La trousse de secours en voyage

La trousse de secours fait partie des incontournables lors d’un voyage. Que vous partiez seul, en couple ou en famille, il est nécessaire de prendre ses précautions et de bien s’équiper.

Si vous voyagez à l’étranger, la trousse de secours a encore plus d’importance, car il ne sera pas facile de trouver rapidement un médecin ou un hôpital dans certains pays.
Comme les affaires de toilettes, la trousse de secours doit être préparée en amont du voyage.

La trousse de secours doit être complète pour pouvoir pallier aux petits bobos quotidiens, mais ne remplacera jamais un médecin, nous sommes bien d’accord 😉

Elle doit être également assez légère pour ne pas vous encombrer inutilement durant votre voyage.

Comment composer sa trousse de secours ?

La trousse de secours est différente selon :

  • La durée du voyage : on n’emporte pas la même quantité de médicaments pour un voyage d’une semaine que pour un voyage de 2 mois
  • La destination : il y a des pays où il est beaucoup plus facile de trouver une pharmacie, un médecin que d’autres. Il faut adapter sa trousse de secours selon votre destination
  • Place dans vos bagages : si vous voyagez en sac à dos, la trousse de secours doit être légère. Il n’est pas question d’emmener autant que si vous voyagiez en camping-car par exemple.

Que doit contenir votre trousse de secours ?

Nous allons vous parler ici de notre trousse de secours que nous emmenons dans nos voyages en sac à dos. Elle est assez complète sans pour autant être trop lourde ni encombrante.

C’est un point important pour nous puisque nos sacs à dos ne font pas plus de 12 kilos lorsque nous partons sur de longues durées.

Même si la trousse de secours est obligatoire sur le lieu de travail, beaucoup de voyageurs partent encore sans prendre leurs précautions par rapport aux aléas du voyage !

Le contenu de notre trousse de secours est le suivant :

trousse-de-secours-voyage

Pour la diarrhée :

  • Solution anti-diarrhée
  • Sachet de solutions de réhydratation (seulement 2 exemplaires)

Douleurs et quotidien :

  • Advil ou doliprane
  • Divers pansements + sparadraps
  • Désinfectant + compresse
  • Crème arnica
  • Une pince à épiler + un tir-tiques + une épingle
  • Une couverture de survie (très pratique, peu encombrante)
  • Sérum physiologique : pratique pour laver les yeux, les plaies, le nez, les oreilles

Contre le soleil :

  • Biafine + après soleil
  • Crème solaire
  • Moustiques :
  • Crème apaisante
  • Anti moustique
Il faut savoir que cette trousse de secours est la nôtre. Elle est très sommaire, mais c’est volontaire, car nous voyageons léger.
Il faudra adapter votre trousse de secours à vos habitudes et petits problèmes.
Pensez à vous créer une trousse de secours dès aujourd’hui. N’hésitez pas à voir et à acheter les produits de parapharmacie en ligne, l’important est d’avoir une trousse prête le jour J

 

La question à se poser pour créer sa trousse de secours

Quels sont les risques que vous êtes prêts à prendre et ceux que vous ne prendrez pas.
L’exemple typique est de savoir si vous emmenez des anti diarrhéiques ou non. Pensez-vous que cela soit nécessaire ou bien vous pensez que cela n’arrive qu’aux autres ? 😉

 

La trousse de secours en voyage
4.5 (90%) 2 votes

2 commentaires

  • Bon récap, c’est bien d’avoir ce genre de check list mais je préciserai :

    Avoir les ordonnances des médicaments que l’on emmene avec traductions en Anglais (certains pays le demandent)
    Anti moustique à acheter dans le pays même car ce qu’on achete en France ne servent à rien pour les moustiques du Costa rica, par exemple 😉

    @++

    Chris

    • C’est vrai qu’il est indispensable d’avoir les ordonnances surtout si vous voyagez avec beaucoup de médicaments. Pour l’anti moustique oui il vaut mieux voir sur place mais on emmène souvent un 5 sur 5 moustique quand même 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *