Conseils voyages

Prendre l’avion

Accueil Conseils voyages Prendre l’avion

Prendre l’avion : toutes les étapes à suivre pour voyager sans stress

Prendre l'avion est une expérience qui pour beaucoup de personnes peut être vraiment stressante, surtout pour une première fois. Plus que le trajet en lui-même, c’est souvent le fait d’avoir beaucoup d’étapes à suivre, et de ne pas toujours savoir quoi faire, qui peut créer une certaine anxiété, même chez celles et ceux qui n’ont pas la phobie des avions.

Pour vous aider à appréhender plus sereinement votre voyage, voyons ensemble 10 étapes à suivre pour prendre l’avion, de la réservation du vol à l’arrivée à destination.

Étape 1 : la réservation du billet d’avion

prendre l'avion aéroport

La toute première étape de votre voyage sera de trouver un billet d’avion, au prix le plus abordable possible. Pour cela, le plus pratique sera d’utiliser un comparateur de vol. Ces plateformes de réservation sont nombreuses sur Internet : Kayak, Skyscanner, Liligo, momondo… Et elles vous permettront d’accéder facilement à une grande quantité d’offres de différentes compagnies aériennes, et de les comparer en quelques instants en fonction du prix et de nombreux autres critères.

N’hésitez surtout pas à faire la réservation de votre vol bien avant votre départ. C’est souvent en achetant un billet environ 3 mois à l’avance que vous pourrez trouver les meilleurs prix.

Sur ces comparateurs de vol, tout est fait pour simplifier le processus de réservation d’un billet d’avion. Vous n’aurez qu’à entrer votre destination et les dates de votre voyage, puis à vous laisser guider étape par étape pour valider votre réservation. Faites bien attention à sélectionner uniquement les options qui vous intéressent avant la validation.

La suite du processus varie selon les compagnies aériennes, mais là encore, pas d’inquiétudes, vous n’aurez qu’à vérifier que les informations sont bien correctes et à vous laisser guider. Vous aurez généralement le choix entre plusieurs types de billets et vous pourrez choisir de réserver un siège précis ou pas.

Plusieurs options vous seront également proposées (assurances, location de voiture à l’aéroport d’arrivée, réservation de chambre d’hôtel…), elles sont toutes facultatives, mais là aussi, elles sont parfois activées par défaut. Il faudra donc faire preuve de vigilance avant de valider pour éviter de faire gonfler le prix de votre billet au meilleur tarif 😉

Après avoir donné les informations personnelles sur les passagers, vous pourrez effectuer le paiement. Vous arriverez ensuite sur une page récapitulative, que vous pourrez enregistrer ou copier pour la conserver en cas de besoin. Vous recevrez ensuite par mail une confirmation de la réservation de votre vol, qui contiendra toutes les informations utiles.

L’enregistrement en ligne

Selon la compagnie aérienne, vous recevrez parfois un autre mail vous invitant à faire cet enregistrement en ligne en temps voulu. Il sera parfois possible de vous enregistrer longtemps à l’avance en réglant des frais, mais vous pourrez aussi vous enregistrer gratuitement à partir de 48 heures avant de prendre l'avion.

carte embarquement

Le plus souvent, cette étape n’est pas obligatoire, car vous pourrez aussi vous enregistrer sur place au guichet de votre compagnie aérienne. Toutefois, avec certaines compagnies low cost comme Ryanair, cette étape d’enregistrement en ligne est nécessaire.

L’enregistrement en ligne présente deux avantages :

  • C’est un gain de temps, surtout si vous n’avez pas de bagage en soute, car réaliser cet enregistrement en ligne vous permettra d’obtenir une carte d’embarquement à présenter à l’aéroport le jour du départ, sans avoir à suivre une file d’attente à un guichet supplémentaire.

  • Vous pourrez choisir votre siège au moment de cet enregistrement, même si la liberté dans ce choix est très variable en fonction des compagnies aériennes.

Étape 2 : réserver votre hébergement

Dès que vous connaitrez avec précision les dates de votre voyage, vous pourrez commencer à chercher un hôtel ou un autre type d’hébergement et faire votre réservation. Là encore, les plateformes de réservations en ligne comme Booking.com vous seront d’une grande utilité.

Leur fonctionnement est assez similaire aux comparateurs de vols, puisqu’il suffit d’entrer vos critères pour accéder à un grand nombre d’offres détaillées, vous pourrez aussi directement faire votre réservation via la plateforme. Régler rapidement la question du logement vous permettra de soulager un peu la charge mentale lors de la préparation de votre voyage, ce qui sera toujours utile pour mieux appréhender le départ et le trajet en avion.

Comme pour le vol, plus vous vous prenez à l'avance pour réserver votre hébergement, plus les prix seront avantageux. Ils seront aussi bien moins chers si vous décidez de partir pendant une période moins touristiques (généralement hors juin, juillet et août) 🙂

Étape 3 : Préparer vos bagages

Une fois votre billet d’avion réservé et la date de votre voyage connue, il sera temps de commencer à vous préparer pour prendre l'avion. Avant de partir, vous devrez bien évidemment faire vos bagages, et faire bien attention à les faire dans les règles. Il y a principalement deux choses importantes à prendre en compte :

bagages
  • Respecter la taille maximale des bagages. Les bagages autorisés en cabine doivent respecter une taille fixée par chaque compagnie aérienne. Par exemple, Air France limite la taille des valises cabines à 55x35x25 cm et à 12 kg. La taille et le poids des bagages en soute sont aussi limités. Les dimensions des valises classiques ne poseront pas de problème, mais le poids ne devra pas excéder 15 kg à 32 kg selon les compagnies.

  • Ne pas emporter d’objets interdits. Explosifs, pétards, munitions et armes sont bien sûr totalement prohibés, mais d’autres objets plus quotidiens sont aussi interdits, que ce soit en soute ou en cabine : peinture, produits inflammables, gaz… Certains objets sont spécifiquement interdits en cabine : objets tranchants et contondants, outils de travail, imitations d’arme, cosmétiques, contenants de liquides de plus de 100 mL… 

Ne rien oublier avant de partir prendre l'avion

Pour que tout se passe bien, vous devrez faire attention à emporter tout ce dont vous aurez besoin lors de la préparation de vos bagages. Voyons donc tout d’abord tous ce que vous devrez ne surtout pas oublier avant de partir, sous peine de ne pas pouvoir embarquer à bord de l’avion ou pénétrer sur le territoire du pays de destination :

  • Vos papiers d’identité, qui vous seront forcément demandés avant l’embarquement. Pour un voyage au sein de l’Union Européenne, une carte d’identité sera suffisante, et pour un voyage hors Europe, vous aurez besoin d’un passeport. Bien sûr, la date de validité de ces documents doit être respectée.

  • Vos billets d’avion vous seront bien sûr aussi demandés. Il est également parfois possible d’utiliser des e-billets, qui sont directement liés à vos papiers d’identité. Mais même pour ce type de billet, il sera plus sûr de les imprimer, car cela pourra vous faire gagner du temps au moment de l’enregistrement, et que ça vous permettra aussi d’avoir toujours sous les yeux des informations utiles comme le numéro de vol et le terminal de départ.

  • Votre visa, si vous voyagez vers un pays où ce document est exigé. Parfois, certains documents doivent également accompagner ce visa, il peut s’agir notamment d’une attestation d’assurance, d’une attestation d’hébergement ou encore d’une preuve d’inscription dans une école ou une université pour un visa étudiant.

Vérifiez les choses suivantes avant de prendre l'avion

Pour que votre séjour se passe du mieux possible, il faudra aussi effectuer quelques vérifications et vous assurer de disposer de ces éléments importants :

  • Avoir un moyen de paiement fonctionnel sera obligatoire. Renseignez-vous avant votre départ auprès de votre banque pour vous assurer que votre carte de paiement sera bien utilisable dans votre pays de destination et pour connaitre le taux de change et les éventuels frais bancaires. Par précaution, il est important de disposer au moins d’un second moyen de paiement, une deuxième carte ou de l’argent liquide.

  • Prévenir votre conseiller que vous partez à l’étranger pourra aussi être très utile pour que vos transactions ne soient pas bloquées à titre préventif par votre banque. Profitez-en également pour ajuster vos plafonds de paiement au besoin.

  • Emmener un adaptateur universel, ou adaptateur de voyage, pour être bien certain de pouvoir brancher vos appareils électriques même si les prises de votre pays de destination sont différentes. Bien sûr, pensez également à prendre tous les chargeurs nécessaires pour les appareils que vous emportez avec vous.

  • Vérifiez la météo de votre lieu d’arrivée. Connaître le climat global est bien sûr très important pour savoir quel type de vêtement emporter dans vos bagages, et pour prendre les accessoires qui vous seront utiles (lunettes de soleil, parapluie, casquette, écharpe…). Mais pensez aussi à regarder plus précisément la météo du jour d’arrivée, pour savoir quels vêtements vous devrez garder à disposition dans le cas où le temps serait vraiment différent de celui de votre lieu de départ.

Étape 4 : l’arrivée à l’aéroport

Ça y est, c’est enfin le grand jour ! Vos bagages sont prêts, vous avez tous les documents en poche et vous n’avez rien oublié, il est temps de se rendre à l’aéroport.

Plusieurs étapes vous attendent encore avant de vous installer sur votre siège dans l’avion, c’est pourquoi vous devrez arriver à l’aéroport bien en avance avant votre départ. Généralement, on conseille d’arriver au moins 2 heures à l’avance pour un vol vers la France ou l’Europeou 3 heures à l’avance pour un vol international. Mais en période de forte affluence et pour un vol long-courrier, il sera parfois même nécessaire d’arriver 4 heures avant le décollage.

Si c’est votre première fois, je vous recommande même d’ajouter 30 minutes à cette indication, pour avoir une marge confortable et pouvoir faire toutes les étapes sans stresser. En prenant en compte également le temps de trajet jusqu’à l’aéroport, vous devrez donc parfois quitter votre domicile de nombreuses heures avant de décoller.

Une bonne manière de gagner du temps sera de vous faire déposer à l'aéroport, mais si vous êtes obligé de vous garer et que votre aéroport de départ est Bordeaux, il existe un service de parking proche de l'aéroport Mérignac avec voiturier pour vous faire gagner un temps considérable. 

SI vous craignez d’être perdu dans l’aéroport, pas d’inquiétude. Qu’il s’agisse d’un petit aéroport ou d’un des plus grands du monde, ils sont tous conçus de la même manière, avec un ou plusieurs halls de départ, un ou plusieurs halls d’arrivée, des comptoirs d’enregistrement, des postes de sécurité et des portes d’embarquement. Tous ces éléments sont clairement indiqués. Si vous avez le moindre doute, ne prenez aucun risque et demandez plus de renseignements à une hôtesse ou un steward 🙂

Étape 5 : l’enregistrement de votre vol et de vos bagages

Cette étape n’est pas nécessaire si vous avez fait votre enregistrement en ligne et que vous voyagez uniquement avec un bagage cabine.

Dès votre entrée dans l’aéroport, vous devrez trouver où se situe le comptoir d’enregistrement et vous y rendre. Des panneaux d’information spéciaux vous permettront de trouver le numéro de votre comptoir et de vous y rendre. Au besoin, n’hésitez pas à demander conseil à un membre du personnel de l’aéroport.

Quand vous aurez trouvé votre comptoir d’enregistrement, vous devrez attendre patiemment votre tour et présenter au guichet votre carte d’identité ou votre passeport, ainsi que votre billet pour obtenir votre carte d’embarquement, si vous ne l’avez pas déjà obtenu avec un enregistrement en ligne.

C’est aussi lors de cette étape que vous devrez faire l’enregistrement de vos bagages. Pour cela, il suffit de présenter vos bagages sur le tapis roulant et après une rapide vérification du poids et un étiquetage, ceux-ci seront pris en charge par les équipes de l’aéroport, et vous ne les reverrez plus avant votre arrivée.

Étape 6 : les contrôles de douane et de sécurité

douane europe

Votre carte d’embarquement en main, la prochaine étape pour prendre l'avion sera de passer les contrôles de sécurité et de douane, deux étapes qui ne se font pas forcément toujours dans le même ordre. C’est bien souvent ces étapes qui prennent le plus de temps, car des files d’attente assez longues peuvent se former ici.

Les agents de sécurité seront chargés de vérifier que le contenu de votre bagage cabine respecte le règlement, la plupart du temps grâce à un simple scan aux rayons X. Vous devrez tout d’abord sortir de votre bagage les appareils électroniques (ordinateur portable, tablette…).

Vous devrez ensuite présenter votre carte d’embarquement et vos papiers d’identité avant de passer sous un portique de sécurité pour vérifier que vous ne portez aucun objet dangereux ou illicite. Il faudra d’abord déposer dans des bacs les éléments qui pourraient sonner (clés, pièce…) ainsi que ceux demandés par l’agent de sécurité. Il pourra s’agir notamment de votre blouson, votre écharpe, votre ceinture ou encore vos chaussures.

Essayez de bien déposer tous les éléments métalliques qui pourraient faire sonner le portique, ce qui vous évitera une fouille.

Au contrôle de douane, fiez-vous aux marquages au sol pour respecter les distances de confidentialité. L’agent des douanes vous demandera vos papiers d’identité et votre titre de transport, et après quelques rapides vérifications il vous laissera poursuivre le processus d’embarquement.

Étape 7 : L’embarquement

Vous voilà pratiquement prêt à prendre l'avion, mais encore faut-il trouver la porte d’embarquement. Celle-ci est clairement indiquée sur les larges panneaux qui donnent des indications sur tous les départs à venir et que l’on trouve un peu partout dans l’aéroport. Mais cette information se trouve aussi sur votre carte d’embarquement. D’ailleurs, l’hôtesse ou le steward qui vous aura remis cette carte vous aura probablement indiqué clairement le numéro de cette porte.

Dans la plupart des aéroports de grande taille ou de taille moyenne, passé la douane, pour atteindre votre porte d’embarquement, vous traverserez une zone « duty free ». On y trouve des boutiques qui proposent des produits détaxés (montres et bijoux de luxe, alcool, tabac, cosmétiques…). Depuis la France, le duty free n’est valable que pour les départs vers une destination hors Europe.

Quand vous serez bien arrivé à votre porte d’embarquement, vous n’aurez plus qu’à attendre l’appel à embarquement qui se fera dans les haut-parleurs. Suivez les autres passagers, et votre carte d’embarquement et vos papiers d’identité seront une dernière fois contrôlés par le personnel de l’aéroport. Vous passerez par des couloirs et des escaliers avant d’arriver sur le tarmac.

Une fois monté dans l’avion, vous pourrez trouver où se trouve votre siège (précisé sur votre billet ou votre carte d’embarquement) en vous fiant aux indications situées au niveau du compartiment à bagage, à hauteur d'yeux. Vous pourrez placer votre bagage dans ce compartiment, si vous avez besoin de prendre un livre, une tablette ou autre chose, faites-le tout de suite. Il ne vous restera plus ensuite qu’à vous installer dans votre siège.

Étape 8 : le vol

Quand tous les passagers seront en place, l’hôtesse donnera à tout le monde les consignes de vol, avec les procédures à respecter en cas de souci. Rien ne vous oblige à écouter attentivement ces consignes, en revanche, il sera obligatoire d’obéir aux instructions de l’équipage si un de ses membres s’adresse directement à vous.

Une fois que votre ceinture sera bien attachée viendra le moment fatidique du décollage. L’avion se place tout d’abord tranquillement face à la piste, puis accélère assez rapidement jusqu’à prendre son envol. Avec l’arrivée, c’est ce moment qui est le plus fort en sensations, puisque l’accélération et l’inclinaison de l’avion pourront vous plaquer contre le siège, et que quelques secousses peuvent survenir.

La suite du vol sera bien plus tranquille quand l’avion aura atteint sa vitesse et son altitude de croisière. Vous pourrez détacher votre ceinture et même vous lever de votre siège. Parfois, quelques turbulences vous obligeront à regagner votre siège et rattacher votre ceinture, mais celles-ci sont assez rares et ne durent jamais bien longtemps.

Pendant le vol, vous pourrez utiliser votre tablette, votre ordinateur ou les équipements mis à disposition, et une hôtesse passera une ou plusieurs fois pour vous proposer un rafraîchissement ou un repas, selon l’heure et la durée du vol. Veuillez noter que ces produits sont inclus dans les vols long-courriers mais qu'ils sont payants dans les compagnies low cost, ne vous faites pas avoir 😉

À l’approche de l’arrivée viendra le moment de la descente. Ici encore, des secousses sont à prévoir, et le ralentissement de l’avion peut causer une sensation assez désagréable chez certaines personnes. Le commandant de bord préviendra les passagers que l’avion est sur le point d’atterrir, puis l’avion touchera le sol, les voyageurs ravis applaudiront le pilote, et l’appareil roulera ensuite jusqu’à la porte de débarquement.

Étape 9 : l’arrivée à l’aéroport de destination

Votre bagage à main récupéré, vous pourrez descendre de l’avion et faire vos premiers pas dans votre pays de destination.

Ici aussi, des contrôles de douane vous attendent. Vous devrez présenter votre passeport ou votre carte d’identité, et votre visa en cas de besoin. Dans certains pays comme aux États-Unis, les douaniers vont demanderont de répondre à un petit questionnaire vous demandant notamment les raisons de votre voyage, l’endroit où vous allez loger et quand vous prévoyez de repartir. Pour gagner du temps le plus souvent, une hôtesse de l’air vous aura remis ce formulaire avant même l’atterrissage.

Vous pourrez ensuite aller récupérer vos bagages en soute. Suivez les indications pour trouver le numéro du tapis roulant à bagages correspondant à votre vol. Si vous repérez votre valise trop tard, n'ayez aucune inquiétude, celle-ci fera un tour et reviendra vers vous. Quand vous l’aurez enfin récupérée, vous pourrez vous diriger vers la sortie de l’aéroport.

Dans le cas où votre bagage ne serait pas présent à l’arrivée, vous devrez sans attendre vous rendre au guichet de la compagnie aérienne pour poser une réclamation. Si cette compagnie n’a pas de guichet sur place, contactez la immédiatement par téléphone. Ces soucis sont rares et il s’agit la plupart du temps de simples reports, mais une réclamation en bonne et due forme sera exigée pour faire marcher votre assurance bagages. Si vos bagages ont été abîmés pendant le transport, vous disposez d’un délai de 21 jours pour faire une réclamation écrite à la compagnie aérienne.

Dernière étape : quitter l’aéroport et profiter de votre séjour

Une fois vos bagages récupérés, cherchez les panneaux indiquant la sortie de l’aéroport (Exit). Ils vous mèneront vers le hall des arrivées et à partir de là, vous pourrez rejoindre votre hébergement et faire tout ce dont vous avez envie. Si quelqu’un doit vous attendre à l’aéroport, c’est probablement dans ce hall des arrivées que vous le retrouverez.

Si vous avez prévu une location de voiture, cherchez plutôt les panneaux indiquant où sont situées les agences de location comme RentalCars, qui se trouvent souvent dans la direction des parkings.

Sinon, dès la sortie de l’aéroport, vous pourrez facilement trouver un taxi pour rejoindre directement votre hébergement, ou prendre la navette ou les transports en commun pour aller en ville. Là encore, des indications seront présentes pour vous aider à trouver la station de métro ou l’arrêt de bus le plus proche.

Si votre voyage est organisé part une agence, il est fort probable qu'une navette dédiée vous attende à l'aéroport et vous dépose directement à votre hôtel 😉

Vous connaissez désormais toutes les démarches à suivre pour prendre l'avion et partir le plus sereinement possible. Sachez aussi que tous les aéroports du monde entier fonctionnent de la même manière.

Une note pour cet article ?
 2 avis (4.5/5)

Où partir en Février ? Découvrez tous nos conseils !

En savoir plus
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *