musée International du Manga de Kyoto

Après les Japonais, les Français sont les plus gros consommateurs de mangas dans le monde, et beaucoup de personnes qui partent pour un séjour au Japon en sont aussi de grands adeptes. Si c’est votre cas, alors il y a un lieu situé tout près du château Nijo que vous ne voudrez surtout pas manquer pendant votre séjour à Kyoto : le Musée International du Manga de Kyoto.

musee du manga de kyoto

En plus de voir une collection qui rassemble plus de 300 000 exemplaires de mangas accessibles à la lecture, vous pourrez assister à de nombreuses expositions permanentes et temporaires, consacrées à l’histoire de cet art. La grande majorité des œuvres sont en japonais, mais une section internationale de plus en plus complète est également accessible.
Dans le musée, vous pourrez également assister à des représentations de Kamishibai, littéralement « théâtre de papier », un spectacle traditionnel durant lequel des histoires sont contées grâce à des illustrations qui défilent dans un butaï, un petit théâtre de bois qui rappelle ceux des spectacles de marionnettes.

Iwatayama, la montagne aux singes

parc aux singes iwatayama

Dans le quartier d’Arashiyama à l’ouest de la ville, vous pourrez aller visiter un parc naturel qui se trouve sur une petite montagne. Le parc aux singes d’Iwatayama est un endroit étonnant. Ici, quelques dizaines de singes vivent dans leur environnement naturel, et ils sont tellement habitués à la présence de l’homme qu’ils n’hésitent pas à venir très près.
Vous pourrez les voir évoluer en toute liberté, jouer ensemble et faire la démonstration de leur agilité, et sur place vous pourrez même acheter des cacahuètes ou des pommes pour les nourrir.

Une note pour cet article ?
 2 avis (4.5/5)

Où partir en Février ? Découvrez tous nos conseils !

En savoir plus
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *