Que faire en Corse ?

Nul besoin de partir loin de la France pour vivre un dépaysement total ! La Corse est une destination magnifique à quelques heures de route seulement de chez nous.

Impossible de s’ennuyer sur cette île de beauté aux paysages variés entre mer, montagnes et forêts. Il y a tant de villages pittoresques à explorer, de criques où se baigner et de collines à gravir que la liste des choses à faire lors de votre séjour risque bien de s’allonger !

Eh oui, les activités à pratiquer sont si nombreuses que vous aurez du mal à faire un choix !
Alors, voici le top 5 des incontournables à faire au cours de votre séjour en Corse. 

Vous pouvez prendre l'avion pour venir en Corse, les aéroports d'Ajaccio et de Bastia sont bien desservis, sinon vous pouvez également venir avec votre voiture en prenant le ferry pour le Corse. Vous avez ainsi un moyen de locomotion une fois sur place !
Bon c'est parti pour ce top 5 des activités à ne pas manquer !

1. Faire de la randonnée

visiter corse

La randonnée est l’activité incontournable de l’île. Les chemins et sentiers ne manquent pas ! Vous pourrez crapahuter du Nord au Sud et d’est en ouest. Vous pourrez admirer la mer, les plages de galets et de sable, les collines, les falaises, les rivières, les cascades et quantité d’autres spectacles.

La plus connue des randonnées corses reste le GR 20 (le sentier de Grande Randonnée 20). Il est mythique ! Attention toutefois, car seuls les marcheurs expérimentés pourront arriver au bout de ce sentier considéré comme le plus difficile d’Europe. Eh oui, il faut avoir une bonne condition physique pour faire ce parcours à pieds de près de 200 km qui va de Calenzana à Conca ! Comptez donc au moins deux bonnes semaines pour traverser l’île du Nord au sud avec un programme en 16 étapes.

Sinon, les randonneurs n’ont que l’embarras du choix avec des itinéraires plus ou moins faciles, de quelques heures de marche à quelques jours.

Par exemple, dans le Désert des Agriates en Haute-Corse, c’est le maquis qui s’offre à vous. Dans cette terre aride, vous ne verrez aucune construction, mais au fil de votre promenade, vous pourrez vous baigner dans les eaux turquoise et translucides des plus belles plages naturelles de Corse comme celle de Saleccia ou celle du Lotu.

La vallée de la Restonica (au centre de l’île) figure aussi parmi les plus belles randonnées de l’île. Vous prendrez le départ à Grotelle, à 16 km de Corte, et vous irez rejoindre le lac de Melo (1711 m d’altitude). Si vous êtes motivés, vous pourrez monter jusqu’au lac de Capitello (1930 m altitude).

Si vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous et que vous voulez vivre une expérience unique, faites la randonnée du Sentier des Douaniers au Cap Corse (nord). Vous partirez de la plage de Macinaggio et vous marcherez pendant 3H30 avant d’arriver au village de Barcaggio. Le long du sentier, vous verrez des paysages époustouflants et vous aurez droit à des panoramas à couper le souffle. Sans oublier que vous pourrez vous arrêter pour vous baigner dans de jolis coins.

Bien sûr, vous pouvez continuer l’aventure et tenter le deuxième tronçon du sentier qui va de Barcaggio à Centuri. Les 4H de marche qui vous attendent vous épuiseront un peu, mais les panoramas vous feront vite tout oublier.

Les sentiers des calanques de Piana dans le Golfe de Porto (centre ouest) méritent également le voyage. Au milieu de cette nature préservée, vous découvrirez des falaises escarpées et là, à 400 mètres au-dessus de la mer, vous aurez droit à un panorama irréel. À noter que le coin est aussi très connu pour les croisières que l’on peut y faire et qui permettent de voir -côté mer- les reliefs et les formes étonnantes des falaises de granit rouge.

Parmi les plus beaux sentiers de la région, le sentier muletier des gorges de Spelunca (5 heures de marche aller-retour) relie Evisa à Ota, deux villages tout près de Porto et des calanques de Piana. Une jolie balade en perspective !

2. Découvrir les villages authentiques 

village authentique corse

Il est évident qu’au cours de votre séjour en Corse, vous ne pourrez pas faire tous les villages. Alors voici une petite liste de ceux qui valent vraiment le détour.

Bonifacio (Corse-du-Sud)

Bonifacio est un des villages les plus spectaculaires de Corse. Les maisons perchées au sommet des falaises blanches sont certes le clou du spectacle, mais la balade dans la citadelle est tout aussi saisissante. Sans oublier l’escalier du Roy d’Aragon. Taillé à flanc de falaise au Moyen-âge, il possède 187 marches menant vers la mer. Une excursion à ne surtout pas manquer ! Tout comme la visite du cimetière des marins construit comme un petit village.

Piana (Corse-du-Sud)

Classée d'intérêt mondial par l'UNESCO, Piana figure parmi les plus beaux villages de Corse et de France. Surplombant le Golfe de Porto, il dévoile de magnifiques calanques et un panorama à couper le souffle sur des reliefs escarpés et sauvages. Le tout contraste étonnamment avec les ruelles étroites et les petites Maison blanches de la cité.

Porto-Vecchio (Corse-du-Sud)

Le petit port de Porto-Vecchio grouille toujours de monde et son centre-ville est plein de charme. Si la citadelle de la ville construite en 1539 par les Génois mérite une petite visite, les collines alentour aussi. On y trouve des ruines datant de l’âge de bronze. Mais Porto-Vecchio est surtout une destination phare de l’île, car on y a un large choix d’activités. Les amoureux de la nature, d’histoire ou de sport y trouvent en effet toujours leur compte !

Calvi (Haute-Corse)

Construite elle aussi au bord de l’eau, Calvi est une vraie carte postale. Les ruelles pavées de la vieille ville, les remparts de la citadelle avec sa jolie vue, la marina qui héberge les yachts, sa plage bordée par la pinède sont autant d’atouts pour ce pôle touristique qui accueille le festival de chants polyphoniques tous les ans en septembre.

Sant'Antonino (Haute-Corse)

Perché à 500 mètres d’altitude, le petit village de Sant’Antonino est un des plus anciens de l’île. Ses petites ruelles sont des plus pittoresques quant à la vue du haut de la colline, elle est juste incroyable !

Saint-Florent (Haute-Corse)

Située à quelques pas d’un des plus beaux golfes de la mer Méditerranée, Saint-Florent est le deuxième port de plaisance de l’île. Sa situation géographique en fait une station balnéaire très prisée par les célébrités.

Parmi les monuments à ne pas manquer de cette Saint-Tropez corse : la citadelle génoise construite au 15ème siècle d’où vous aurez une jolie vue sur tout le golfe et le Désert des Agriates, mais aussi la cathédrale Santa Maria Assunta (Cathédrale de Nebbio) construite en calcaire blanc.

Corte (centre de la Corse)

Situé au cœur d’une nature luxuriante, Corte a été, un temps, capitale de la Corse. Ce petit village abrite la seule université de l’île et compte ainsi plus d’étudiants que d’habitants.

De la ville haute, vous pourrez admirer les toits en terre cuite et depuis le belvédère vous aurez un panorama à 360° sur la vallée de la Restonica et sur celle du Tavignano. N’oubliez pas de faire un tour dans la citadelle, où le musée régional d’Anthropologie de la Corse vous attend pour vous compter les histoires de la Corse traditionnelle et de celle d’aujourd’hui.

3. Faire de la plongée

top10 activites corse

Que vous soyez plongeur débutant ou expérimenté, vous trouverez forcément votre bonheur en Corse. Il y a en effet quantité de spots avec des fonds marins sublimes et des épaves fascinantes.

Dans le sud de la Corse par exemple, les cirques de Marifaja à 2 km de Cargèse forment un canyon rocheux auquel n’importe quel plongeur peut accéder. Vous y rencontrerez des raies pastenagues et des murènes et vous y verrez des anémones, des éponges tubulaires ou encore des gorgones rouges.

La faune et la flore de la réserve naturelle des Iles Lavezzi réservent elles aussi pas mal de belles surprises. Vous pourrez y observer de nombreuses espèces de poissons notamment des mérous (site de plongée de Merouville).

Si vous êtes dans le sud-est de la Corse, allez découvrir l’épave de la Pecorella un petit cargo qui a coulé à l’entrée du golfe de Porto-Vecchio.

Dans le Nord-Ouest, non loin de Calvi, c’est l’épave d’un bombardier américain abattu par les Allemands qui ravira les passionnés d’histoire. Quant au spot d'Alcione, la carcasse d'un pétrolier italien qui a sombré en 1943 vous fascinera.

4. Bronzette, baignade et farniente à la plage

plus belle plage corse

Avec plus de 1000 km de côtes, il y a plein de jolies plages partout. Mais voici tout de même une petite liste de celles où il fait bon se baigner et se détendre.

En Corse-du-Sud

Allez d’abord du côté de Porto-Vecchio où la plage de Palombaggia fait partie des plus plages du monde. À 20 km de là, la baie de Rondinara avec sa forme de coquillage possède une plage classée plus belle plage d’Europe. Et si vous avez des enfants, la plage de Santa Giulia est juste parfaite puisque ces eaux sont peu profondes.

Vers Bonifacio, vous avez également de jolies plages idéales pour des séjours en famille. La plage de Paragan par exemple est un véritable petit lagon (un lieu écolo qui plus est !). Quant aux plages du Petit Sperone et du Grand Sperone elles font partie des plus pittoresques de l’île.

À l’Ouest

Si vous êtes non loin d’Ajaccio, dirigez-vous vers la plage sauvage du Capo di Feno où il y a nettement moins de monde. Ici les vagues sont souvent énormes, ce qui en fait plus un petit paradis pour les surfeurs !

Aux abords de la commune de Pietrosella, la plage d’Argent assure un dépaysement total avec ses rochers roses polis. Tout comme la plage de Terre Sacrée avec ses gros rochers bruns et ses criques de sable blanc.

Dans les calanques de Piana, la plage d’Arone entre mer et maquis est assez peu fréquentée malgré la vue incroyable sur le Capo Rosso.

Au sud

L’archipel des îles Lavezzi accessibles en bateau depuis la ville de Bonifacio est un vrai petit paradis. Cette réserve naturelle est pleine de criques et de plages sauvages. En privilégiant les excursions en bateau d’une journée, vous pourrez vous prélasser au soleil et nager dans des eaux claires.

À l’est, la plage de Pinia, vers Ghisonaccia est une des plus préservées. Mais attention, car vous pourriez y rencontrer quelques naturistes.

Par contre, si vous préférez nager en eau douce, les piscines naturelles feront votre bonheur. Celles de la vallée du Cavu à l’est de l’île sont juste un petit bonheur. Un conseil : allez-y le matin, elles seront beaucoup moins fréquentées.

Vous pouvez aussi vous laisser tenter par les sources d’eau chaude naturelle et plonger votre corps dans l’eau à 38°C de Caldane (dans la région de Sartène en Corse du sud). Cela vous apportera un incroyable bien-être. Quant à celle de Guitera non loin de Campo, il faudra faire bien attention, car elle peut atteindre les 45°C !

Les cascades de Purcaraccia, dans le massif de Bavella (en Corse-du-Sud), sont idéales pour une journée en famille. Vous pourrez prendre des bains revigorants dans des bassins couleur émeraude et vous laisser glisser dans des toboggans naturels. Malheureusement, vu que l’endroit est de plus en plus connu, vous n’y serez pas seuls au monde.

5. Découvrir la gastronomie corse

gastronomie corse

En Corse, vous devez absolument goûter aux produits typiques de la région. Et pour trouver les meilleurs, faites tout simplement le tour d’un marché traditionnel. Allez par exemple au marché des producteurs de l'Île-Rousse (en Balagne) qui se tient tous les jours de l’année (de 8H à 13H). Le marché d’Ajaccio (tous les matins de 6H à 13H) et le marché de Bastia (tous les samedis et dimanches matin de 8H à 13H) sont aussi à faire. Avec les étals de charcuterie, de fruits et légumes, de poissons, de fromages, de pâtisseries et ceux avec les divers produits du terroir, vous y vivrez des expériences incroyables ! Et puis, ce sera aussi l’occasion pour vous de dénicher quelques souvenirs à ramener dans vos valises.

Mais quels sont les vrais trésors de la gastronomie corse ? En ce qui concerne la charcuterie, les salaisons à base de porc sont des incontournables. Vous devez donc absolument goûter à la coppa qui se consomme crue et en fines tranches. La saucisse figatellu grillée, rôtie, frite ou même en sauce est également à mettre au menu du jour. Quant au lonzo/lonzu, il reste une des charcuteries les plus appréciées en Corse.

Pour ce qui est du fromage, impossible de ne pas évoquer le fameux brocciu ! Ce fromage de brebis ou chèvre se consomme nature et de moult manières notamment en cannellonis. Le cabrettu au lait de chevreau a aussi ses addicts.

Vous devez aussi vous essayer aux autres spécialités culinaires de l’île comme le cacavellu, une sorte de brioche (avec une goutte d’anis et de pastis) que l’on déguste à Pâques. La tourte aux herbes, le sauté de veau aux olives, le civet de sanglier, l'aziminu (une bouillabaisse version corse) figurent aussi parmi les plats à savourer sur l’île de beauté.

Et pour le dessert, vous prendrez sûrement du fiadone, un flan au brocciu et au citron à déguster bien frais ainsi que des canistrelli, des biscuits secs au citron, au vin blanc (ou à l’anis) et aux noisettes.

Le miel local (Mele di Corsica) est aussi une des fiertés des Corses. Ils en consomment très souvent nature ou aromatisé. Faites donc comme eux !

Pour ce qui est du vin, la Corse n’est pas en reste, car elle produit d’excellents vins AOP (appellations d’origine protégée) et AOC (appellation d'origine contrôlée) : Ajaccio, Patrimonio, Muscat et Coteaux du Cap Corse, Sartène, Calvi, Porto-Vecchio…. Alors, si vous souhaitez visiter la Corse autrement, faites le tour des grands domaines où vous pourrez faire des dégustations de vins rouges, blancs et rosés.  Vous y aurez peut-être même droit à la Pietra, la bière ambrée corse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *