Sur les traces de Sherlock Holmes

Lors de sa parution en 1887, Étude en Rouge, la première aventure de Sherlock Holmes, fit fureur à Londres. En effet, sous un genre littéraire désormais familier, le roman policier, elle faisait intervenir raisonnement analytique, observation méticuleuse et criminalistique. Saviez-vous d’ailleurs que, si Holmes a recours à l’étude d’empreintes digitales dès sa première enquête, Scotland Yard n’utilisera cette technique qu’à partir de 1901 ?

Joignez-vous aux experts de London Pass pour une promenade thématique sur les traces de Sherlock Holmes en plein centre de Londres.

Itinéraire dans la ville de Londres

Loin de se cantonner à la seule ville de Londres, Sherlock Holmes s’est aventuré dans les comtés environnants. Une visite de tous les lieux mentionnés dans les livres, séries télé et films prendrait hélas beaucoup trop de temps, c’est pourquoi nous vous avons concocté un itinéraire un peu moins ambitieux.

221b_Baker_Street

Rendez-vous au célèbre 221b Baker Street, le Sherlock Holmes Museum. Le bureau du premier étage est censé être une réplique exacte de la pièce que se partageaient M. Holmes et le docteur Watson vers la fin des années 1800. A l’extérieur, vous constaterez qu’au niveau du 221b, les numéros ne se suivent pas. Le 221b a en effet été attribué au musée à la fin des années 1990, suite à un long débat pour savoir à qui revenait la gestion du courrier de Sherlock Holmes (il reçoit toujours plus de 100 lettres par semaine).

Descendez Baker Street et dépassez la station de métro. Cependant, si vous y pénétrez, ne manquez pas le carrelage mural à l’effigie de Sherlock, la pipe entre les dents et coiffé de son légendaire Deerstalker. Dans les années 20, le London Metropolitan Railway baptisa l’une de ses vingt locomotives du nom du célèbre détective, un honneur partagé notamment par Lord Byron, Benjamin Disraeli et Florence Nightingale.

Oxford_Street

Frayez-vous un chemin dans Oxford Street et Regent Street jusqu’au Langham Hotel, idéal pour savourer un afternoon tea. Pour les fans de Sherlock, l’endroit est imprégné d’histoire car il figure dans trois récits distincts : Le signe des Quatre, Un scandale en Bohême et La Disparition de Lady Frances Carfax. Le 30 août 1889, il fut également le théâtre d’un dîner extraordinaire réunissant Arthur Conan Doyle et Oscar Wilde, et qui sera d’ailleurs suivi de la publication du Signe des Quatre et du Portrait de Dorian Gray.

Et pour la suite ?

Piccadillycircus1896

Continuez vers Piccadilly Circus le long de Regent Street, site d’une course-poursuite entre Holmes et Watson et Mortimer et Baskerville dans Le chien des Baskerville. Ne manquez pas le Café Royal, lieu d’une bagarre dans L’illustre client. Piccadilly Circus figure d’ailleurs au générique d’ouverture de la série Sherlock de la BBC et l’épisode « Le Grand jeu » (Great Game) y a été en partie tourné, et c’est à l’hôtel Criterion que le docteur Watson entend parler pour la première fois du célèbre détective, qui cherche alors un colocataire.

Tout près de Piccadilly Circus se trouve la Royal Society of Chemistry (Société royale de chimie). Saviez-vous que le titre de membre honoraire extraordinaire de cette société a été décerné à Sherlock Holmes ? Un honneur présenté par un docteur Watson des temps modernes, également membre de la société.

Covent_Garden_Panorama_May_2006

Continuez jusqu’à Covent Garden, berceau de la Royal Opera House, de Sotheby’s, du théâtre du Lyceum et de Covent Garden Market, tous mentionnés dans les aventures de Sherlock Holmes. Vous pouvez sans hésiter y consacrer toute une soirée. A quelques pas de là, sur le Strand, vous trouverez également le restaurant Simpson’s, cadre de plusieurs dîners entre Holmes et Watson au cours de diverses enquêtes (L’aventure du détective agonisant, L’illustre client). Bon appétit !

 

Une note pour notre article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *