Bali – Sur la route de Bedugul

Bali – Sur la route de Bedugul

Posté dans : Bali | 18

Après avoir visité Ubud, direction le Nord jusqu’au lac Bratan. Nous endossons notre sac à dos et enfourchons notre scooter et c’est parti !

Un arrêt à Mengwi

Le scooter à Bali c’est toute une aventure . Heureusement, Manu s’est très vite habitué au fait qu’il n’y ait pas vraiment de règles de circulation. Personne ne regarde dans ses rétroviseurs et tout le monde klaxonne pour prévenir un dépassement… Pour notre part nous ne sommes pas pressés alors on y va tranquillement, à notre rythme, surtout pour ne rien rater des paysages magnifiques.
Nous partons tout d’abord direction Mengwi pour visiter le temple Taman Ayun aussi appelé « Royal family temple ». Le site à son charme. On y découvre une architecture différente des temples précédents. Les toits des autels ressemblent à des petits toits de chaume à un, deux, ou trois niveaux. Nous passons un moment à visiter avant de reprendre la route.

Royale Family Temple
Le Royale Family Temple

 Se délasser dans les sources chaudes d’Angsri

La prochaine étape se fait à Pacung, un petit village au sud de Bedugul. Nous nous rendons compte que les distances à parcourir ne sont pas si longues que ce à quoi nous nous attendions. Alors on choisit de dormir dans ce village d’où nous pourrons partir visiter Bedugul et les environs dès le lendemain matin. Nous avons encore un peu le temps avant que la nuit tombe alors notre hôte nous conseille d’aller aux sources chaudes d’Angsri pour terminer notre journée.

Des sources chaudes ? Ok c’est parfait, on a un peu froid ! Nous voilà donc moi, chouchou et le scooter sur une route de campagne à la recherche des sources. De village en village, on demande un peu notre route. Les habitants sont d’une gentillesse impressionnante. Tous nous sourient, les enfants nous saluent, on nous conseille maintes fois d’être prudents. Au bout de quelques kilomètres, on comprend pourquoi !

Nous sommes toujours sur ce que certains appellent une route mais plus on avance plus on se demande ou est-ce qu’on va atterrir ?! Plusieurs fois je dois descendre du scooter tellement la montée est raide. Des nids de dinosaures, oui oui ce n’est plus des nids de poules, limitent notre vitesse. Mais nous finissons par y arriver. Les sources sont au milieu de la forêt tropicale et l’eau y est bien chaude. Les enfants du coin s’y baignent comme dans une piscine et nous on se délasse après notre journée sur la route.

Après cette pause détente, nous retournons à notre chambre où notre hôte nous propose de nous faire un plat typique balinais. Nous acceptons, curieux de découvrir une nouvelle spécialité locale. Je dois préciser que nous ne sommes pas des fervents consommateurs d’épices. Manu me laisse aimablement gouter le plat en première et se retrouve surpris face à une pauvre Blandine en train de s’étouffer tellement le plat est relevé. Une micro bouché aura suffi à me faire tousser et pleurer comme aucun plat avant celui-là. Je pense que ça partait d’un bon sentiment, mais c’était parfaitement immangeable pour nous.

Bedugul et le lac Bratan

Après une nuit de sommeil, remis de nos émotions culinaires, nous partons direction Bedugul et le temple Ulun Danu Bratan ou « Lake temple ». Comme son nom l’indique, le temple est situé sur un lac, le lac Bratan. C’est vraiment très beau. Nous avons la chance d’assister à une procession pour une cérémonie. Et même si on ne comprend pas trop ce qu’il se passe on trouve ça très sympa.
Après notre visite du temple on en profite pour voir le Jardin botanique. Pour nous qui n’y connaissons pas grand-chose en botanique, on ne trouve pas ce parc très passionnant. En partant, on en profite pour s’acheter des fraises, car nous découvrons que nous sommes dans une région très productrice ! Elles sont vraiment très bonnes, pas trop sucrées, juste ce qu’il faut !

Le temple du lac Bratan
Le temple du lac Bratan

Au bout de la route, les rizières de Jatiluwih

Après notre visite de Bedugul, nous reprenons la route direction Jatiluwih, les fameuses rizières en terrasse. On traverse à nouveau des villages qui nous fascinent de par la simplicité des habitants. Sur les marches des demeures, on peut apercevoir de vieux messieurs avec leurs coqs sur les genoux. Tout le monde continue à nous sourire et nous saluer. Je n’ai jamais connu ça avant et ça me laisse admirative.
La route qui mène aux rizières n’est pas très très longue, mais on s’y est arrêtés plus de 5 fois pour prendre des photos. Le panorama est à couper le souffle. La ballade en scooter était incroyablement agréable et une fois qu’on est en haut on se dit que ça valait vraiment le détour.

Les rizières de Jatiluwih
Les rizières de Jatiluwih

En haut des rizières de Jatiluwih, on en profite pour faire un point sur nos deux derniers jours. Le premier constat est que nous pensions passer plusieurs journées dans la région, mais que nous avons déjà vu tout ce que nous voulions dans cette région. Le deuxième constat c’est qu’on a vraiment eu froid le matin sur notre scooter car nous n’avions pas de pulls.
En prévoyant un peu la suite de notre séjour, on se décide à rentrer sur Ubud car depuis cette ville, on peut tout aller voir sans avoir besoin de dormir chaque soir dans un autre endroit et puis franchement on adore cette ville.

De retour sur Ubud

En arrivant dans le Home Stay où nous avions laissé nos affaires avant de partir dans le Nord de l’île, on est ravi de voir que notre ancienne chambre est encore disponible. Il ne nous faut pas plus de 10 minutes pour reprendre possession des lieux. On se sent vraiment bien dans cette ville et maintenant c’est sur, on a bien eu raison d’y établir notre camp de base ! Mais que faire à Ubud ?

Chouchou est heureux de revenir à Ubud
Chouchou est heureux de revenir à Ubud

Mais nos aventures ne s’arrêtent pas à Ubud, nous avons encore beaucoup de choses à voir à Bali. Mais d’abord on va se reposer un peu, car même si les distances se parcourent relativement facilement, c’est quand même fatigant de passer ses journées sur un scooter.

Si vous ne vous sentez pas l’âme de parcourir l’île de Bali en scooter ou par vos propres moyens, certaines agences proposent des idées de circuits à Bali intéressants, comme Asia par exemple 😉

Bali – Sur la route de Bedugul
4.3 (85%) 4 votes

18 réponses

  1. Mathieu
    | Répondre

    haha Et pour finir avez-vous refusé le repas offert par vos hôtes ? Par ici, ça ne se fait pas vraiment mais ils ont peut-être compris que malgré toute votre bonne volonté, c’était humainement pas possible ! Vous êtes partis le ventre vide ?
    Mathieu – Article récent : Piment, Merken, Chaud Dedans !My Profile

    • VoyageAvecNous
      | Répondre

      Salut Mathieu ! Oui effectivement, on s’est couché le ventre vide ! Mais nous avons quand même payé notre repas (il n’était pas gratuit) par ici cela ne se fait pas non plus mais avec la toute la bonne volonté du monde : impossible de manger. Un bol de riz et au dodo ce soir là.

      Et toi au Chili je suppose que c’est aussi hyper épicé les plats ?

      • Mathieu
        | Répondre

        Par défaut, les plats servis ne sont pas relevés. Par contre on trouve les condiments épicés à côté et chacun y met la dose qu’il souhaite. Tout le monde n’aime pas ça et celui qui veut choisit sa dose d’assaisonnement. A l’inverse, la moutarde de Dijon fine et forte est moins courante, face la moutarde états-unienne qui ne pique pas du tout. Mais là c’est surtout une histoire de culture du continent Américain.
        Mathieu – Article récent : Piment, Merken, Chaud Dedans !My Profile

        • VoyageAvecNous
          | Répondre

          D’accord je vois ! Ici aussi il y a les condiments à côté, mais les plats de base sont déjà relevés. Je ne savais pas pour la moutarde de Dijon états-unienne, tu viens de m’apprendre quelque chose ! Je ne sais même pas s’il y a de la moutarde à Bali, bonne question 🙂

  2. Joana@Venividivoyage
    | Répondre

    Vos photos sont superbes ! Et vos aventures me rappellent des souvenirs… J’ai tellemeeent aimé l’Indonésie, je rêve d’y retourner ! Le scooter à Bali… Incontournable ! C’est d’ailleurs là que j’ai eu mon seul et unique accident de scooter 😀
    Joana@Venividivoyage – Article récent : Ocean Beach, le coin hippie de San Diego.My Profile

    • VoyageAvecNous
      | Répondre

      Merci Joana pour ton commentaire et si les photos te plaisent c’est encore mieux 😉
      Effectivement on est également sous le charme de Bali, on aurait envie d’aller explorer le reste de l’Indonésie mais ça sera pour une prochaine fois, le 17 septembre c’est le d »part pour l’Australie.
      Le scooter à Bali c’est clairement le mieux, on profite beaucoup plus qu’en voiture, c’est moins cher et on a plus de liberté ! Vraiment le top ! Par contre c’est clair que c’est quand même dangereux. Tu avais eu ton accident comment ?

  3. Mat
    | Répondre

    Salut, petite question: combien ça vous a coûté la location du scooter ? faut un permis international ou pas ?
    Mat – Article récent : 15 conseils pour acheter un billet d’avion moins cherMy Profile

    • VoyageAvecNous
      | Répondre

      Salut Mat ! Content de te voir par ici 😉

      Le scooter ce n’est vraiment pas cher à Bali, moins de 3€ la location à la journée et l’essence environ 0,3€ le litre. Pour rouler il faut effectivement le permis international, c’est très simple de l’obtenir il suffit d’en faire la demande en préfecture française, mais bon si jamais tu n’en as pas en payant un petit bakchich ça reviendra au même 😉

  4. BAHOFFE
    | Répondre

    <Merci vraiment pour ce compte rendu de voyage ainsi que vos superbes photos, nous partons à BALI pour 17 nuits le 30 août prochain et nous sommes impatients de découvrir les beautés de cette île. Nous avons réservé une semaine sur UBUD et à vous lire nous pensons que nous avons bien fait et ensuite sur la côte sud pour nous reposer au bord de la mer. Nous sommes un couple de quinqua et n'étant pas montés sur un engin à moteur depuis nos 18 ans, nous pensons que ce serait pour nous vraiment trop dangereux alors c'est dommage avec quelques années de moins nous aurions aimé enfourcher un scooter alors se sera le taxi et peut-être un peu de vélo sur UBUD si çà ne grimpe pas trop. Merci en tout cas pour vos informations précieuses. Avez vous rencontré de vilains serpents sur votre route ?
    Cordialement

    • VoyageAvecNous
      | Répondre

      Bonjour Marianne, merci pour votre petit message. Vous allez adoré Bali 🙂 J’en suis sûr ! Ubud est un très bon choix pour quelques temps et vous reposer au bord de la mer par la suite c’est parfait. Pour les taxi vous n’aurez pas de problèmes pour en trouver et cela sera beaucoup plus confortable qu’avec des scooters. Le vélo est envisageable mais sur des courtes distances si vous n’êtes pas cyclistes de nature 🙂

      Pas de serpent pour notre part, que des animaux sympathiques ! Attention tout de même aux singes de la Monkey Forest qui peuvent-être un peu agressifs !

  5. LadyMilonguera
    | Répondre

    Les paysages semblent vraiment magnifiques ! C’est une très belle expérience apparemment…
    LadyMilonguera – Article récent : Découvrir les marchés de Noël 2014 en AlsaceMy Profile

    • VoyageAvecNous
      | Répondre

      C’est de bons souvenirs et l’expérience en scooter permet d’apprécier ces petits plaisirs 🙂

  6. Minh Anh
    | Répondre

    C’est ca, a Bali, il y a trop de choses a faire, et on peut y rester en 1 mois pour tout voir Merci de ton partage et j’aime bien les photos qui sont magnifiques

    • VoyageAvecNous
      | Répondre

      Oui c’est vraiment agréable comme île ! Content que les photos vous plaisent à tous 🙂

  7. Nathalie
    | Répondre

    Bonjour,
    Merci pour tous vos articles! C’est vraiment intéressant. Mon mari et moi partons pour la première fois à Bali en septembre. Nous voulons nous déplacer en scooter pour profiter des paysages mais on pensait que c’était impossible à cause des bagages (nous avons des gros sacs-à-dos). Je vois que vous vous êtes déplacés en scooter mais, comment faisiez-vous pour les bagages? Aviez-vous seulement un sac pour deux? Merci de m’éclairer.

    • VoyageAvecNous
      | Répondre

      Bonjour Nathalie ! Très bonne idée d’aller à Bali en septembre 🙂

      Pour les bagages, nous les laissions dans notre logement sur Ubud et nous parcourions ensuite les routes en scooter avec un plus petit sac, cela évite d’avoir un gros sac à dos sur le scooter.

      Comme Ubud est une ville centrale, vous pouvez facilement y revenir tous les jours ou bien ne passer qu’une seule nuit ailleurs (cela ne nécessite qu’un petit sac alors) 😉

      En espérant avoir pu vous aider ! Bon voyage

  8. Marie
    | Répondre

    Bonjour,

    Merci pour votre post qui m’a beaucoup aidé dans l’organisation de mon voyage, j’espère un départ en septembre si tout ce passe bien. Les distances me font un peu peur entre Munduk et Udub par exemple ou entre UBUD et le volcan de BATUR…J’ai peur de me faire avoir…
    Je souhaiterai finir mon voyage par quelques jours de farniente à la plage. En avez vous une a me conseiller? faut -il préférer la cote Est ou la coté ouest plus proche de l’aéroport? et combien de temps conseillez vous sur UBUD sachant que je ne vais pouvoir partir que 15 jours et que je ne voudrai pas passer a coté de chose qu’il faut absolument voir…
    Merci beaucoup en tout cas. Vous m’avez beaucoup aidé.

    • Hello marie, je te dirais de choisir la côte nord est que nous avons trouvé magnifique et plus accessible que la côte ouest qui est plus difficile d’accès.

Répondre

CommentLuv badge