quoi faire madagascar

Que faire à Madagascar ?

Envie d’un petit séjour exotique ? Une île au milieu de l’océan Indien vous tenterait ? Nous vous proposons de faire un petit tour direction Madagascar. Cette île à la terre rouge est une réelle invitation au voyage. Vous ne serez vraiment pas déçus par son climat d’abord, mais surtout par ses paysages incroyables, sa faune et sa flore exceptionnelle et bien sûr par sa population adorable.

Vous allez vraiment tomber sous le charme de cette île aux milles découverte. Et pour vous aider au mieux dans la préparation de vos prochaines vacances, nous vous proposons de jeter un œil ci-dessous. Pour vous faciliter les choses, nous vous avons préparé une liste des activités incontournables à faire sur place.
Si vous préférez opter pour un séjour à Madagascar sans tracas, mieux vaut passer par une agence locale pour ne rien avoir à gérer une fois sur place.

Visiter les réserves naturelles

L’île de Madagascar compte de nombreux parcs inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. En effet, la plupart abritent des espèces animales très rares.

Le parc national de l’Isalo, surnommé « Jurassic Park » à cause de ses formations de grès datant du jurassique, est le plus visité de l’île. Pourquoi ? Parce qu’on y trouve les plus beaux paysages de Madagascar à savoir à la fois des canyons (le « Colorado malgache ») et des forêts, mais également des oasis et des prairies. Donc si vous n’avez pas le temps d’en visiter un autre, c’est à Isalo que vous devez vous rendre, car vous aurez au moins vu le meilleur de Madagascar.

Les randonneurs adoreront le parc de Marojejy, au nord-ouest de l’île. Il se compose en effet d’une partie haute qui peut atteindre les 2000 mètres d’altitude et qui est pleine de petites forêts et d’une partie basse avec une jungle très dense. Avec sa biodiversité exceptionnelle (plus de 110 espèces d’oiseaux, des serpents en tous genres et bien sûr de nombreux lémuriens), c’est un lieu privilégié pour les amateurs de marche et de découvertes.

La réserve de Nahampoana, près de Fort-Dauphin, compte également de nombreux animaux dont des lémuriens à queue annelée et des sifacas de Verreaux blancs.  Pourtant, c’est sa flore qui est des plus surprenantes. On peut y voir toutes sortes d’arbres comme des hibiscus, des eucalyptus, des bambous ou encore des camphriers. Petite cerise sur le gâteau : vous pourrez même plonger dans une jolie cascade.

Vous pourrez aussi observer des lémuriens dans le parc national Tsingy de Bemaraha. On y trouve des Sifaka de Decken, des lémurs à front rouge, mais aussi des rapaces très rares comme le Pygargue de Madagascar. Ce parc, ouvert en 1998, est surtout connu pour ses gigantesques pinacles de calcaires tranchants (les Tsingy peuvent faire jusqu’à 45 mètres de haut) et pour ses gorges qui serpentent à leur pied et qui sont riches en flores et en faunes. Pour découvrir le site, à vous de choisir : en 4×4, à pied ou même en canoë ou  pirogue sur la rivière Manambolo, c’est vous qui décidez de votre aventure. N’oubliez de demander à voir les anciens tombeaux de Vazimba, les ancêtres du peuple malgache.

Si vous voulez voir des petits singes, visitez le parc national Andasibe Mantadia. Certes, ce site est célèbre parce qu’il abrite le lémurien Indri Indri – et grâce à ses cris impressionnants, vous l’entendrez de loin -, mais sachez que dans sa réserve Analamazaotra, ce sont surtout des singes que vous verrez.

Le parc d’Ankarafantsika entre Antananarivo et Mahajanga est intéressant pour ses paysages variés. Il compte de nombreux lacs qui sont le refuge de certaines espèces de poissons et de crocodiles et le sanctuaire des pratiques socioculturelles des Malgaches de la région.

découvrir madagascar

Découvrir Antananarivo

La capitale de l’île est aussi la plus grande ville de Madagascar. Elle se divise en 3 niveaux (la Ville Basse, la Ville Moyenne et la Ville Haute) et est construite sur plusieurs collines à 1 300 mètres d’altitude.

Avec ses nombreux sites historiques ainsi que ses chefs-d’œuvre d’architecture et de culture, « Tana » possède un charme unique. N’hésitez pas à visiter les palais et les églises qui racontent toute l’histoire des anciens royaumes malgaches. Par exemple, dirigez-vous vers le Château de la Reine et ses jardins qui sont juchés à plus de 1 000 mètres d’altitude. De là, vous aurez une vue imprenable sur la ville, notamment sur le lac Anosy situé au milieu du centre-ville.

Laissez-vous aussi griser par la modernité du cœur économique et administratif de l’île et par son brouhaha. Cependant, ses gratte-ciels n’effaceront en rien la beauté de ses marchés locaux et de ses boutiques artisanales.

Voir l’Allée des Baobabs

Très célèbre à Madagascar, l’Allée des Baobabs se situe aux portes de la cité balnéaire de Morondava, à l’ouest de l’île. Avec ses arbres de plus de 30 mètres de haut et dont certains ont plus de 800 ans, elle offre un paysage incroyable. Aller y faire quelques photos doit être un « must do » de votre voyage à Madagascar.

visiter madagascar

Baignade et farniente sur l’île de Nosy Be

Située au large de la côte Nord-Ouest, l’île de Nosy-be est la plus belle et probablement la plus grande station balnéaire de Madagascar. C’est le cadre idéal pour tous ceux qui ont choisi de se rendre sur place pour se prélasser au soleil. Les grandes plages de sable fin, l’eau turquoise peu profonde et les pirogues abandonnées… vous avez là un décor paradisiaque. Parfait pour oublier tout le stress accumulé cette année !

Les îles de Nosy Komba et de Nosy Tanikely sont également des perles de Madagascar. Vous pourrez vous y baigner et faire de la plongée, mais vous pourrez aussi y découvrir la vie quotidienne des Malgaches, celle des pêcheurs, faire un tour au marché aux poissons et quelques achats dans les boutiques locales.

Se relaxer dans les geysers d’Analavory

Envie d’une petite cure thermale ? Prenez la direction d’Analavory, à 120 km de Tananarive où vous vous retrouverez face à une belle curiosité naturelle. Devant vous, des points d’eau chaude soufrée sortent de terre et forment comme des petites baignoires où vous pourrez vous prélasser. Les Malgaches leur portent des vertus thérapeutiques alors laissez-vous tenter.

La chasse aux souvenirs à Ankazobe

Cette ville située à 40 km de la capitale est un endroit incontournable de l’île. Vous pourrez vous balader dans ses rues à la terre rouge (elles ne sont pas goudronnées) et aller à la rencontrer des vrais Malgaches. Elle possède un charme typique et c’est ici que vous pourrez dénicher des petits cadeaux à offrir à vos proches.

Observer les baleines

À l’est de Madagascar, l’île Sainte Marie est l’endroit parfait pour vous ressourcer. Vous pourrez y faire de belles promenades sur les plages de sable blanc, vous mettre à l’ombre sous de jolis palmiers et faire un peu de plongée avec … les baleines à bosse.

Eh oui, vous avez bien lu ! Durant l’hiver austral (juillet-septembre), l’île rouge est l’endroit que ces cétacés ont choisi pour venir s’accoupler. Leur parade amoureuse vaut bien un petit détour, alors prenez vite un bateau direction le large et allez découvrir comment les mâles font la cour à leurs dames. Vous aurez peut-être la chance de les voir sauter hors de l’eau ou d’entendre leurs jolies vocalises. Le fameux chant des baleines va bien vous surprendre. Et si la chance vous sourit, vous assisterez peut-être à la naissance d’un baleineau. En effet, ces impressionnants mammifères viennent aussi mettre bas dans les eaux chaudes de Madagascar.

que faire a madagascar

Goûter à la cuisine malgache

Le riz et le soja font partie des aliments les plus consommés sur l’île. Mais c’est le riz, le vary, qui compose la plus grande partie des repas d’un malgache. L’autre partie du plat est le loaka et est à base de viande ou de légumes.

Parmi les plats nationaux, vous devez goûter au romazava,  constitué de viande de zébu et d’une sorte d’épinards ou au ravitoto, à base de viande de porc et de feuilles de manioc. Avec du gingembre, le dépaysement sera assuré. Laissez-vous également tenter par les masikitas, des brochettes marinées de zébu.

Côté boisson, la plus populaire de l’île est le ranonapango. Il est obtenu à partir du riz resté collé voire même brûlé au fond du récipient dans lequel il a cuit.

Et pour le dessert, pourquoi ne pas acheter le traditionnel koba, une pâtisserie enveloppée dans une feuille de bananier à base de cacahuètes broyées. Miam miam !

Et la vanille ?

Impossible de parler de Madagascar sans évoquer cette sublime épice. L’île est en effet le premier producteur au monde de la vanille bourbon. Il vous faut donc absolument visiter un champ de vanille. Pour cela direction Sambava au Nord-Ouest de l’île.

Sur place (dans les coopératives), vous saurez enfin tout ce qu’il faut sur la vanille, mais pas seulement. On vous donnera également  des informations sur la cannelle, le poivre, le café ou encore le cacao. À noter que la cocoteraie de Soavoanio qui entoure la ville serait la plus grande au monde.

Que faire à Madagascar ?
4 (80%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *