Destinations

Quels sont les pays les plus sûrs d’Europe ?

Accueil Destinations Quels sont les pays les plus sûrs d’Europe ?

Santé, conduite, délinquance, sécurité... Découvrez le classement !

Norvège, Suisse et Slovénie en tête de notre classement européen

Un récent sondage commandé à l’IFOP pour Voyage avec Nous indiquait que 15% des Français comptaient partir à l’étranger cet été. Si la COVID-19 et son variant Delta continuent de tenir l’Europe des vacances en haleine, il ne s’agit pas là du seul critère à prendre en compte pour s’assurer les congés les plus tranquilles possibles quand on n’a pas l’âme d’un baroudeur ou d’un trompe-la-mort.

Voyage avec Nous s’est donc associé avec l’agence spécialisée en data Flashs afin d’établir un classement des pays européens où les risques - qu'il s’agisse des vols, des accidents de voiture, de la sécurité en général ou encore de la santé - sont les plus réduits.

Pour ce faire, nous avons choisi 5 critères - santé, sécurité, tués sur la route, vols qualifiés et homicides volontaires – pour lesquels nous disposons des derniers classements établis à l’échelle de 28 pays européens (voir notre méthodologie en fin d’article). 

CLASSEMENT GÉNÉRAL

La Norvège et la Suisse loin devant, la Slovénie sur le podium

La Norvège et la Suisse sont sans conteste les champions d’Europe de la sécurité et de la tranquillité. Ces 2 pays trustent les très bonnes places dans les 5 critères que compte notre palmarès, la Norvège l’emportant à elle seule dans trois classements (accidents de la route mortels, sécurité globale et homicides volontaires).

La Suisse prend pour sa part la 1ère place du classement santé et figure dans le top 3 de l’ensemble des critères hormis celui des vols qualifiés où elle occupe néanmoins une honnête 9e place. La Slovénie peut surprendre en s’adjugeant la 3e place du classement général, là où l’on attendait peut-être les autres pays scandinaves (le Danemark terminant toutefois 4e, la Suède et la Finlande figurant dans le top 10). Ses bonnes places en matière d’homicides volontaires (2e), de vols qualifiés (4e) ou encore de sécurité globale (4e) expliquent qu’elle figure dans le trio de tête. Seul bémol pour le petit pays des Balkans, une 18e place dans le domaine de la santé.

À noter dans le haut du classement, aux côtés des pays du nord de l’Europe, la belle présence de la République Tchèque en 6e position, derrière les Pays-Bas, mais devant l’Autriche, la Finlande, la Suède et l’Allemagne.

Parmi les pays les plus prisés par les touristes français qui se rendent à l’étranger, l’Espagne (15e), l’Italie (20e), le Portugal (14e), la Croatie (16e) et la Grèce (24e) ne décollent pas de la 2e moitié du palmarès, notamment plombés par de mauvais scores concernant la proportion de vols qualifiés ou l’indice de sécurité globale.

En queue de peloton, on trouve hormis la Grèce (24e), des pays où les Français se rendent globalement peu en vacances, à l’exemple de la Roumanie, de la Bulgarie, de la Lituanie et de la Lettonie qui occupent dans l’ordre les 5 dernières places de notre classement. Ils sont pénalisés par de mauvais scores dans quasiment tous les critères pris en compte. Pour exemple, le meilleur classement de la Grèce est une 15e place dans le domaine des homicides volontaires recensés.

Et la France ? L’Hexagone prend une plus que modeste 22e place sur les 28 pays que nous avons étudiés. Elle ne figure dans le top 10 que d’un seul critère - la santé, 9e -, arrive en 27e et avant-dernière position pour ce qui concerne les vols qualifiés, se classe à la 22e place pour la sécurité globale, à la 14e pour les accidents mortels sur les routes et à la 19e pour les homicides volontaires.

1. CLASSEMENT SANTÉ

Les pays du Nord font la course en tête

Ce sont les pays que les hypocondriaques choisiront en premier pour y passer leur villégiature : la Suisse, les Pays-Bas et la Norvège forment le trio de tête du classement santé EuroHealth Consumer. Un classement largement dominé par les pays du nord de l’Europe et qui offre à la France sa meilleure place (9e) dans les 5 critères retenus. Le Portugal décroche une belle 11e place, juste derrière l’Allemagne et avant la République Tchèque tandis que le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne se situent plutôt dans le ventre mou. En fin de classement, la Pologne, la Hongrie et la Roumanie ferment la marche.

2. CLASSEMENT SÉCURITÉ

Le Portugal dans le top 10

Seul pays du sud de l’Europe à figurer dans le top 10° du classement sécurité/sûreté du Global Peace Index, le Portugal s’y insère à la 6e place parmi, là encore, une majorité de pays nordiques avec la Norvège en pôle position et le Danemark sur le podium. Les nations méditerranéennes réalisent pour leur part des performances qui les placent toutes en deuxième partie de tableau, l’Espagne (19e) devançant la France (22e) et la Grèce (24e). À souligner la 26e place de l’Italie sur 28 pays étudiés, derrière la Bulgarie (25e) et juste devant la Lettonie et Chypre respectivement avant-dernier et dernier.

3. CLASSEMENT ACCIDENTS ROUTIERS MORTELS

La Grande-Bretagne et l’Irlande jouent la sûreté

La sécurité sur la route est l’un des critères majeurs lorsqu’on est en vacances à l’étranger. L’office de la statistique européenne Eurostat nous renseigne précisément sur les risques encourus en la matière dans les différents pays du continent. Devancé par la Norvège et la Suisse, le Royaume-Uni prend là la meilleure place des 5 classements où il figure en montant sur le podium avec 28 morts sur les routes par million d’habitants en 2019. L’Irlande suit juste derrière avec 29 morts, le Danemark complétant avec 30 décès le top 5. Si l’Espagne intègre les 10 premiers avec moins de 40 morts sur les routes par million d’habitants, l’Italie, la Grèce et le Portugal franchissent tous la barre des 50 accidents mortels. Une barre que la France approche de très près, avec 50 morts, loin toutefois de la lanterne rouge Roumaine qui, avec 96 morts sur ses routes par million d’habitants, a enregistré en 2019 presque 5 fois plus de décès que le leader norvégien.

4. CLASSEMENT VOLS QUALIFIÉS

Hongrie et Slovaquie à égalité sur la bonne marche

Commis sous la contrainte physique ou sous la menace d’une arme, les vols qualifiés sont les plus traumatisants lorsqu’on en est victime, et plus encore en vacances loin ses bases et de ses repères. La moyenne établie par Eurostat sur la période 2016-2018 en fonction des données transmises par les États bouscule quelque peu la hiérarchie des autres critères pris en compte dans notre étude. Ainsi, la Hongrie et la Slovaquie se partagent la 1ère place avec 9 vols déclarés pour 100 000 habitants sur la période 2016-2018, Chypre complétant le podium avec 10,5 vols. La Slovénie et la Roumanie sont également très bien classées. Ce qui n’est pas le cas pour les principaux pays touristiques européens : la Grèce prend la 18e place avec 41,4 vols pour 100 000 habitants quand l’Italie dépasse de peu la barre des 50 vols et se classe 22e. Un fossé se creuse alors et la Suède, plutôt à son avantage sur les autres critères, dégringole à la 23e place avec 86,5 vols. Le Portugal, le Royaume-Uni, l’Espagne, la France et la Belgique apparaissent comme de très mauvais élèves, dépassant la barre des 100 vols, et même celle des 150 pour l’Hexagone et nos voisins belges.

5. CLASSEMENT HOMICIDES VOLONTAIRES

Italie et Espagne tirent leur épingle du jeu

Dernière donnée prise en compte, celle des homicides volontaires nous est également fournie par Eurostat pour l’année 2018. La Norvège, la Slovénie et la République Tchèque sont les 3 pays qui en ont enregistré le moins sur la période pour 100 000 habitants. L’Italie et l’Espagne, à la peine d’une manière générale dans notre classement, font en l’occurrence bonne figure avec respectivement 0,57 tué et 0,62 tué pour 100 000 habitants, et prennent les 4e et 7e places. En revanche, le Danemark, la Suède et surtout la Finlande font face à un niveau de violence supérieur en la matière. La France pour sa part s’inscrit à la 19e place (1,16 tué), entre Royaume-Uni et Slovaquie. En toute fin de classement, la Lituanie et la Lettonie enregistrent des chiffres très élevés, les homicides volontaires déclarés en Lettonie étant  11 fois plus nombreux qu’en Norvège et 10 fois plus qu’en République Tchèque.

Méthodologie

Notre palmarès est basé sur 5 critères :

  • La santé. Nous nous appuyons sur le dernier classement EuroHealth Consumer Index disponible (2018) qui passe en revue les performances des pays européens en matière de droit des patients et d’information, de temps d’attente pour les traitements ou encore de portée des services. 
  • La sécurité. Nos informations proviennent du Global Peace Index 2021 qui retient pour mesurer la sécurité/sûreté des pays étudiés une dizaine de critères, à l’exemple du nombre d’officiers de police et de sécurité, du taux de criminalité, de la potentialité d’actes terroristes ou encore de manifestations violentes.
  • Les tués sur la route. Les chiffres que nous avons pris en compte pour établir notre classement proviennent des statistiques 2019 d’Eurostat (office statistique de l’Union Européenne) qui recense par pays le nombre de tués sur la route par million d’habitants.
  • Les vols qualifiés. Il s’agit de la moyenne des vols avec violence ou contrainte enregistrés pour 100 000 habitants dans chaque pays par Eurostat sur la période 2016-2018.
  • Les homicides volontaires. Les données retenues sont celles fournies également par Eurostat, qui comptabilise le nombre d’homicides volontaires transmis pour l’année 2018 par chaque pays.

Nous avons attribué à chaque pays le nombre de points correspondant à son classement dans chacune des 5 catégories. Ainsi, un pays classé 1er compte 1 point, le 2e 2 points, etc. Le cumul des points obtenus donne le classement final, le pays ayant reçu le moins de points étant le mieux classé.

Faute de disposer de données dans les 5 critères retenus, des pays comme l’Islande, le Luxembourg ou Malte n’ont pu être évalués.

Étude menée et certifiée par l’agence FLASHS.fr, spécialisée en DATA.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *