visiter islande

Que faire en Islande en 7 jours ?

Destination particulière, l’Islande est le pays où vous verrez probablement les panoramas les plus grandioses. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que les réalisateurs d’Hollywood y tournent de plus en plus leurs superproductions. Entre les glaciers, les jolies cascades et les plages de sable noir, on ne sait plus où donner de la tête. Ajoutez à cela les lagons de glace, les aurores boréales et les champs lunaires et vous avez là un vrai petit paradis. Dommage qu’il y fasse un (peu) froid ! Mais le climat ne gâche en rien la beauté et la force de la terre scandinave. Bien au contraire, ça lui donne un charme atypique qui mérite bien un petit voyage d’une semaine.

Le problème, c’est qu’en à peine 7 jours, vous aurez du mal à visiter tous les sites touristiques du pays. En effet, il vous faudra bien plus de temps pour découvrir tout ce que l’Islande a à vous offrir. Cependant, nous nous sommes efforcés à vous faire une liste des activités incontournables à faire lors de votre voyage en Islande. Il ne vous restera plus alors qu’à prendre un billet d’avion, destination la terre des Vikings et ses paysages à couper le souffle !

Visiter la capitale, Reykjavik

Impossible d’aller en Islande sans passer par Reykjavik. N’hésitez pas à visiter la ville à pied : en une journée ou deux, vous en aurez fait le tour. Parmi les incontournables de la capitale islandaise, le centre-ville avec ses boutiques, ses bars et ses petits restaurants est une jolie découverte. Et si les allées aux maisons colorées sont déjà très jolies, sachez qu’en vous baladant dans les rues, vous verrez aussi de nombreuses œuvres de street art.

L’architecture incroyable et moderne de la salle de concert Harpa et celle de la cathédrale catholique Landakotskirkja (la seule d’Islande) sont aussi à ne pas manquer. L’une est une cage de verre et d’acier construite au bord de l’eau et l’autre est plus pittoresque, mais rien que son clocher de forme cubique vaut bien le détour.

Allez aussi voir l’Église luthérienne Hallgrímskirkja. De son toit, vous aurez droit à une vue à 360° sur toute la ville, la baie, le lac Tjörnin, la cathédrale et les montagnes.

Si vous en avez l’occasion, n’oubliez pas d’aller au marché aux puces Kolaportið. Il se trouve près du port de Reykjavik et il ouvert le weekend de 11h à 17h. Vous pourrez y dénicher quantités de vêtements et accessoires vintages ainsi que des produits de l’artisanat local. Et comme vous êtes déjà face à la baie, jetez un œil à la sculpture la plus célèbre de Reykjavik, Sólfar, « le Voyageur du Soleil ». C’est une charpente de drakkar viking faite en acier.

Et après vos excursions, allez vous prélasser dans l’une des 5 piscines alimentées par des sources d’eau chaude que possède la ville. Mais attention sachez qu’en Islande, vous devez vous doucher nu avant d’aller vous baigner.

visiter islande en une semaine

Faire le tour du Cercle d’or

Il s’agit en fait de l’appellation qui regroupe les trois sites touristiques les plus fréquentés d’Islande. Le premier est le Parc national de Þingvellir. Ce site, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, se situe au niveau de la séparation des plaques tectoniques américaines et européennes. Géologiquement, il offre des paysages de toutes beautés.

La chute de Gullfoss est l’une des plus belles cascades du pays. Connue sous le nom de la « Chute d’Or », elle se situe aujourd’hui dans une réserve naturelle. Avec le temps, l’eau a fini par creuser un canyon. Sa particularité ? C’est une double chute. En effet, elle forme deux étages : une première chute à 32 m puis une deuxième à 70 m de haut. Alors n’oubliez surtout pas votre imperméable, vous allez littéralement en prendre plein les yeux.

Le geyser Geysir dans la vallée d’Haukadalur peut propulser de l’eau bouillante (80° à 100°C) jusqu’à 70 mètres de haut, mais il peut rester dormant pendant des années. Si c’est le cas, profitez-en pour aller voir le geyser Strokkur, le geyser le plus actif du pays. Il se trouve à 100 mètres de là et il propulse de l’eau à 20 m de haut toutes les 10 minutes environ.

Le volcan Kerið fait lui aussi partie de la route très fréquentée du Cercle d’or. Vieux de 6500 ans, ce cratère affaissé est des plus troublants. Il émerveille rien que par les couleurs qu’il propose : le bleu du lac au centre du cratère, le rouge de la terre et le vert de l’herbe autour. Non loin de là, vous pourrez voir les cascades Seljalandsfoss et Skógafoss (grande et puissante) ou aller faire une randonnée sur le glacier Sólheimajökull.

Le bassin Blesi mérite lui aussi un petit coup d’œil. La couleur bleue électrique de son eau est due aux reflets de la lumière par les particules de silice en suspension.

Le parc de Þingvellir propose de nombreuses activités comme de la motoneige ou du snorkeling. Il y a également de nombreuses sources chaudes dans la région. Vous trouverez donc forcément un endroit où vous détendre.

Contempler les falaises de Londrangar

Les falaises de basalte de Londrangar sur la péninsule de Snaefellsnes à l’ouest de l’Islande sont LES falaises à ne pas louper ! Ses parois de 61m et 75m de haut sont majestueuses et il y a deux pics rocheux qui en jaillissent. Vous y verrez de nombreux oiseaux qui y ont élu refuge pour la nidification. Ce site sauvage montre vraiment que la nature en Islande est impressionnante.

Sur place, prenez le temps d’admirer le paysage et de vous ressourcer. Ensuite, dirigez-vous vers le phare blanc de Malariff. De là vous pourrez bien observer les falaises et la mer déchaînée. Vous aurez peut-être aussi la chance d’y observer des aurores boréales.

Contempler la valse des icebergs

que faire en islande en 7 jours

Envie de regarder les icebergs flotter ? Dirigez-vous vers Jökulsárlón, le lagon aux icebergs. Au bord de cette lagune glaciaire située dans le sud-est de l’Islande, vous pourrez voir le glacier Vatnajökull se disloquer et former des petits icebergs bleus. Ils descendent le long du chenal direction l’océan Atlantique et ils s’échouent parfois sur la plage de sable noir de Jokulsarlon.

Si vous voulez faire de jolies photos, privilégiez les tours en bateau. Il y en a régulièrement et leur durée est de 30 à 40 minutes. Ou sinon, privilégiez une randonnée sur le glacier.

Voir les baleines

Au large des côtes islandaises et ce tout au long de l’année, vous pouvez observer de nombreux animaux marins dans leur environnement naturel : des dauphins, des marsouins, mais surtout des baleines. Ce sera un moment clé de votre voyage en Islande. Alors prenez une demi-journée de votre séjour et rejoignez un des tours d’observations disponibles depuis le port de Reykjavik. Par contre si vous faites un road-trip dans le nord, vous aurez 100% de chances d’en voir depuis le port de Húsavíkv.

Quoi qu’il en soit, la meilleure période pour contempler les baleines à bosse ou les baleines de Minke (cet espèce est également appelée petit rorqual) se situe entre mai et novembre (soit l’été).

Les croisières durent trois heures, par conséquent, habillez-vous chaudement et patientez : vous prendrez peut-être en photo le saut impressionnant d’un de ces cétacés. Et si vous voyez passer une orque au loin, vous serez très chanceux et très heureux.

Observer les oiseaux au lac Myvatn

road trip islande 7 jours

Le lac Myvatn est le quatrième plus grand lac du pays et il fait partie du Cercle de Diamant, un circuit touristique très prisé. Son intérêt ? Situé au nord de l’Islande, cet endroit classé réserve naturelle est considéré comme le meilleur pour observer les oiseaux. On y voit de nombreuses espèces tant sur l’eau, sur les rives que sur les îlots du lac comme des canards, des grèbes esclavon, des fuligules morillons, des fuligules milouinans, des cygnes, des oies ainsi que des mouettes rieuses et des faucons gerfauts.

Vous avez une jolie vue sur le lac depuis le stratovolcan Hverfjall qui a servi, par le passé, de base d’entraînement aux astronautes américains, mais aussi depuis le pic du volcan Vindbergjarfjall.

Autour du lac, vous avez aussi les pseudo-cratères de Skútustaðir, de nombreuses fumerolles de soufre dont les couleurs contrastent avec l’ocre de la terre.

Et sur la route du Lac Myvatn, arrêtez-vous à Godafoss, la « Cascade des Dieux », une des plus impressionnantes du pays.

Admirer les aurores boréales

Si vous n’avez pas eu la chance d’en voir à travers le hublot lors de votre vol de nuit vers l’aéroport international de Kflavik, vous aurez probablement un peu de mal à voir des aurores boréales.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, privilégiez d’abord un séjour entre septembre et avril, mais attention, elles ne seront pas forcément au rendez-vous. Ensuite, le ciel doit être découvert et vous devez vous trouver hors de la ville pour pouvoir prendre en photo ces magnifiques traînées de couleurs dans le ciel. Les Hautes Terres sont un endroit parfait. Vous êtes en pleine nature, il n’y aura aucune pollution lumineuse.

Les nuits étant plus longues dans le Nord et l’Ouest du pays, optez aussi pour ces régions. Mais vous pouvez également en observer dans le sud de l’Islande, dans la région du Landmannalaugar par exemple. La route n’est accessible qu’en été alors c’est aussi une destination idéale.

Faites aussi confiance aux agences locales et réservez une de leurs excursions. Non seulement, vous aurez plus de chances d’en voir, mais en en plus vous pourrez partir à leur chasse en bus, en 4×4 voire en bateau. Sans oublier que la plupart des tours opérateurs vous proposent en plus une autre activité comme visiter une grotte ou vous baigner dans une source chaude. Et si par malheur vous n’avez pas pu en voir, ils vous proposeront de refaire une excursion le jour suivant, sympa, non ?

quoi faire en islande

Se détendre au Blue Lagoon

Le Blue Lagoon est probablement l’attraction la plus connue des touristes et la plus prisée des Islandais. Vous ne serez donc pas seul à barboter dans la piscine, il y a toujours beaucoup de monde. Alors pensez à réserver votre entrée à l’avance. Et si vous allez en Islande en été, vous pourrez vous y baigner sous le soleil de minuit. Une sensation déroutante, mais à faire au moins une fois dans sa vie.

Cette station thermale de la péninsule de Reykjanes est située à moins d’une heure au sud-ouest de la capitale et est alimentée par l’eau de la centrale géothermique de Svartsengi. Il s’agit en fait d’un gigantesque spa avec un bassin d’eau chaude et laiteuse, riche en sels minéraux et en silice. Mais ce sont les algues bleu-vert qui donnent à son eau à 39°C cette jolie couleur turquoise. On lui attribue de nombreuses propriétés curatives notamment pour les maladies de peau comme le psoriasis. N’hésitez pas à vous faire faire un masque de boue ou d’algues et à aller manger dans le restaurant de l’établissement, le Lava Restaurant. Ses grandes baies vitrées donnent sur une jolie coulée de lave.

Cependant, si vous n’avez pas les moyens d’aller au Blue Lagoon, vous pouvez  vous rendre au Mývatn Nature Baths, dans le nord du pays. Certes, tout y est beaucoup plus petit et il y a moins d’équipements, mais vous pourrez quand même vous baigner dans des eaux bleues et chaudes. Ou alors rendez-vous au Secret Lagoon dans le sud de l’Islande, mais là l’eau n’a ni l’aspect bleu ni laiteux.

La région de Reykjanes regorge d’autres lieux magnifiques à voir dont la plupart ont des formations de lave à avoir absolument comme la source chaude de Gunnuhver, le Lac Kleifarvatn, le plus profond des lacs du pays et la « piscine » naturelle de Brimketil avec ses falaises noires en toile de fond.

Bref l’Islande n’a vraiment pas fini de vous émerveiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *