voyager en mongolie

Que faire en Mongolie ?

Si vous avez envie de grands espaces et d’un grand bol d’air frais, prenez vite un billet destination la Mongolie.

Cette terre à l’atmosphère mystique vous offrira des paysages époustouflants : des prairies à perte de vue, des plaines, mais également des montagnes et des déserts, mais elle vous permettra surtout de vivre de nombreuses aventures.

Que vous partiez à la trace de Gengis Khan, pour faire tourner les moulins à prières des monastères ou pour dormir dans une yourte, sachez que vous aurez droit à un dépaysement total et à une liberté jamais encore éprouvée.

Et pour vous donner une idée de ce qui vous attend là-bas, nous vous avons préparé un petit programme des activités incontournables à faire sur place.

Découvrir le mode de vie mongol

Vous serez toujours les bienvenus chez les Mongols. Ce peuple est réservé, mais extrêmement chaleureux.

Dormir dans une yourte

visiter la Mongolie

C’est probablement l’activité à ne pas manquer en Mongolie ! L’occasion pour vous de découvrir comment vivent les vrais nomades.

Sous la yourte (ger), on se dit que le confort est rudimentaire pourtant vous serez d’ailleurs surpris de voir que vous n’avez pas là de simples tentes, mais bien des logements bien équipés et joliment meublés et décorés. On y trouve en effet un poêle au centre, des lits et des armoires, mais également des tables et des chaises. Les Mongols possèdent même la télé.

Leur hospitalité est vraiment surprenante. Il vous suffira d’entrer pour vous voir proposer quantité de mets et de boissons.

Petite information : ne vous attendez pas à faire la grasse matinée ! Chez les nomades, les journées commencent à 5h du matin, car les Mongols élèvent de nombreux animaux comme des vaches, des chèvres et des moutons. Et comme les chevreaux et les agneaux dorment séparément de leurs mères, au petit matin, ils doivent reformer les familles. Ensuite, ils nettoient les étables et ramassent les bouses de vaches qui serviront pour le feu. Ce n’est qu’après qu’ils prennent leur petit-déjeuner (vers 10h).

Observer les cavaliers mongols

En Mongolie, l’homme a une relation toute particulière avec le cheval. Ce dernier a une place chère à leurs yeux, c’est pourquoi ils lui laissent tant de liberté. Voir comment ils s’occupent de ces animaux est très impressionnant.

Vous trouverez même magique leur façon de réunir les troupeaux de chevaux sauvages en fin de journée. Ils ont l’air tellement habiles sur leur monture ! Quant à vous, vous aurez du mal à les monter.

Admirer la chasse à l’aigle

La fauconnerie est un sport à part entière pour les Mongols, notamment chez les Kazakhs de la province de Bayan-Ölgii. Après avoir capturé ces oiseaux, ils les dressent et les utilisent pour chasser.

À Ölgii, à la fin septembre/début du mois d’octobre a d’ailleurs lieu le Golden Eagle Festival, la fête de l’Aigle. C’est un évènement à ne pas manquer. Vous pourrez y assister à un éblouissant folklore ; à l’exemple du défilé des cavaliers en habits traditionnels avec leur monture et leur aigle sur le bras.

Rencontrer les Tsaatan, des éleveurs de rennes

Si vous avez la chance de rencontrer et de passer quelques jours avec les Tsaatan, des éleveurs de rennes qui vivent dans la vallée Darhad, dans le nord-ouest de la Mongolie, vous aurez vécu une expérience très enrichissante.

Cette tribu nomade (qui se déplace trois à quatre fois dans l’année pour trouver de la nourriture pour les bêtes) compte une quarantaine de familles actuellement et dépend presque entièrement de ses troupeaux pour vivre (nourriture, transport, vêtements).

Fêter le Nouvel An Mongol

Le Nouvel An mongol, Tsagaan Sar, est probablement le meilleur moment (fin janvier-début mars) pour vous immerger dans la culture mongole. Vous goûterez à de délicieux plats et vous verrez les nomades s’offrir tout un tas de cadeaux. Vous repartirez assurément avec des souvenirs pleins les yeux.

Faire un tour au festival du Naadam

Ce festival qui a lieu tous les ans du 11 au 13 juillet est un must do si vous êtes en Mongolie à cette époque de l’année. Cette fête traditionnelle est l’occasion pour les Mongols de se retrouver et de faire de nombreuses compétitions.

Dans la joie et la bonne humeur et vêtus de leurs costumes traditionnels très colorés, ils vous offriront de beaux spectacles. Vous les verrez notamment s’adonner à leurs sports favoris : la course de chevaux bien évidemment, mais également le tir à l’arc et la lutte.

Le festival vous permettra de vivre une expérience hors du commun et de découvrir l’hospitalité et les traditions des Mongols. Mais attention, pensez à réserver un hébergement bien en avance, car les séjours sont très prisés à cette période-là.

À noter que vous aurez droit à la plus belle des ambiances à Khatgal, une petite ville au nord du pays. L’atmosphère y est beaucoup plus pittoresque !

Admirer les divers paysages du désert de Gobi

que faire en Mongolie

Le désert de Gobi est immense (1 300 000 km²) ; il s’étend du nord au sud et occupe plus d’un tiers du pays. Vous pouvez le parcourir à pied ou à cheval, mais également en 4×4 ou à dos de chameau.
Je vous conseille personnellement d’opter pour un trek à cheval en Mongolie pour profiter au maximum de l’ambiance locale.

Le désert de Gobi offre une large palette de paysages : des dunes de sable, des plaines, des montagnes, des steppes, des oasis et des lacs. Eh oui, ce désert n’est pas entièrement recouvert de sable, mais de pierres !

Pourtant, du côté de Khongor, ce sont les gigantesques montagnes de sable qui vont vous impressionner. Ces dunes (Khongoriin Els) peuvent faire jusqu’à 300 mètres de haut et constituent l’attraction majeure de la région. Elles donnent donc une vue imprenable sur le désert.

Vous allez également tomber sous le charme du Canyon de la vallée de Yol. Cette gorge située à 2 500 mètres d’altitude est très profonde et l’eau qui s’y engouffre manque tellement d’ensoleillement qu’une partie de la rivière est un bloc de glace, même au mois de juillet. Vous pourrez aussi y voir des animaux rares comme des léopards des neiges ou des bouquetins de Sibérie.

Entre le désert et les plaines, le vent a façonné de jolies falaises rocheuses à Bayanzag. Ces Flaming Cliffs sont vraiment à explorer. Leur couleur ocre flamboyant (surtout au coucher du soleil) donne l’impression d’être au Far West. Mais le site est surtout connu pour être une zone archéologique où de nombreux squelettes de dinosaures ont été trouvés, des œufs aussi d’ailleurs.

Les formations rocheuses de Tsagaan Suvarga (autrefois un océan) donnent, elles, du fait de leurs teintes colorées, l’impression d’être sur Mars. Elles s’étalent sur 400 mètres et forment ce que l’on appelle le Stupa blanc. Au sud-ouest, un autre rocher, Ulaan Suvarga, est identique, mais lui donne l’impression d’un stupa rouge.

Mais surtout, dans le désert, n’oubliez pas de profiter des nuits pour observer les étoiles : la voie lactée y est très visible et une des plus spectaculaires au monde.

Visiter Oulan-Bator

découvrir la Mongolie

Oulan-Bator (ou Ulaanbaatar) est un passage obligé de votre séjour en Mongolie. De toute façon quelle que soit la région que vous souhaitez visiter, le départ se fera de cette ville.

Ici, l’ambiance n’a rien à voir avec le reste du pays. Oubliez le calme que vous avez connu jusque-là, car vous allez vous retrouver dans un brouhaha incessant (la capitale regroupe un tiers de la population du pays). Entre les embouteillages et leurs concours de klaxons, les bars et la musique qui s’en dégage et les rues pleines de vie, Oulan-Bator est plutôt angoissante.

Vous trouverez cependant un peu de calme au Gandan Khiid, un moulin à prières et au Zaisan Memorial. Ce site, situé sur une colline au sud de la ville, commémore la mémoire des soldats mongols et russes morts lors de la Seconde Guerre mondiale. Vous y aurez droit à un incroyable panorama sur les grandes tours dans le centre et sur les yourtes dans les banlieues. Vous aurez également une jolie vue de la ville depuis le Parc Buddha où vous ne raterez pas le bouddha doré de 16 mètres de haut.

Parmi les autres lieux à ne pas manquer à Oulan-Bator, allez flâner sur la grande Place Sükhbaatar, où se trouvent la plupart des sites d’intérêt. Rendez-vous ensuite au Marché Naran Tuul (ou black market), considéré comme l’un des plus grands d’Asie. On y vend de tout et à des prix plus que raisonnables.

Vous devez également faire un tour au Monastère Gandantegchinlen Khiid, le plus grand du pays.

Faire une randonnée autour du Lac Khövsgöl Nuur

Pour les Mongols, le lac Khövsgöl Nuur est un lieu sacré où vivent les esprits des eaux (naga). Les chamans s’en inspirent beaucoup. Pour les touristes, ce site naturel situé au nord du pays est surtout parfait pour les randonnées et les treks. On peut aussi y faire du kayak, de l’équitation, du VTT ou y pêcher. En hiver, vous pouvez même faire du chien de traîneau sur le lac gelé.

L’eau du lac est d’un bleu magnifique et les paysages qu’il offre sont uniques. Et parmi les vallées et les forêts de pins, vous pourrez aller à la rencontre d’une faune abondante. Les poissons du lac mis à part, vous pourrez apercevoir des loups, des mouflons, des élans ou encore des ours bruns.

D’autres lacs valent aussi le détour comme le Lac de Terkhiin Tsagaan (en Mongolie centrale) créé par un volcan, le Lac Khoton Nuur et le lac de Khar (à l’ouest) qui ressemble à un vrai oasis ou encore le Lac Khyargas, un des plus grands lacs salés du pays.

cheval en mongolie

Prier dans le monastère de Wudangzhao

Le monastère de Wudangzhao se trouve non loin de Baotou en Mongolie intérieure. De type tibétain, vous y verrez plus de 1 500 statues de bouddha, mais ce n’est pas tout ce qu’il recèle. Chaque pièce de ce temple (2 500 au total) est pleine de trésors historiques et culturels et la visite extérieure vous offre une vue imprenable sur la vallée, les collines et les montagnes avoisinantes.

Le monastère de Wudangzhao est aussi la plus grande lamaserie du pays. De nombreux bâtiments ont ainsi été construits pour y assurer les apprentissages des moines (doctrine, religion, philosophie, géographie…). L’ambiance spirituelle qui se dégage de ces lieux est exceptionnelle et vous vous y imprégnerez d’une grande sérénité.

Découvrir l’histoire de Gengis Khan

La visite du mausolée de Gengis Khan, situé dans la ville d’Ordos (en Mongolie intérieure), doit faire partie de votre programme. Ce grand complexe est entièrement dédié à la gloire du héros national qui a marqué l’histoire mongole et chinoise.

Outre la statue tout en marbre blanc de 5 mètres de haut le représentant sur son cheval, vous pourrez admirer la belle architecture traditionnelle mongole de ce mausolée, constitué de nombreux palais (des yourtes en fait) où vous trouverez des tombes (celles de sa femme et de ses concubines) et divers objets ayant appartenu à Gengis Khan et à sa famille.

À l’intérieur de cet édifice impressionnant, vous pourrez également vous recueillir (comme les Mongols et les Chinois) devant l’autel de la flamme éternelle allumée il y a plus de 600 ans.

Parcourir le pays à bord du Transmongolien

Le Transmongolien est un train mythique qui fait le trajet qui va d’Oulan-Bator à Pékin (deux fois par semaine seulement, trois en saison haute). C’est un moyen sûr et tranquille de traverser la Mongolie, mais aussi très économique : si vous prenez votre ticket en gare, comptez environ 70 euros pour deux couchettes en seconde classe.

Ce petit voyage de 30 heures vous permettra de voir toutes sortes de paysages notamment les immenses steppes du pays. Vous ferez aussi de nombreuses rencontres.

Le seul hic reste le passage à la frontière : les formalités douanières sont longues, surtout côté chinois (vérification des visas, inspection des cabines). Mais c’est surtout le changement des roues du train (changing of the bogies) qui prend énormément de temps (environ 5 heures). En effet, les écartements de rails du chemin de fer sont différents entre les deux pays, alors, chaque wagon (avec ses passagers) est soulevé, un à un, et les cheminots changent les essieux ; puis des vérins hydrauliques font redescendre les wagons.

Que faire en Mongolie ?
4 (80%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *