À la découverte des Flinders Ranges

Après avoir modifié les noms de notre « registration » pour le Pajero (changement de propriétaire sur la « carte grise ») et acheté quelques affaires pour notre confort, nous voilà donc enfin sur la route. Les quelques jours passés à Adélaïde nous ont reposés, mais nous avons hâte de voir les paysages de l’Outback et du centre.

Nous partons donc en direction des Flinders Ranges. Notre première étape se fait à Port Augusta. Cette petite ville de 14000 habitants marque le début de l’Outback de l’Australie-Méridionale. Nous nous y arrêtons principalement pour faire un stock de vivre avant d’avoir affaire aux tarifs exorbitants du désert. On en profite pour prendre un petit shoot d’internet à la bibliothèque.  Puis c’est partis direction Quorn.

Quorn est surtout réputé pour son train : le Pichi Richi Railway. C’est un train à l’ancienne qui rallie Port Augusta. Nous ne l’avons pas pris, mais nous avons pu le voir. En regardant le magasin de souvenir, on se croirait dans un Wester. Ça nous plaît beaucoup, l’ambiance est au rendez-vous, on sent qu’on quitte peu à peu la « civilisation ».

Petite pause pour Bruce
Petite pause pour nous et Bruce

 

Après s’être un peu reposés on repart direction le parc national des Flinders Ranges. Sur la route un panneau nous indique un site abritant d’anciennes peintures aborigènes. On ne résiste pas à la tentation de se dégourdir les jambes. Et nous avons eu bien raison, car c’est ici, aux Yourambulla caves, que nous voyons enfin nos premiers kangourous ! Et bien sûr des peintures aborigènes.

Peintures grotte Australie
Peintures aborigènes – Yourambulla Caves

Mais les kangourous c’est plus important ! C’est aussi ici que commence notre enfer des mouches. Personne ne nous avait dit qu’il y avait autant de mouches en Australie. Et quand on dit beaucoup, c’est des centaines de mouches qui nous tournent autour au point de devoir acheté un chapeau-moustiquaire… C’est pour dire !

Notre premier kangourou en Australie
Notre premier kangourou en Australie

La pause suivante se fait à Hawker puis nous entrons dans le parc national. À l’entrée du parc c’est déroutant, pas de guichet, mais une simple boîte aux lettres où les nouveaux arrivants prennent une enveloppe et déposent dedans 10$. Pas de contrôle, mais tout le monde semble respecter. C’est beau !

Pour notre première nuit, nous avons campé à Wilpena pour pouvoir dès le lendemain faire une petite randonnée sur le Wilpena Pound, mais surtout prendre une douche, car cela fait 3 jours que nous n’en avions pas pris… Le soir nous assistons à un très beau couché de soleil sur les Flinders Ranges. On se laisse séduire par une grosse séance photo avec notre Bruce.
En retournant au campement, on découvre de nombreux kangourous sur la route, ils sortent la nuit, on comprend mieux pourquoi nous n’en avions quasiment pas vu depuis notre arrivée en Australie.

Coucher de soleil dans le Flinders National Park
Coucher de soleil sur les Flinders Ranges

Au réveil, Bob un Australien rencontré la veille nous offre le café, mais nous ne sommes pas seuls. Non loin de nous, dans les premiers rayons de soleil, cachés dans les fourrés, une famille de kangourous prend son petit déjeuner. On commence déjà à s’attacher à ces petites bêtes.

Après le petit déjeuner, départ pour une marche de 4h, équipés de nos moustiquaires, crème solaire et bouteille d’eau dans le sac à dos et appareils photo autour du cou : direction le Wilpena Pound.

C’est un bassin naturel surélevé d’une superficie de 90km2 qui s’étale au pied d’une falaise de 500m de hauteur : autrement dit un gros cratère selon Chouchou.
La ballade est tranquille et sympathique, mais nous avons préféré la vue extérieure avec le relief des montagnes bien dessiné plutôt que de voir l’intérieur du bassin.

Wilpena Point
Wilpena Point – South Australia

Après ces quelques aventures, nous quittons Wilpena pour nous rendre un peu plus au Nord, toujours dans le National Park.  La suite dans quelques jours, dès que nous aurons de nouveau internet, car sur des centaines de kilomètres il n’y avait que la nature et nous, pas de réseau 3G et même les appels SOS ne sont pas disponibles…

Une note pour notre article ?

4 commentaires

  • Ah les kangourous 🙂 Vous en avez vu avec des bébés dans la poche ? N’ayant jamais approché de près ou de loin l’Australie, je n’ai jamais eu le privilège d’en voir. Tient, question peut-être un peu bête, ça se trouve ailleurs qu’en Australie les kangourous ?
    Superbe cette photo de couché de soleil !

    • Salut Laurent !

      Non on n’en a pas encore vu dans une poche, mais on a vu un bébé dans un refuge pour les animaux (maman morte sur la route…).

      À ma connaissance il n’y a des Kangourous qu’en Australie et en Tasmanie. Il y a différentes espèces, mais elles sont toutes en Océanie.

      Merci pour ton commentaire sur la photo ! On est gâté en ce moment par les couchers de soleil !

    • Salut Amandine ! Merci pour ton commentaire 😉 Effectivement c’est un bonheur de découvrir ce continent ! Avec les mouches c’est un peu moins sympa, mais ça n’en reste pas moins magnifique. Les kangourous ont l’air adorable et on a vraiment hâte de voir les koalas !!! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *