Une année à l’étranger pour apprendre l’anglais ?

Une année à l’étranger pour apprendre l’anglais ?

Avez-vous déjà pensé à partir à l’étranger le temps d’une année pour vous perfectionner en anglais ? Si vous hésitez encore, que vous avez des doutes ou que vous n’êtes pas sûrs des avantages à prendre une année sabbatique pour apprendre l’anglais, cet article est fait pour vous.

Entre conseils pratiques et liste des avantages du « gap year », comme nous l’appelons désormais, cet article vous permettra de faire pencher votre liste de pour et de contre… vers le pour !

Une année en immersion totale

gap year pour apprendre anglais

Il n’y a rien de mieux que de partir plusieurs mois dans un pays étranger pour en parler la langue, si ce n’est couramment, du moins de manière fluide et compréhensible. La langue anglaise ne fait pas exception, et avec plus d’un milliard d’interlocuteurs potentiels dans le monde, il serait dommage de ne pas la parler couramment !

L’un des avantages indéniables à vous rendre dans un pays anglophone, que vous ne retrouverez nulle part ailleurs, c’est de vous entourer de personnes qui parleront constamment en anglais. Vous apprendrez beaucoup plus vite, et beaucoup mieux. Les tournures de phrase que vous apprendrez deviendront des habitudes de langage pour vous, et votre vocabulaire grandira de manière très rapide. Au bout de quelques semaines, vous arriverez peut-être même à penser et à rêver en anglais, sans même vous en rendre compte !

Même si vous pensez que ce n’est pas pour vous, car vous n’êtes pas fait pour les langues, je peux vous dire que mon année passée en Australie il y a quelques années m’a permis de vraiment bien progresser alors que je partais d’un niveau très basique.

Personnaliser son expérience

mieux apprendre anglais

Si partir à l’étranger une année pour apprendre l’anglais est une expérience incroyable, il est conseillé de la coupler avec une expérience professionnelle, sportive ou culturelle, qui vous permettra d’enrichir votre vocabulaire dans un domaine particulier que vous ne maîtrisez peut-être pas, et que vous n’aurez pas forcément l’occasion de travailler de chez vous.

En effet, s’imposer un cadre, quel qu’il soit, vous forcera à sortir de votre zone de confort. Cette zone de confort, que vous obtiendrez bien vite après quelques semaines passées dans un pays anglophone, est constituée d’une aisance relative en anglais, mais qui ne vous permet pas de tout comprendre, ni même de vous exprimer comme vous le souhaiteriez. S’il est extrêmement facile de faire des progrès rapidement les premières semaines, il est ensuite plus difficile de s’améliorer une fois que l’on a obtenu un anglais à peu près compréhensible.

Le perfectionnement est l’étape la plus difficile de l’apprentissage d’une langue. Pour y parvenir, en plus de s’imposer un cadre de travail nous mettant dans une position d’apprentissage constante, il faut également commencer à lire des livres, des articles ou des journaux dans la langue voulue.  N’hésitez pas non plus à regarder des films ou des séries en anglais, car ces derniers sont extrêmement nombreux et vous permettront de varier les accents, qui peuvent être très différents d’une région à l’autre !

En conclusion, prendre une année sabbatique pour apprendre l’anglais est sans aucun doute la meilleure façon de revenir en Suisse bilingue. En effet, il s’agit avant tout de bonnes habitudes à prendre, de tournures de phrases à assimiler, et d’expressions à comprendre. Dans tous les cas, il ne s’agira pas d’une année de perdue, car elle vous permettra, en plus d’apprendre l’anglais, de découvrir un monde professionnel que vous ne connaissez pas, et qui ne pourra que vous enrichir. Alors, êtes-vous prêts à tenter l’expérience ?

Une année à l’étranger pour apprendre l’anglais ?
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *